Arte Vidéo Night 2009





ARTE Video Night est une émission de 4 h qui constitue le prolongement de la manifestation "Dans la nuit des images", exposition-diffusion organisée par l'école d'art du Fresnoy, comme vitrine culturelle de la présidence française de l'Europe.

Cette émission réunit plus de 80 oeuvres réparties autour de six grands thèmes, constituant une diversité importante.
L'émission est ponctuée de commentaires de personnalités venues d’horizons très divers : Alain Fleischer, Jean-Luc Monterosso, Don Foresta, Jean de Loisy, Frank Madlener, Christine Van Assche et Jean-Marc Tassetto.

Le spectateur pourra cependant regretter le découpage de certaines oeuvres -dû à la diffusion télévisuelle-, ou encore leur sélection, réalisée selon l'intérêt supposé des téléspectateurs. Ces points faibles pouvaient être également perçus lors de l'exposition qui mettait en avant la collection du Fresnois, très orientée sur le cinéma et peu vers l'art contemporain, moins encore vers l'art technologique. L'absence d'une hiérarchisation, ou même d'une séparation des oeuvres dans des espaces spécifiques, pouvait donc surprendre; de plus, l'exposition faisait entrer en collision des oeuvres diffusées simultanément sans égard pour l'accrochage ou le contexte initial ou idéal des oeuvres : une sorte de mélange démagogique à l'ère du zapping. Alors que ces oeuvres demandent concentration , durée...

'''I- Structure de l'émission'''

Arte Video Night se déroule selon six principaux thèmes regroupant chacun différentes vidéos:


Thème 1 : « '''SOURCES''' »

* PHOTOGRAPHIE
''Uma árvore'' de Katia Maciel (Brésil - Extrait - 2009)

''Cada Respiro'' de Glenda León (Cuba - Intégral - 2003)

''Fly or Die'' de Martial Cherrier (France - Intégral - 2007)

''Bullets 28'' d’Anne Deleporte (France - Intégral - 2004)

''L’Homme dans les draps 4'' d’Alain Fleischer (France - Extrait - 2003)

* CINEMA
''A Room of Her Own'' de Teresa Serrano (Mexique - Extrait - 2003)

  • ''Mark’s dream'' de Laurent Fiévet (France - Extrait - 2008)

''Cinema & Visual Pleasure'' d’Annie  MacDonell (Canada - Extrait - 2001)

''Manège'' d’Eric Rondepierre (France - Extrait - 2009)

* ANIMATION
''La Linea'' (Tractatus Logico-Economicus) de Franck Scurti (France - Intégral - 2001)

  • ''Lies and Truths'' d’Alexis Milant (France - Intégral - 2008)

''Volubile'' de Miller Levy (Egypte - Intégral - 2004)

''9 animations'' de Lionel Sabatté (France - Extrait - 1999-09)

''Le son du pignon'' de David Martin (France - Intégral - 2008)

''Bonneville'' de Benoît Broisat (France - Extrait - 2004)

''Hammam'' de Florence Miailhe (France - Extrait - 1991)

''Train Train Medina'' de Mohamadou Ndoye dit Douts (Sénégal - Extrait - 2001)

''Poison Dart Frog Males'' de Sanna Kannisto (Finlande - Extrait - 2001-07)


Thème 2 : « I'''NSPIRATIONS''' »

* VILLE
''Under Construction'' de Zhenchen Liu (Chine - Extrait - 2007)

''No More Bets'' de Stephen Dean (France - Extrait - 2003)

''Destino'' de Glenda León (Cuba - Intégral - 2003)

''5th street'' de Peter Aerschmann (Suisse - Extrait - 2006) PeterAerschmann

''Night City'' de Johan Bérard (France - Extrait - 2006)

''Frictions'' de Catherine Gfeller (Suisse - Extrait - 2001)

''Oil and sugar #2'' de Kader Attia (France - Extrait - 2007)

''CTG KEEPS COOL'' de Daniel Burkhardt (Allemagne - Intégral - 2006)
* VISAGE
''Deep Kiss'' de Catherine Ikam et Louis Fléri (France - Intégral - 2007)

