Claes Oldenburg


Claes Oldenburg est un artiste, plus précisemment un sculpteur, d'origine suédoise, né à Stockholm puis naturalisé américain. Il est notamment connu pour avoir été acteurs du Pop Art, courant qui apparaît en Grande-Bretagne au milieu des années 50 sous l'impulsion de Richard Hamilton et Edouardo Paolozzi, en France avec le sculpteur César, et à la fin des années 50 le Pop Art émerge aux états-unis avec Andy Warhol, Roy Lichtenstein ou encore Jasper Johns.

Eléments Biographiques
Claes Oldenburg est le fils d'un diplomate suédois basé à Chicago. A l'école il étudie l'art et la littérature puis apprend à être réalisateur de 1946 à 1950 dans une école. Par la suite, il fréquente l'Institut d'art de Chicago pendant de nombreuses années. Il s'installe à New York dans la fin des années 50 et commence à sculpter. Dans son travail et surtout dans ses oeuvres, Claes Oldenburg développe souvent des versions dites "hard" et d'autres dites "soft". On le considérera comme figure marquant entre les années 50 et les années 60.
En 1959, il fait une exposition d'objets en carton et en papiers mâchés inspirés par l'environnement urbain à la Judson Gallery. Deux ans plus tart, Oldenburg décide de louer tout un établissement dans la East Second Street de Manhattan, établissement qui va servir de lieu pour une de ses installation, The Store, qui à l'époque ne sera ouverte au public que pendant deux mois. L'année suivante, Oldenburg continue d'organiser différentes installations dans cet établissement et durant l'été 1962, il transforme son installation The Store en un spectacle à la Green Gallery.
Ce n'est donc qu'à la fin des années 60 qu'Oldenburg réalise son premier monument public en plein air intitulé Placid Monument Civic, une oeuvre qualifié par le magazine Inferno de "Sapin de Noël" pour sa forme de cône et sa couleur verte. A l'origine cette oeuvre est une commande de la ville de New York auprès de Claes Oldenburg. Très critiquée, ce monument est souvent comparé à un "plug anal" pour sa forme assez originale rappelant l'objet. Ainsi cette première oeuvre publique de Claes Oldenburg va susciter chez les artistes de nombreuses critiques.
En 1975, Claes Oldenburg entame une collaboration avec Coosje van Bruggen une historienne de l'art avec qui il réalisera la plus part de ses autres monuments puisqu'il l'épouse en 1977.