Anne Teresa De Keersmaeker


  • Keersmaeker

Elle est née le 11 juin 1960 à Malines en Belgique d'un père fermier et d'une mère professeur. Elle grandit à Wemmelet faire ses études à Bruxelles. Elle étudie le ballet classique à l'école Lilian Lambert où elle fait la connaissance de Michèle Anne de Mey et Thierry de Mey.Elle fait une formation de 1978 à 1980 à l'école Mudra. Elle assiste au cours de Fernand Schirren qui sera une personne déterminante dans son apprentissage de l'analyse musicale. Elle y rencontre aussi Fumiyo Ikeda, un de ses interprètes les plus proches.
Suite à cela elle pars 2 ans aux Etats-Unis grâce à une bourse belge pour étudier à Tisch School of the Arts à New-York où elle découvre la danse postmoderne américaine. Elle suit dans le même temps des cours de l'Experimental Teater Wing et du Department of Performance Studies. Elle fait la découverte de phase, aussi appelée musique minimaliste de Steve Reich. Cette musique modifiera l'orientation de ses compositions chorégraphiques par la suite.

Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich est une chorégraphie composée de quatre mouvements distincts, constitués de trois pas de deux et un solo, qui reprennent directement les titres de quatre œuvres de Steve ReichPiano Phase (1967), Violin Phase (1967), Come Out (1966) et Clapping Music (1972) —, pouvant tous être interprétés isolément ou de manière combinatoire.
Après le succès de sa chorégraphie Fase en 1982, elle créé la compagnie Rosas en 1983. Suite à cela Hugo De Greef, fondateur du Kaaitheater, lui permet de subventionner ses productions grâce aux co-productions du festival d'Avignon, de la Brooklyn Academy of Music de New-York, le Hebbel Theater de Berlin et le Théatre de la Ville de Paris.
http://www.numeridanse.tv/fr/catalog?mediaRef=MEDIA121119153023190


Rosas danst Rosas est une œuvre de danse contemporaine de cette chorégraphe, créée en 1983 pour quatre danseuses. Parmi les pièces fondatrices d'Anne Teresa De Keersmaeker et de son style minimaliste cette œuvre fut la première créée par la compagnie Rosas à laquelle elle a par ailleurs donné son nom et est considérée comme une chorégraphie essentielle de la danse contemporaine



En 1988, sa pièce Ottone est défendue par Gerard Mortier qui la programme à La Monnaie de Bruxelles.
Elle est ensuite choisie par le nouveau directeur Bernard Foccroulle comme compagnie résidente au Théâtre de la Monnaie en 1992.

En 1995, elle fonde P.A.R.T.S. (Performing Arts Research and Training Studios) en étroite collaboration avec La Monnaie, afin de théoriser et transmettre son langage chorégraphique. Elle justifie cette démarche également par la volonté de combler le vide laissé par le départ de Béjart pour Lausanne. Pour cet enseignement, elle obtient la participation de Fernand Schirren, comme professeur de rythme. Après des créations incorporant dans ses spectacles des aspects plus théâtraux, comme Just Before (1997) qu'elle écrit en collaboration avec sa sœur Jolente De Keersmaeker, ou des vidéos comme Erwartung (1995).
Anne Teresa De Keersmaeker fait un retour à la danse pure avec la pièce Drumming (1998) et une chorégraphie essentielle de son œuvre Rain (2001), une nouvelle fois sur les compositions de Steve Reich, Music for 18 Musicians (1976). Suivront des créations plus intimistes où Anne Teresa De Keersmaeker est seule sur scène comme pour Once (2002) sur la musique de Joan Baez, ou accompagnée de quelques danseurs comme pour Desh et Raga for the Rainy Season (2005) utilisant la musique traditionnelle indienne et le chef-d'œuvre de John Coltrane, A Love Supreme.

En 2002, Thierry De Mey réalise, pour les vingt ans de la compagnie, une version cinématographique de Fase. En 2004, De Mey récidive avec la réalisation d'un film original sur les dix pièces composant l'ensemble Counter Phrases.

En 2004, elle met en scène l'opéra Hanjo du japonais Toshio Hosokawa, au Festival d'Aix-en-Provence et déclare : « Il y a dans cette musique, un rapport de connivence aussi étroit entre le son et le silence qu'il y en a, pour moi, entre le mouvement et l'immobilité. J'y vois aussi une très grande économie de moyens, un désir d'austérité, de lenteur ». Ce désir d'austérité et une sècheresse apparente qui cherchent cependant « à faire jaillir la vie » sont depuis le début des années 1980 les marques d'identités d'Anne Teresa De Keersmaeker.