''The metamorphosis'' de Fei Jun (Chine - Extrait - 2004)

'' Identitade '' de Cris Bierrenbach (Brésil - Intégral - 2003)

''Mollusc'' de Natalie Rich-Fernandez (France - Extrait - 2002)

''De la peinture et de l’hygiène'' de Pierrick Sorin (France - Intégral - 1992)

* UNIVERS
''La Licorne'' de Maïder Fortuné (France - Extrait - 2005)

'' DeadSee'' de Sigalit Landau ( Israël - Extrait - 2005)

''Ollo'' de Marc Héricher (France - Extrait - 2008)

''White on black'' d’Haluk Akakçe (Turquie - Extrait - 2003)

''Blackmouth'' de Chloe Piene (USA - Intégral - 2004)

''Le souffle du récitant comme signe'' de Yazid Oulab (Alg./Fr. - Extrait - 2003-2004)

''Untitled'' de Laurent Grasso (France - Intégral - 2003-2005)

* CORPS
''Naufrage'' de Clorinde Durand (France - Intégral - 2008)

''Coagulate'' de Mihai Grecu (Roumanie - Extrait - 2008)

''Préludes'' de Manon Le Roy (France - Intégral - 2008)

''Entre un oeil et l’autre'' – Variations chorégraphiques #1 pour tracé de Laetitia Legros (France - Extrait - 2007)

'' Organic '' de Chloé Tallot (France - Intégral - 2007)

''Désir'' d’Isabelle Lévénez (France - Intégral - 2004)


Thème 3 : « '''COLLECTION CENTRE POMPIDOU''' »

''A La Belle étoile'' (Under the Sky) par Pipilotti Rist (Suisse - Extrait - 2007)

''Moon is the Oldest TV'' par Nam June Paik (Corée du Sud - Extrait - 1965-1992)

''The Third Memory'' par Pierre Huyghe (France - Extrait - 2008-09)

''Going Around The Corner Piece'' par Bruce Nauman (USA - Extrait - 1977-97)

''Switch'' par Tony Oursler (USA - Extrait - 1996)

''Mother Tongue'' par Zineb Sedira (France - Extrait - 2008-09)

''Bordeaux Piece'' par David Claerbout (Belgique - Extrait - 2007-08)


Thème 4 : « '''RESISTANCE''' »

''Bataille de neige contre tag nazi'' de Regis Perray (France - Intégral - 2004)

''Traversée rouge'' d’Ange Leccia (France - Extrait - 2003)

''Barbed ula'' de Sigalit Landau (Israël - Intégral - 2000)

''Saliva'' de Rebecca Bournigault (France - Intégral - 2006)

''La boîte d’allumettes'' de Tim Parchikov (Russie - Intégral - 2007)

''Prototype'' de Yves Ackermann (France - Intégral - 2007)

''Tomorrow will be better'' d’Alan Poon et Alexander Pope (Canada - Intégral - 2001)

''Shopping Day'' de Doron Solomons (Israël - Extrait - 2006)

''Cosmetic Emergency'' de Martha Colburn (USA - Extrait - 2005)

''America the brutal'' de David Aronson par Six Feet Under (USA - Intégral - 2003)


Thème 5 : « '''ENTENDRE''' »

''Machinations''

Musique : Georges Aperghis

Auteurs : F. Regnault - G. Aperghis | Video : D. Levy (France - Extrait - 2000)

''Mutations of matter'' de Carlos Franklin et Roque Rivas (Colombie - Extrait - 2008)

''Love'' de Miguel Angel Rios (Argentine - Intégral - 2005)

''Glong!'' de Romain Blanc-Tailleur et Damien Pelletier (France - Extrait - 2008)

''Memorandum'' de Dumb type

Musique : Ryoji Ikeda

Vidéo : Shiro Takatani, (Japon - Extrait - 2000)

''Helikopter'' d’Angelin Preljocaj

Musique : K. Stockhausen

Vidéo : Holger Förterer, (France - Extrait - 2001)

