L'art Contemporain


image art_contemporain_livre.jpg (51.6kB)


Titre: L'art contemporain
Auteur: Christophe Domino
Date: 2005
Edition: Scala
Collection: Tableaux choisis






Auteur:

Christophe Domino est un historien, critique et théoricien d'art français, commissaire d'exposition, auteur et chercheur. Il écrit sur l'art et la culture contemporaine depuis le courant des années 1980.


Résumé

Ce livre analyse douze œuvres significatives des collections du Musée national d'art moderne au Centre Georges Pompidou.

I. Introduction à l'art contemporain

L'artiste et le spectateur ont la même appartenance culturelle, à travers l'oeuvre d'art ils partagent un maintenant, un état du monde, des connaissances, des sensibilités, des croyances... Au départ le travail de l'artiste répond à ses propres exigences, à une vérité ou à des réalités. Puis son travail entre dans la sphère publique une fois terminé, son destin lui échappe. L'oeuvre contemporaine représente les différentes formes du réel selon la disponibilité du spectateur.

II. La peinture encore et toujours

La peinture est à la fois la matière première du peintre et son œuvre finale. Elle a enjambé les cultures et a évolué. A l'époque contemporaine, les artistes ne peignent plus sur un tableau mais sur n'importe quel autre support et le tableau devient une œuvre sans peinture. Les œuvres peintes sont présentes partout et n'importe où: dans les musées comme dans les rues. La peinture est devenue une pratique sociale.
Claude Viallat dans son oeuvre Bâche Kaki a peint avec une brosse. Il a produit la même forme neutre à l'infini. C'est une pratique simple mais riche culturellement. Il est membre fondateur du groupe Support-Surface. Ce groupe travaille sur les éléments du tableau comme la toile, le châssis et le cadre, en les trempant dans la peinture.
Ellsworth Kelly s'engage vers une simplification abstraite du tableau en gardant l'immensité et l'espace. C'est un représentant de l'art américain. Il peint d'u ne seule couleur une forme qu'il voit et celle-ci est positionnée sur un mur, qui est le fond pictural. Il donne du volume à sa peinture. Il se lance aussi dans la sculpture.

III. Mettre en oeuvre sa propre vie

A l'époque contemporaine, la vie de l'artiste et son oeuvre sont liés selon un nouveau mode. Outre l'engagement de l'artiste visible dans son oeuvre, on peut également voir sa vérité, sa complexité, ses angoisses et ses pulsions.
On Kawara est une figure de l'art conceptuel. Il dit que sa propre image doit s'effacer devant son oeuvre car celle-ci le représente mieux. Il a peint 3 tableaux relatant les dates suivantes: les 14, 15 et 16 août 1975. Il les a rangé dans une boite avec des extraits de journaux de ces jours-ci, tirés de la presse locale. Pour lui, oeuvre et vie sont inséparables. Il archive le temps.

IV. Inventer la nature

L’artiste contemporain utilise divers matériaux présent dans la nature et dans le monde urbain. Son art, est en perpétuel mouvement, c’est pourquoi il interagit avec la nature, devenant à la fois auteur et spectateur de son œuvre, laissant libre cours aux effets du temps dans la nature.
Giuseppe Penone à travers ses œuvres révèle la forme que la pierre possédait déjà. Le souffle est une de ses sculptures qui fait référence à la Terre mère de toute chose. L’artiste à partir de la roche donne vie à une sculpture représentant un sexe féminin. Giuseppe Penone utilise également des objets pour mesurer l’impact du temps dans la nature. Il montre une main de fer et la trace qu’elle a laissée dans un arbre en quelques années. Cet art s’apparente à « l’art pauvre » italien.
Richard Long, quant à lui, prélève des éléments naturels et crée des figures géométriques. L’art de Long allie l’éphémère et le permanent avec des éléments naturels placés dans un musée comme pour Le cercle d’ardoise de Cornouailles, ou encore Boue de la Garonne dans un cercle noir. Les artistes américains, de l’Earth Art ont des similitudes dans leur approche artistique. Robert Smithson, avec son Amarillo ramp, une jetée dans le désert vouée à disparaître et Walter de Maria avec le chant de foudre (dispositif attirant les éclairs).

V. Le manège des objets

Depuis le 20ème siècle, les objets prennent place dans l’art contemporain. A la période de l’après-guerre, les artistes du Pop Art aux Etats-Unis et du Nouveau Réalisme en Europe, veulent mettre en scène les objets pour pouvoir faire réfléchir la population sur notre société de consommation.
Richard Baquié, ajoute à la récupération et à l’assemblage, une histoire, une ambiance, un mouvement et un fil directeur à son œuvre.
Jean Tinguely, joue sur le perpétuel mouvement de ses machines construites à partir de tout ce qu’il pouvait trouver dans la rue.

VI. Les moyens toujours nouveaux

L’art contemporain doit concilier l’idée et la technique qui est en évolution constante. Les nouvelles technologies permettent de diffuser dans le monde entier en quelques secondes une œuvre. De plus, les nouvelles technologies apportent également un savoir scientifique que les artistes détournent au profit de l’art et de son impact sur le spectateur.
Bill Viola, utilise des écrans et expérimente les effets de la vidéo. C’est l’art visuel qui impose sa durée de représentation et non le spectateur.