Arte Vidéo Night 2010


Arte video night 2010 est la 2ème édition de l’émission du même nom. L’émission a été diffusé le dimanche 24 Octobre 2010 à 23h30 sur la chaine de télévision Franco-Allemande Arte.
Lors de cette émission, 65 œuvres vidéos représentant 23 nationalités différentes furent présentées aux téléspectateurs.
Arte Video Night est une émission décrite comme une vitrine de l’art vidéo et un musée éphémère qui explore aussi les coulisses avec notamment la diffusion d’entretiens d’artistes et de collection aussi bien privées que publiques.
L’édition 2010, dont les commissaires artistiques étaient Dominique Goutard et Jean-Luc Monterosso, était présentée par Rebecca Manzoni, produite par Calzonne et réalisée par Jean-Eric Macherey. Durant 3h se sont alternés œuvres et moments filmés en coulisses.


Programme et déroulement de l’émission

L’émission de 3h était construite en 12 parties avec des thèmes différents pour chacune de ces parties.

Arte Video Night a débuté à 23h30 avec pour introduction Portes 97 , une œuvre de l’artiste Suisse Anne Blanchet.

Partie 1 : Résistance

Avec des œuvres de l’américaine Martha Colburn, des espagnols Cristina Lucas et Fernando Sánchez Castillo et de l’esraélienne Yael Bartana. Le clip 70 million du groupe Hold your horses qui reprend de grandes œuvres artistiques est également diffusé dans cette partie.

Partie 2 : Réel ?

Cette 2ème partie de l’émission est un focus sur l’artiste franco-américain Stephen Dean qui cherche à travers ses œuvres vidéos à donner de la temporalité et de l’espace à la peinture et à la couleur . Des œuvres du turc Ali Kazma, des françaises Lydie Jean-Dit-Pannel et Anne Deleporte et de la Néerlandaise Tessa Jossee sont également diffusées.

Partie 3 : Surprises

Avec des œuvres du suisse Walter Pfeiffer, de l’allemands Pascale Guillon de l’ivoirien Guillaume Paris et du Russe Dmitry Bulnygin.

Partie 4 : Focus sur William Kentridge

A l’occasion de la rétrospective qui lui fût consacrée à Paris en été 2010, les équipes d’Arte ont pu rencontrer l’artiste sud-africain pour parler de son approche artistique.
Partie 5 : Leçon de paysage
Avec des œuvres des françaises Dominique Belloir, Marion Mahu et Zineb Sedira et du japonais Takehito Koganezawa.

Partie 6 : Focus sur Florence Miailhe

L’artiste française parle des liens entre l’art vidéo et notamment la peinture ou la musique.

Partie 7 : Drôle…pas drôle?

Avec des œuvres du Belge Philippe Grammaticopoulos, de l’argentine Mika Rottenberg, du franco-algérien Hakeem B, du suisse Yves Netzhammer et du français Moussa Sarr.

Partie 8 : En ville

Avec des œuvres du chinois Chen Shaoxiong, du français Stéphan Barron, de l’allemand Daniel Burkhardt et du marocain Mounir Fatmi.

Partie 9 : Focus sur Peter Aerschmann

L’équipe d’Arte a filmé l’artiste Suisse dans son Atelier à Berne.

Partie 10 : Mémoires

Avec des œuvres des français Maïder Fortuné et Alain Fleischer, de la britannique Frances Young, de la suisse Silvie Defraoui, de l’égyptien Miller Levy, du colombien Carlos Franklin , de la russe Elena Kovylina et de l’espagnol Alberto Posadas.

Partie 11 : Collections

L’équipe d’Arte video night a rencontré deux collectionneurs et passionnés d’art vidéo : Isabelle et Jean-Conrad Lemaître SkippingVideo

Partie 12 : Focus sur Bill Viola

L’équipe a pu recueillir le témoignage de cet artiste américain, pionnier de l’art vidéo.

En conclusion de l’émission a été présenté l’œuvre Endless end de l’artiste américaine Elodie Pong.

Les artistes et leurs oeuvres
Anne Blanche, Portes 97 1997, 4'25:
Installations en mouvements appelées musiques visuelles . Il s'agit de cinq portes coulissantes en verre qui s'ouvrent et se ferment en constant mouvement, en fonction du rythme, indépendamment du passage de personnes.

Martha Colburn , Myth Labs 2008, 7'30:
Film d’animation crée à partir de marionnettes, collages et peinture sur verre. Ce projet a nécessité 9 mois à l’artiste pour le réaliser. C’est un film qui traite de la peur, de la paranoïa, de la foi et de la perte de celle-ci ainsi que du salut.

Cristina Lucas, La liberté raisonnée 2009, 4’50:
Œuvre inspirée de La liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix.

Yael Bartana Low Relief 2 2004, 5’ en boucle:
L’artiste évoque dans son oeuvre le conflit israélo-arabe.. Il s’agit ici de photos en bas-relief comme l’indique le nom de l’œuvre. Les images mobiles sont alors assemblées et diffusées de manières répétitive pour créer une vidéo.

