Cristina Lucas est une artiste Espagnole née en 1973 qui s’intéresse au pouvoir et ses mécanismes, son art a pour but de mettre en avant les divergences entre l'Histoire officielle et la réalité de l'Histoire.

Un exemple parfait de son intention via une de ses œuvres qu'est La liberté raisonnée:

image liberteweb.jpg (32.3kB)
La libertée raisonnée de Cristina Lucas
image CristinaLucasLaLiberteeraisonee2.jpg (0.2MB)
La libertée raisonnée de Cristina Lucas




Cette artiste espagnol reprend le tableau la liberté guidant le peuple d’Eugène de la croix, mais dans son œuvre plusieures choses ressortent.
Cristina Lucas utilise la technique du slow motion afin de tromper le spectateur, c'est a dire qu'elle nous tient en haleine jusqu’à la fin du court métrage, la Marianne est suivie par le peuple comme dans la toile mais très vite celui-ci se rebelle contre elle et la met à terre pour la tuer.

Cette œuvre est réaliste, la scène au ralenti fais presque illusion d'un step motion (image par image) le fond sonore résonne comme un avertissement, celui de la guerre. Durant la chute de Marianne où elle lâche son drapeau, le fond sonore se change en musique classique, la foule se retourne contre elle puis un fondu noir conclut le court métrage.

Derrière cette déformation du tableau d’Eugène de la croix se cache un discours politique fort c'est-à-dire qu'il ne faut jamais rester sur nos acquis de citoyens, qu'il faut se battre pour nos libertés et que la république dois faire attention quand à son peuple, qui peux aussi bien la hisser en gouvernant et guidant, que la détruire.

Voici, en image, la présentation (en anglais) de La liberté raisonnée par Cristina Lucas elle même : https://vimeo.com/185601383 .