Bernd et Hilla Becher


Self-portrait Becher
© Bernd & Hilla Becher, autoportrait, 1985

Bernd Becher (20 août 1931 Siegen - 22 juin 2007 Rostock)
Hilla Becher, née Wobeser (née le 2 septembre 1934 Potsdam )

Bernd Becher à grandi dans un environnement industriel prédominant et fleurissant en allemagne. En 1957 alors qu'il est graphiste, le site qu'il connait depuis son enfance va être démantelé. Pour ne pas qu'il disparaisse à jamais et afin d'en garder tous les détails il l'immortalise en le photographiant. Peu de temps après il rencontre celle qui deviendra son épouse, la photographe publicitaire Hilla Wobeser. Elle tombe très rapidement sous le charmes des bâtiments industriels, ces ''étranges créatures''. Le couple (marié en 1961) photographient les vestiges d'un monde industriel de la région de Ruhr aux Etats-Unis durant cinquante ans.


Typologie
Réservoirs de gaz, 1983 - 92, Bernd et Hilla Becher

Bernd et Hilla Beche photographient des réservoirs de gaz, des châteaux d’eau, des silos à charbon, des tours de refroidissement, des hauts-fourneaux ou encore des maisons ouvrières. On retrouve une volonté encyclopédie de montrer et classer les éléments du monde qui nous entoure. Certaines séries sont réalisées sur des décennies et dans des régions différentes. Ils travaillent particulièrement en Allemagne, en France, en Belgique, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.
Ils développent des typologies, un système de classification en types physique.
En publiant Anomyme Skulture en 1970, le titre nous indique qu'ils appréhendent ces éléments industriels comme d'immenses sculptures d’ingénieurs anonymes sous un angle esthétique. On peut alors les placer dans la lignée Das Neue Sehen (la Nouvelle Vision) et en particulier de la photographe allemande Germaine Krull (1897-1985) qui publiait en 1925 Metal.

'' Les objets qui nous intéressent ont en commun d’avoir été conçus sans considération de proportion et de structure ornementales. Leur esthétique se caractérise en ceci qu’ils ont été créés sans intention esthétique. L’intérêt que le sujet a, à nos yeux, réside dans le fait que des immeubles, à fonction généralement identique, se présentent avec une grande diversité de formes. Nous essayons de classer et de rendre comparables ces formes au moyen de la photographie...'' explique le couple en 1969.

batiment
Cette série traite d'un seul et même bâtiment, et nous le donne à voir avec le plus de précisions et d'exactitude possible. Comme dans les séries typologiques, le cadrage se concentre sur un seul élément frontal au centre d'une vue d'ensemble la plus dégagée possible. L'utilisation d'une chambre grand format à trépieds permet d'avoir des négatifs de grandes tailles et d'éviter ainsi toutes déformations des lignes de perspectives liée au grand angle. C'est du matériel volumineux et qui nécessite du temps pour l'installation. Le temps d'exposition est assez long ce qui leur permet d'obtenir une grandes richesses de gris dans leurs photographies noires et blanches ainsi que de la finesse dans les détails.
L'utilisation d'un protocole systématique et leur volonté encyclopédique les rapproche d'un autre photographe allemand August Sander (1876-1964) relié au courant de Das Neue Sachlichkeit (La Nouvelle Objectivité).

paysage
Ils photographient en plus des bâtiments isolés, des sites entiers, des paysages industriels. De manière toujours protocolaire.

chambre grand format
Extrait de Die Fotografen Bernd und Hilla Becher
Bernd et Hilla Becher ont fait parti du groupe New Topographic.
Ils ont plusieurs récompenses dont le Prix de sculpture de la Biennale de Venise de 1990.
En 1976 Brend ouvre une classe photographie artistique à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf et Hilla est responsable du laboratoire de photographie de la même école. De leurs classes sortiront des photographes maintenant mondialement connus comme  Andreas Gursky, Thomas Ruff, Thomas Struth, Candida Hofer,  Elger Esser et d'autres.

Idris Khan
Every...Bernd And Hilla Becher Gable Sided Houses 2004, Idris Khan
L'artiste Idris Khan (1978-_) à la manière du pionnier-photographe Arthur Batut (1846-1918) à créer des portraits-types des éléments industriels photographiés par les Becher.