Fernando Sánchez Castillo SPOT 2003, 2’14:
L’artiste désire créer un contexte de réflexion sur les notions d’utopie et de révolution à l’intérieur de la communauté sociale et artistique contemporaine.

Hold your horses et Dabid Freymond 70 millon 2010, 3’18:
Les membres du groupe se mettent ici en scène dans un voyage à travers l’histoire de l’art et ses œuvres majeures.

Ali Kazma Clock Master , 2006, 15’ :
Cette œuvre documente la réparation d’une horloge française du XIXe siècle par le chef horloger officiel du Musée de l’art Ottoman à Istanbul.

Lydie Jean-Dit-Pannel L- INK , 2009, 16’10 :
L’artiste met en jeu la question du tatouage et nous propose d’imaginer une multitude d’histoires à travers un travelling vidéo courant sur plus de 1000 bras tatoués.

Anne Deleporte Tuna/Tune , 2009, 4’10 :
La vidéo a été tourné au Tsukiji Market révèle les enchères quotidiennes de thons dont les étapes passent par la sculpture, la peinture pour culminer en opéra tragi/comique.

Tessa Joosse Plastic and glass , 2009, 9’:
L’œuvre présente une usine de recyclage dans le nord de la France.

Walter Pfeiffer The plaza , 1985, 3’09 :
Cette video met en scène les amis de l’artiste dans son studio de Zurich.

Pascale Guillon Belleville , 2009, 5’26 :
Film d’animation à partir de collages qui raconte l’histoire de rencontres entre personnes et animaux.

Guillaume Paris We are the children-  Part1, 2003:
Succession sans fin de portraits-produits (produits de supermarchés dont m’emballage représente un être humain).

Dmitry Bulnygin Flowers , 2009, 7’40 :
Vidéo mettant en scène des personnes formant des fleurs.

Dominique Belloir Scénographie d’un paysage , 1982-1985, 5’20 :
Il s’agit de l’assemblage de photos d’un bout de littoral breton, prise avec le même cadrage entre 1982 et 1985, créant ainsi un paysage fixe avec une perpétuelle mutation de couleurs et d’éclairages.

Zineb Sedira Middle sea , 2008, 16’ :
Vidéo d’un homme dans un bateau entre Marseille et Alger, qui semble coutumier de cette traversée solitaire.

Marion Mahu Flyng Dutchman , 2006, 2’22 :
Images de synthèses représentant un bateau fantôme.

Takehito Koganezawa Paint it black, and erase 280510, 2010, 2’30:
Vidéo de formes qui se superposent, se recouvrent, s’effacent.

Moussa Sarr L'orgasme du singe , 2007, 1’47 :
Scène à la fois drôle et critique vis à vis des préjugés racistes de l’homme blanc sur l’homme africain.

Yves Netzhammer Furniture of proportions , 2008, 28’03 :
Installation vidéo qui même des dessins de mur, des animations et des objets sculpturaux afin de créer un espace narratif complexe.

Hakeem B Once upon a time , 2007, 3’53:
Vidéo qui montre un home représentant l’humanité, qui doit faire face à plusieurs obstacles de façon très épurée.

Mika Rottenberg Ttropical Breeze , 2001, 3’45 :
Vidéo montrant le recyclage de la sueur d’une routière bodybuildée en produit industrialisé.

Philippe Grammaticopoulos Les ventres , 2009, 17’ :
Vidéo montrant une vision ironique et critique des dérives de l'agroalimentaire et des incertitudes qui en naissent.

Chen Shaoxiong Ink city , 2005, 2’59 :
Vidéo de mise en relation entre des scènes urbaines photographiées par l’artiste, de peintures de ces mêmes scènes puis de leur réinterprétation par la vidéo.

Stéphan Barron Thaon/New-York remix , 1987-2010, 13’:
Mise en confrontation de deux lieux, deux univers: le Bronx à New-York et une église de Normandie.

Daniel Burkhardt Eigelstein , 2006, 3’ :
Scène urbaine quotidienne transposée en fragments verticaux. Le mouvement des trains, des automobiles, et des piétons modifie la structure temporelle de la vidéo.

Mounir Fatmi Save Manhattan , 2010, 7’56 :
A partir d’images dérivées d’une lampe chinoise, l’artiste suggère que seule la mémoire des fantômes qui l'habitent peut sauver la ville de la dérive et de la destruction.

Maïder Fortuné Curtain , 2008, 8':
Les silhouettes des héros de dessins animés de l’enfance apparaissent dans un espace sombre aux contours indéfinis.

Alain Fleisher Le monde vu par mes jouets :
Mise en scène de vieux jouets. Dans cette œuvre, la caméra est embarquée sur les jouets.

Frances Young Song of farewell , 2007, 4’58:
Dessins cycliques du vol d’oiseaux au crépuscule, autour de montagnes russes désertées.

Sylvie Defraoui Bruits de surface , 1995, 24':
Des verres se remplissent de lait et dans cette blancheur montent des images. Aussitôt, les verres sont balayés par une main gantée de noir puis remplacés.

Liens

Site officiel de l'émission
site officiel de Martha Colburn