''Babelle heureuse''
Compagnie Montalvo / Hervieu (France - Extrait – 2003)


Thème 6 : « '''ECHANGER''' »

* RESEAUX
''Net vs. Net'' - Liaison entre Stanford (USA) et Belfast (USA/IRL - Extrait - 2007)

''Net-ambience'' - Liaison entre Belfast, Graz, Hamburg et Second Life (IRL/AUT /DEU - Intégral - 2009)

''Stalactite'' - Liaison entre Genève et St Cézaire (CHE/FRA - Intégral - 1997)

''Cartographie des émotions populaires'' / Ubique de Urbanmobs / Yann Leguay (France - Intégral - 2008)

* MOBILE
''Rainy Girl'' de Jérôme Genevray (France - Intégral - 2008)

''Deux pas…'' de Olivier Héraud (France - Intégral - 2009)

''Faire le mur…'' de Baptiste Kasprowicz (France - Intégral - 2009)

''Les Aventures de Joe'' de Clément Morin (France - Intégral - 2007)

''Supermoine'' de Supamonks (France - Intégral - 2006)

''Rouge très très fort'' / Zao Wou-Ki de Richard Texier (France - Extrait - 2008)

'' Ballad n°17 goings out'' de Tania Mouraud (France - Intégral - 2006)

II- Descriptif de quelques vidéos

"Sources"/ '''Photographie'''

Alain Fleischer : ''L’homme dans les draps 4'' (2003) Extrait

Vidéo silencieuse, de draps qui se font, se défont, se plissent, comme animés d’une force intérieure et invisible. Au fur et à mesure du mouvement, des plis, le profil d’un personnage se dessine dans l’ombre du tissu. De nouveau, les draps se nouent et se dénouent, superposant au premier visage un second.
Sensibilité et lyrisme visuel ; d’une esthétique simple, dénuée d’artifices, l’œuvre convoque ici la lumière, les formes et contrastes d’où émergent des portraits, dans un rythme qui se déploie progressivement.

'''Ville'''

Glenda Leòn : ''Destino'' (2005)

Il s’agit ici d’une vidéo présentée dans un format barlong, selon un plan fixe d’une vue sur une rue, dans un quartier. Deux voitures blanches se croisent tout d’abord. Puis deux voitures mauves ; puis bleues ; bleu-vert ; vertes ; enfin, rouges.
La paire de voitures présente chaque fois quelques différences : l’une est plus foncée, les modèles sont différents, ce qui peut évoquer les sexes opposés. Toutes ne font que se croiser, en une fraction de seconde. Toutes, sauf une : après avoir freiné brusquement en croisant son double, la petite voiture rouge clôturant la vidéo fait demi-tour.
Une œuvre telle une métaphore des rencontres, des chemins empruntés et de ces sursauts, rares instants où les choses ne suivent pas leur cours habituel, où s’opère un retournement, et pourquoi pas à un coin de rue…

'''Ville'''

Kader Attia : ''Oil and sugar #2'' (2007)

Un cube formé de petits sucres assemblés et superposés comme des briques : le cadrage rapproché et le plan serré de cette vidéo présentent l’objet comme une forteresse immaculée, reposant dans une assiette d’argent. De l’huile noire est versée sur l’édifice, bientôt immergé en son intérieur de ce liquide visqueux qui tâche le sucre cristallin de toutes parts. Peu à peu, un premier bloc s’effondre, entraînant dans sa chute le reste du cube. Les morceaux s’écroulent, le sucre devient une coulée à l’aspect gluant, l’assiette déborde.
Sur fond sonore légèrement perceptible et urbain (bruits de klaxon, de circulation, sifflements d’oiseaux…), l’œuvre de Kader Attia est une allégorie des relations entre l’art, la religion et l’argent. L’aspect tactile des éléments, la lenteur du mouvement, de même que l’importance de la lumière et des contrastes ajoutent à cette vidéo une dimension presque hypnotique.

