Art Minimal


tout l'article est à faire, créer une liste d'artistes puis des sous-dossiers pour chaque artiste

La naissance de l'art minimal


L'art minimal se construit dans la continuité de la critique de l'ésthétique que fait Clement Greenberg (1909-1994). Il est le descendant du modernisme et voit le jour aux débuts des années 1960. L'art minimal fait suite à différentes expériences existentialistes qui ont abouties à une épuration maximale de la pratique picturale. Par eux, Frank Stella, Robert Ryman et Ad Reinhardt sont les pionners de ces recherches. Greenberg en déduit «une toile tendue ou clouée existe déjà en tant que tableau, sans pour autant être nécessairement un tableau réussi ».
Donal Judd va se faire le porte-parole en renégociant les présupposée de la peinture mais aussi de la sculpture traditionnelle. Il opte pour les objets tridimentionnels et rejoint Carl Andre et Dan Flavin.
« Forme, image, couleur et surface sont une seule et même chose et ne sont pas séparées et dispersées » - Judd
L'art minimal né donc aux Etats-Unis dans les années 1964. L'expression « minimal art » fut utilisée pour la première fois n janvier 1965 par Richard Wolheim dans un article paru dans la revue Arts Magazine. Cet art regroupait à ces débuts les œuvres de Carl Andre, Donald Judd, Dan Flavin, Sol LeWitt, Robert Morris, ainsi que pour les œuvres de Ronald Bladen,  John Mc Cracken, Robert Mangold, Robert Ryman, Fred Sandback, Tony Smith. Toutefois il existe autant d'attitudes esthétiques et éthiques qu'ils existent d'artistes, de plus il y a de nombreuses ramifications dans les domaines de la danse et de la performance, de la musique et de la poésie.

Donald Judd L'ennui

Définition de l'art minimal


Le terme de « minimal » tend à donner une image d'un art réduit à des structures simples et primaires, donc à une esthétique elle aussi simpliste. En effet, tous ces artistes travaillent sur des figures géométriques déductibles (carré, triangle,... ) toutefois il ne faut pas en conclure trop vite que ces formes découlent nécessairement de l'art du peu ou de l'art négatif. Le minimalisme n'est pas que la réalisation de formes colorées, ils font avant tout de l'art, et c'est par rapport à ça qu'il faut comprendre leur démarche. Leur démarche consiste donc d'une part à sortir de la catégorie séculaire peinture-sculpture, d'autre part à remettre en question le statut même de l'art.
L'art minimal propose une révolution du regard et de l'intellect qui ne se réduit pas uniquement aux objets eux-même mais qui comprennent aussi le processus esthétiques de production et de réception des œuvres. Cette « réduction » n'est donc pas une réduction quantitative mais plutôt qualitative portant sur la matérialité des objets et l'assimilation de l'oeuvre par le spectateur.

Source : Encyclopedia Universalis

Carl André


 John Mac Cracken


Donald Judd


Sol LeWitt


 Richard Serra






Remarque : ATTENTION DANS LA LISTE DE WIKIPEDIA c'est le grand n'importe quoi