Arvida Byström


Arvida Byström est une artiste féministe résidant à Londres et née dans les environs de Stockholm le 4 octobre 1991. Elle commence à photographier dans son adolescence puis à ses 16 ans elle photographie pour des magazines.
à mettre en forme

Son travail est très centré sur les études de genre, sur la remise en question des normes (monogamie, fidélité, féminité) de la société actuelle. Cette question fut grandement abordée dans Mattress, lorsqu'elle (polyamoureuse, etc) aménagea avec Tim Kelly (un artiste monogame) dans la Wayward Gallery pendant une semaine, transmettant en live l'évolution de leur relation via webcam 24/24h. Cette exposition comportait audios, photographies, vidéos et bien évidemment les deux artistes afin de discuter fidélité, polygamie, polyamour, etc...

Elle fit également une série de photographies sur les règles, intitulée non sans humour There Will Be Blood, montrant des jeunes femmes dans des situations de la vie quotidienne dont le sang coule. D'autres travaux montrent des jeunes filles aux aisselles poilues, aux jambes non-rasées dans des robes considérées comme très féminines, le tout dans des couleurs pastels. L'idée est que la féminité est accessible sans avoir à modifier son corps ou qu'il n'y a pas qu'une seule féminité mais de multiples manières d'exprimer une part de féminité à laquelle on s'attache.

Mattress, 2013
Photographie issue de l'exposition Mattress, 2013.

Arvida Byström est très proche de la culture populaire internet, en utilisant le blog comme moyen d'expression, jouant avec les autoportraits comme affirmation de soi. Elle fit partie d'un projet participatif consistant à utiliser des photos de femmes nues prises par webcam "collées" sur des tableaux considérés comme classiques présentant des femmes nues.