Data Garden


Comment se mettre au vert avec Data Garden ?

image DATA_GARDEN_Flower_1_X8.gif (3.5kB)


Le label américain Data Garden est un collectif artistique fondé en 2011. Il est dirigé par Joe Patitucci et Jon Shapiro, composé de plusieurs artistes et producteurs. ; le collectif inspire à une nouvelle forme de production musicale telle que le son par les plantes.
Ce groupe venant de Philadelphie branche des plantes sur des contrôleurs MIDI (Musical Instrument Digital Interface) ; par ordinateur et synthétiseur interposé, les musiciens convertissent les processus biologiques qui interviennent dans la photosynthèse en sonorité électronique. De cette manière, Data Garden utilise et explore la synthèse des technologies biologiques et numériques comme un canal d'expression humaine.

Les fondateurs se confient et expliquent ; pour Joe, les écrans sont désormais omniprésents dans la vie en général, c'est pourquoi ils cherchent à ramener les gens vers le monde naturel, par le biais de nouvelles découvertes sonores et qui va selon eux, prêter d'avantage attention à la nature environnante.
Il présente un album Data Garden à l'apparence d'une enveloppe carré en papier, qui contient des graines ; au dos il y a un code qui permet le téléchargement des morceaux, et lorsque c'est fait, nous avons la possibilité de planter l'enveloppe et écouter la musique.
« Les plantes peuvent elles aussi devenir musiciennes. » dit-il.
En ce qui concerne leur démarche, Jon nous explique que les plantes sont une porte d'entrée idéale dans le bio-art et plus particulièrement dans la musique qu'elles génèrent, parce que ce sont des organismes vivants. C'est pourquoi en sonorisant les métamorphoses qui surviennent dans la plante, on découvre un monde nouveau, avec lequel on peut interagir.

Ce processus est possible grâce au Midi Sprout, un convertisseur (contrôleur permettant d'échanger les données) biofeedback-midi, connecté à un synthétiseur ou à un ordinateur, il va convertir le bio-rythme des plantes et du corps en musique.
La démarche est simple ; l'appareil fonctionne comme un électrocardiogramme ou un détecteur de mensonges, des électrodes placées sur les plantes captent les impulsions électriques générées par la photosynthèse, et les transmettent à un ordinateur qui en fait du son.

La création de musique électronique avec des plantes vertes va donner une ouverture au monde qui nous entoure. Ainsi notre sensorialité peut s'affiner quant à l'écoute musicale présentée ici ; cette création de son bio devient alors une source d'inspiration sans fin pour les artistes.
En 2011, le collectif équipe tout un jardin botanique afin d'en faire une gigantesque installation bio-sonore, une installation participative, afin d'en faire bénéficier le public.

Sam Cusumano – artiste du collectif

Le plus souvent dans les coulisses, Sam est l'ingénieur qui développe la technique de création sonore de Data Garden.
Il travaille pour la recherche et la conception de nouveaux projets, généralement des projets ambitieux avec de nombreux défis techniques et technologiques, toujours en corrélation avec l'art et la présentation de celui-ci.
Considéré comme un artiste sonore expérimentale, Sam construit et modifie des appareils utilisés généralement pour expliquer et démontrer les propriétés électriques, de cette manière, il va créer de nouveaux sons pour divers artistes ou collectif, des sons sur mesure.
Via des expositions expérimentales élaborées, il a créé deux environnements d'écoute interactifs et passifs, les clients sont invités à découvrir et interroger les sources de sons et de motifs.
Sam, autant artiste qu'ingénieur du son a travaillé avec de nombreux artistes et collectifs voulant se développer d'une autre façon. C'est pourquoi il a donné vie à la collaboration avec Joe Patitucci et Alex Tyson sur l'expérience sonore bio-interactive, Data Garden.

Ce mouvement bio-sonore interactif est un mouvement en plein essore à Philadelphie, c'est pourquoi, Data Garden cherche à redéfinir la distribution de la musique et à faciliter cette utilisation d'enregistrement sonore, par le biais d'albums numériques accessibles par des codes, tout en développant « l'usine » des plantes.

Un mot sur le Bio-art
Le bio-art expose une évolution de l'art contemporain en concordance avec les ressources dédiées aux biotechnologies. Ces démonstrations et observations vont être en relation avec tout organismes vivants pouvant transmettre des flux sensoriels et créer de nouveaux développements sonores.

Exposé réalisé par ALLAIS Lisa