L'artiste contemporain et la nature


Cet ouvrage est consacré à la création d'art contemporain européen dans divers lieux naturels tels que les parcs, les jardins, les sentiers, les berges, les champs ou encore les forêts : cette enquête porte en effet sur ces lieux d’art « naturels » ou « semi-naturels » et sur la place que tient la nature dans la motivation des artistes. Cet ouvrage débute par une présentation historique des notions telles que earth art, land art, art environnemental. Dans sa première partie, l’ouvrage expose la relation de l’art à la nature. Colette Garaud et Mickey Boël exposen également que toutes les installations empreintes, destinées parfois à disparaître, peuvent être pérennisées par la photographie (chez Richard Long, notamment). La seconde partie de l’ouvrage propose une description topographique, par sites, de quelques 70 lieux répertoriés en Europe : Espagne, Angleterre, Irlande, Hollande, Islande, Danemark, Suède, Allemagne, France. On y trouve des œuvres d’artistes aussi réputés que Abramovic, Karl Andre, Baugmarten, Buren, Chillida ; Tony Cragg, Ian Hamilton Finlay, Goldsworthy, Sol le Witt, Richard Long, Merz, Morellet, Morris, David Nash, Parmiggiani, Penone, Poirier, Raynaud, Sakis, Richard Serra, Smithson, Venet, de Vries.

Couverture de l'ouvrage