En 2008, suite au départ de nombreuses danseuses de la compagnie et au recrutement d'une nouvelle génération de jeunes danseurs conjugué à une absence d'inspiration musicale, elle réalise un « virage » dans son processus de création en écrivant une pièce: The Song, bâtie autour du silence et de quelques bruitages dont la structure repose autour de l'espace scénique, des lumières et du seul mouvement des corps6. En 2010 et 2011, elle crée un diptyque chorégraphique, jouant avec la lumière et le temps, composé des spectacles En atendant (2010) et Cesena (2011) présentés dans le cloître des Célestins lors des deux éditions du Festival d'Avignon.

En atendant (2010)

Rosas & graindelavoix | CESENA from Olivia Rochette Gerard-Jan Claes on Vimeo.



La même année une œuvre d'Anne Teresa De Keersmaeker est dansée par une autre compagnie que la sienne avec l'entrée au répertoire du ballet de l'Opéra de Paris de Rain grâce à la persuasion et à l'insistance de sa directrice Brigitte Lefèvre. Pour la saison 2011-2012, elle est désignée artiste-associée du Centre culturel de Belém de Lisbonne


Chorégraphie :



1980 : Asch
1982 : Fase, four movements to the music de Steve Reich -> http://www.youtube.com/watch?v=RTke1tQztpQ
1983 : Rosas danst Rosas -> http://www.youtube.com/watch?v=oQCTbCcSxis
1984 : Elena's Aria -> http://www.youtube.com/watch?v=v2sl85A7nLg
1986 : Bartók/Aantekeningen
1987 : Verkommenes Ufer/Medeamaterial/Landschaft mit Argonauten
1987 : Bartók/Mikrokosmos -> http://www.youtube.com/watch?v=WYvO7BE4kMQ
1988 : Ottone Ottone
1990 : Stella
1990 : Achterland
1992 : Erts
1992 : Mozart/Concert Aria's
1993 : Toccata
1994 : Kinok
1994 : Amor constante, más allá de la muerte
1995 : Erwartung
1995 : La Nuit transfigurée
1996 : Woud
1997 : 3 Solos for Vincent Dunoyer
1997 : Just Before
1998 : Duke Blue-Beard's Castle
1998 : Drumming
1999 : I Said I
1999 : With/For/By
1999 : Quartett
2000 : In Real Time en collaboration avec Tg STAN et Aka Moon
2001 :  Rain18
2001 : Small Hands (Out of the Lie of No)
2002 : Once
2002 : Repertory Evening 2002
2002 : (But If a Look Should) April Me
2003 : Bitches Brew
2003 : Takoma Narrows
2004 : Counter Phrases
2004 : Kassandra en collaboration avec Jolente De Keersmaeker
2005 : Desh en collaboration avec Salva Sanchis
2005 : Raga for the Rainy Season/A Love Supreme
2006 : D'un soir un jour
2006 : Bartók / Beethoven / Schönberg Repertory Evening
2006 : Steve Reich Evening reprenant des parties de Fase et de Drumming avec deux créations originales
2007 : Keeping Still
2008 : Zeitung dédié à Gérard Violette
2009 : The Song -> http://www.youtube.com/watch?v=mbJTpeO5DIo
2010 : 3Abschied en collaboration avec Jérôme Bel
2010 : En atendant
2011 : Cesena -> http://www.youtube.com/watch?v=bZ_13es56B0
2013 : Partita 2 en collaboration avec Boris Charmatz

Filmographie :



1989 : Hoppla ! par Wolfgang Kolb -> B.A : http://www.youtube.com/watch?v=qTOlNcZAJ5A
1992 : Rosa par Peter Greenaway
1996 : Tippeke par Thierry De Mey
1997 : Rosas danst Rosas par Thierry De Mey
2002 : Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich par Thierry De Mey -> http://www.youtube.com/watch?v=HpPmH4Wc5AM
2005 : Counter Phrases, dix chorégraphies sur dix œuvres de musique contemporaine par Thierry De Mey
2009 : Prélude à la mer vidéo-chorégraphie de Thierry De Mey inspirée du ballet Prélude à l'après-midi d'un faune de Vaslav Nijinski