La musique au cinéma de Michel Chion, 1995.
Editeur : Fayard. Collection : Les chemins de la musique.



image Fiche_de_Lecture.gif (24.1kB)



Biographie de l'auteur:


Michel Chion est né le 16 janvier 1947 à Creil (Oise, France), et a travaillé dans des domaines très variés. Il a été primé en 1995 pour son ouvrage La Musique au cinéma.

Il est compositeur de musique concrète, il a créé un peut prêt quarante œuvres dans ce style musical. En 1990, il publie le manifeste L'Art des sons fixés, un essai où il rétablit une définition du genre de la musique concrète. Lionel Marchetti a consacré à sa musique un essai, La musique concrète de Michel Chion (1997).

On peut aussi relever sa fonction d’écrivain et historien, ainsi que celle de chercheur indépendant. Il fait l'étude scientifique des effets audio-visuels. Il est également réalisateur, et a dirigé plusieurs courts-métrages.
Il a créé un certain nombre de concepts analytiques et descriptifs, fondés en partie sur les travaux de Pierre Schaeffer et de Maurice Pradines.

En tant quécrivain, Michel Chion a publié un peut prêt 25 ouvrages sur le cinéma, la musique, et le son. Ces ouvrages ont été traduits en 10 langues.

Dernièrement, nous pouvons voir que Michel Chion est un enseignant indépendant à temps partiel. Il est intervenu au CNSM, par exemple, ainsi qu'à l'IDHEC, Paris 3 Sorbonne Nouvelle, ainsi qu'au DAVI de Lausanne.

Le livre:

La musiques est présente dans le cinéma depuis plus de 100ans, et nous pouvons envisager de l'analyser en se demandant, premièrement, quelle est sa place au seins d'une analyse cinématographique?

Il faut savoir trouver le sens et la place des notes, des rythmes et des différentes sonorités ainsi que les mettre en relation avec l'image. Chaque son est placé a un endroit bien précis afin d’accompagner le ressentit du spectateur dans son visionnage.

Cet ouvrage étudie l'histoire et la signification de la musique dans le cinéma. Il est le seul a aborder ce thème depuis lé début de son histoire et jusqu'à nos jours.

Les sujets pris en exemple ou analysés dans ce livre son très variés. Il vont du films Apocalypse now de F. Coppola (1979), accompagné par la musique Chevauchée des Walkyrie, au Troisième homme de C. Reed (1949).

Pour ce qui est de la musique à proprement parlé, l'auteur nous parlera parmi d'autres de Debussy, compositeur très classique et pilier de l'avant-garde musicale.
Il évoquera également Bernard Herrmann, compositeur et chef d'orchestre du 20ème siècle, très connu pour les composition qu'il faisait dans les films d'Alfred Hitchcock (1950).

Michel Chion introduit également beaucoup de cinéastes dans son ouvrage, et explique leur différents points de vue pour ce qui est de la musique au cinéma.
Nous pouvons relever plus particulièrement le cinéaste David Lynch, sur lequel Michel Chion avait déjà rédigé dans Les Cahiers du Cinéma («DAVID LYNCH» 1992).

L'auteur a également écrit sur Tati, en ce qui concerne son grand intérêt pour les bande son ainsi que l'absence de dialogue dans ses films.
Dernièrement, nous pouvons relever les rédactions de Michel Chion sur Charlie Chaplin, vedette du cinéma muet et compositeur, ainsi que sur Stanley Kubrick, cinéaste majeur du 20ème siècle ayant un grand intérêt pour la musique dans le cinéma. Ces cinéastes sont mis en avant dans l'ouvrage La musique au cinéma.

Le thème du son dans le monde du cinéma laisse la porte ouvertes à de multiples questions. Premièrement, nous pouvons nous demander ce qu'est réellement la musique. Mais aussi, ce qu'est réellement le cinéma. De la, nous pouvons voir que ce sujet est finalement un thème beaucoup plus complexe que ce qu'il en parait.

Pour Michel Chion, «le cinéma est ce lieu ouvert et unique où continuent de cohabiter la musique savante et la musique populaire». Pour lui, le retour aux films, à leur " audio-vision " fait apparaître la richesse des scènes, des effets, et des situations.