Clara FANISE


BIOGRAPHIE

CLARAFANISE.jpg?Née en 1983 à Lyon,cette jeune artiste vit et travaille à Montpellier et Bruxelles. Elle sort diplômée avec les félicitations du Jury des Beaux -Arts de Montpellier en 2008 après avoir fait un « quadrimestre » à l'école de la Cambre à Bruxelles où elle a eu l'occasion de participer à l'atelier livre d'artistes. En 2003, elle fait une première année de BTS Communication Visuelle à la Martinière Terraux à Lyon.

EXPOSITIONS


22_alen8.jpg?

2010: Alentours, exposition personnelle et résidence d’artiste au Point Commun,Gran-Gevrier, France
2009: Salon du dessin contemporain, Montpellier Dessins périphériques, exposition personnelle, Iconoscope, Montpellier
2008: Plus d’histoires, exposition collective, Carré Ste Anne, Montpellier Paradigme, Absence-entre-totalité, exposition collective, Galerie Alma, Montpellier Participation au Hors série n°51 d’Herman Diephus, Centre chorégraphique, Montpellier.

BOURSE WORKSHOP

2010: Prix Paul Artôt de l’Académie Royale de Belgique
2006: Workshop avec l’artiste Filip Francis, Bruxelles
2004: Atlas, Worshop avec l’artiste Pierre Joseph, Sète

A PROPOS DE CLARA

« Mon choix de vie est d'être artiste, ce choix passe par la réalisation d'un travail artistique plastique mais est aussi présent dans la réalité quotidienne. C'est en effet un véritable enjeu que de créer et de vivre de son art dans une société où tout travail est pensé en terme de productivité et de rentabilité. Félix Guattari, lui, définit les artistes comme des mutants: "Les artistes sont des mutants, dans des conditions très difficiles pour muter, des conditions de contrôle par les images dominantes, par les médias, par le système des galeries par exemple. (...) Ce sont des gens qui ont le courage de jouer leur existence sur un processus de singularité." Alors... je suis okay pour être une mutante... »

L'EXPOSITION « ALENTOUR »
La première s'intitule: 'Alentours au miroir' Elle est constituée d'une série de 4 dessins conçu pour et autours du lieu d'exposition. Cette série s'imbrique dans l'espace de la baie vitrée et joue doublement avec le paysage de l'espace renoir, par les reflets dessinés issues de séances de photographie effectuées en se promenant autours du complexe, ainsi que par la découpe du miroir d'un des dessins permettant une vue réel sur l'exterieur.

La deuxième pièce s'intitule 'épandage' Elle est la première d'un nouveau chantier artistique que je souhaite plus engagé, tout en restant dans une certaine plasticité et poésie. Davantage graphique et volumique, elle tient plus de l'installation que du simple dessin sur papier et rompt avec mes habitudes de création, annoncant une nouvelle phase de recherche plastique.

L'EXPOSITION « DESSINS PERIPHÉRIQUES »
: Clara Fanise retranscrit toute l’amplitude de son champ visuel, dans le temps même de l’exécution du dessin. Elle nous propose une vision inhabituelle, en expérimentant différents points de vue induits par sa position dans un espace donné, allant du centre vers la périphérie et inversement. Se construit alors, un espace vide de représentation, espace de projection de ce qui reste invisible. Pour sa première exposition personnelle, Clara Fanise présente des dessins qui décrivent l’environnement de la galerie, puis l’espace de l’atelier pour arriver à des autoportraits. Le trait coloré tisse la trame d'impressions visuelles, témoins des relations entre espace intime et espace social.

L'EXPOSITION « PLUS D'HISTOIRE »
: Du 19 décembre 2008 au 18 janvier 2009 Clara FANISE participe à cette exposition, l’idée est partie d’une conversation avec Milan Tutunovic, artiste, depuis peu diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Agglomération, à propos des fêtes de fin d’année et des carols qui furent au moyen âge des formes populaires d’histoires chantées, souvent pour les fêtes religieuses. Le contenu n’en était pas forcément religieux. Dickens s’en est inspiré pour des contes et Benjamin Britten en a fait une de ses plus belles compositions A ceremony of carols. Étymologiquement le mot provient du français Carole, forme de danse circulaire souvent accompagnée par des chants. Forts de ce préambule, les onze artistes contactés, jeunes et d’horizons différents, ont proposé des œuvres allant de la quiétude à l’inquiétude, propices à une dérive imaginative jouant avec la gravité et le burlesque. Certaines provoquent également ce délicieux frémissement propre aux histoires racontées à des enfants. « Plus d’histoires… » est donc vécue comme une ronde un peu folle, on passe du dessin à la photographie, de la vidéo à la peinture, de la sculpture à l’objet animé ou désarticulé.

"Clara Fanise n'a pas abandonné ses feutres ni ses crayons d'écolière. La jeune plasticienne a même débordé de son cahier et dessiné sur les murs en les prenant pour des planches de BD. Ses personnages saisis à domicile dans des postures décontractées n'ont pas de visage mais des pensées. Dans des bulles, des images en noir et blanc remplacent les mots. Avec ses stylos, elle dessine un inventaire de son petit bazar: ordinateurs, verres, cendriers, cahiers..." Anne Leray pour L'Hérault du jour, 22 décembre 08.

tokyopantones.jpg?
Source: