• Agora de la danse


agora


Histoire


À l’emplacement actuel de l’Agora fut fondé en 1357 un couvent qui fut en partie détruit en 1562. A partir de la fin du Moyen-Âge, trois communautés de religieuses vont se succéder. D'abord les Sœurs de Saint-Gilles, chassées et dispersées au moment des guerres de religion. Ensuite les Visitandines, qui connaissent le retour de la paix pour les catholiques. Et enfin les Ursulines, religieuses vouées à l’éducation des filles pauvres de Montpellier.

C’est entre 1654 et 1680 que le bâtiment tel qu’on le connaît aujourd’hui est construit. Au XIXe siècle survient l'édification de la Rotonde sur l'ancien jardin du couvent. Ce dernier devient alors une prison de femmes et sera fermé en 1934 pour devenir un immeuble militaire. L'ensemble des bâtiments est racheté par la ville de Montpellier en 1986 et abrite aujourd'hui les bureaux de Montpellier Danse . Classé à l’Inventaire des monuments historiques en 1991, le bâtiment jouit aujourd'hui d'une réputation internationale .

De 1999 à 2001, le district de Montpellier réalise une tranche de travaux et en avril 2001, Montpellier Danse s’installe dans l'Agora danse .

En 2008-2009, les travaux seront axés sur la rénovation de la chapelle, la tour du couvent des Ursulines, l’aile centrale du bâtiment ainsi qu’une partie donnant sur le boulevard Louis Blanc.

En 2009-2010, les travaux seront dédiés à la restructuration de la Cour des Ursulines .


Situation actuelle


Aujourd'hui , l'Agora danse , avec ses 6 espaces dédiés a la répétition et et a la représentation est un pôle attractif majeur de la danse en Europe contribuant ainsi a faire de Montpellier une ville de première importance sur le plan culturel .

- La cour de l'Agora

  • agora
    Auparavant appelé Cloître / Les Ursulines, cet espace est bordé d'arcades qui datent du XVIIe siècle. Il est un lieu d’accueil et de rencontre.







- La salle Béjart

  • agora
    Situé dans l’ancienne chapelle des Ursulines, cet espace est dédié au public de l’Agora. Modulable, il offre de nombreuses possibilités et permet d’accueillir aussi bien des conférences, des projections de films que des performances ou encore des bals.







- Le studio Bagouet

  • agora
    Ce studio, d’une capacité de 160 places, accueille depuis de nombreuses années aussi bien les artistes pour des résidence de création que des spectacles.






- Le studio Yano

  • agora
    Ce studio accueille des répétitions, des cours, des ateliers chorégraphiques.







- Le studio Cunnigham

  • agora
    Ce studio, pourvu de tous les éléments techniques nécessaires aux artistes pour travailler leurs créations, peut accueillir le public grâce à son gradin de 100 places.







- Le théâtre de l'Agora

  • agora
    Ancienne Cour / Les Ursulines, ce théâtre de plein air de 584 places a été entièrement restauré. Ancien lieu d’enfermement, il s’ouvre depuis 1986 à toutes les danses. Dominique Bagouet est le premier à l’investir. Ce théâtre offre aujourd’hui aux artistes et aux spectateurs de Montpellier Danse les meilleures conditions pour admirer les œuvres dans la fraîcheur de la nuit, sous les étoiles.