'''Visage'''

Cris Bierrenbach : ''Identidade'' (2003)

Une femme prend place devant la caméra. Elle semble nue mais le cadrage ne nous présente que son visage et la partie supérieure de son buste. Elle s’assoit et nous fixe, mais alors qu’elle commence à se maquiller, le spectateur la suppose face à un miroir. La vidéo est passée en accéléré, excepté certains moments au ralenti, venant briser et varier le rythme. Après s’être maquillée, la femme entreprend de se couper les cheveux. Une mèche tombe. Puis deux. Peu à peu, la coupe devient informe, les ciseaux rasent tout, et le regard de l’artiste procède d’un étrange mélange : défi ? violence ? mépris ? L’accélération en tout cas ajoute à la hargne du geste, à ce déterminisme, comme un dégoût face à cette toison dont il faut se débarrasser. Crâne rasé, elle passe plusieurs fois la main dans ses cheveux, s’essuie le visage, se démaquille. Enfin, elle enfile une perruque, d’une coupe identique à celle initiale. Et s’en retourne.
« (…) A coups de ciseaux convulsifs, elle se fait et refait un visage jusqu’à se défigurer » (Jean de Loisy, dans Arte vidéo night). Entre autoportrait et recherche d’identité, l’artiste nous propose un questionnement de soi, vers une remise en cause de son propre corps, corps-masque, corps à creuser.

'''Univers'''

Sigalit Landau : ''Deadsee'' (2005) Extrait

Jean de Loisy (dans Arte vidéo night) : « Sigalit Landau décrit une spirale de melons d’eau qui se déroule sur la mer comme le ferait une bobine de cinéma. Au milieu de ces melons, le corps d’une femme, symbole de fécondité, s’oppose aux eaux stériles de la Mer Morte. »
Ainsi, progressivement, dans une lenteur paisible, la spirale se déplie. La femme qui y est enroulée a le bras droit tendu, et sa main touche un melon tâché de rouge. Plusieurs autres en sont marqués à sa suite, comme contaminés.
Plus qu’une histoire de symbolique, l’œuvre semble dévoiler une harmonie toute particulière, celle du corps matriciel avec l’élément vital, l’eau, la source : vers un retour aux origines.

'''Résistance'''

Régis Perray : ''Bataille de neige contre tag nazi'' (France - Intégral - 2004)

Une inscription. On ne voit qu’elle : « Les juifs au gaz ».
Un homme apparaît, tandis qu’un léger fond sonore nous parvient (bruits de travaux…). Avec de la neige, il s’acharne à effacer le mal : gestes violents, il lance, frappe, frotte, fouette de neige cette trace gravée dans le mur, nous laissant glacés par cette lutte éperdue, par cette neige qui ne suffira pas.
Quand l’image devient acte de résistance : la vidéo, comme toute forme d’art, permet aussi à l’artiste de prendre position. L’expression est ici celle d’une vérité terrifiante : le mal, en dépit de l’acharnement de l’homme, de ses tentatives pour l’effacer, revient indéfiniment.

'''Résistance'''

Alan Poon et Alexander Pope : ''Tomorrow will be better'' (Canada - Intégral - 2001)

Un homme se lève. S’enchaînent machinalement et de façon accélérée différentes actions, le contenu d’une journée de travail, comme tant d’autres. En commençant bien sûr par les réflexes routiniers élémentaires, tel le petit déjeuner. Une voix décrit chaque élément : l’homme se dicte ce qu’il doit faire. Mécaniquement. Une fois le déroulement de la journée écoulé, l’homme rentre chez lui, dîne, regarde la télévision, va se coucher en se posant différentes questions quant à l’avenir, l’amour, la vie. Dans son épuisement, la réponse retentit « Tomorrow will be better ».
La vidéo indexe ici une thématique appréciée de l’art contemporain dans sa dimension critique : nos vies entièrement régies par d’uniques réflexes consuméristes. Envolés la volonté naturelle, spontanée, le libre-arbitre : l’individu des sociétés occidentales demeure plongé dans un monde où tout est organisé selon de véritables conventions ritualisées.



III - Liens

http://www.arte.tv/fr/2677028.html