Eat Art

foto

Le Eat Art est un courant artistique  crée dans les années 1960 par l’artiste Daniel Spoerri. Ce courant utilise l'aliment dans la création artistique. Le Eat Art, « art du manger », met en avant le repas et la nourriture avec l’intention de désacraliser et détourner le processus artistique qui rend l’objet immuable. La nourriture étant périssable, le Eat Art vise principalement une réédition de sa réalisation et non la création d'objets d'art.

Le tableau-piège

À la fin des années 1950, Daniel Spoerri , crée l'idée du « tableau-pièege » et colle des assiettes sur des tableaux dans sa chambre. Avec le soutien de Pierre Restany et de Jean Tinguely, Daniel Spoerri va développer ce qu’il appelle  tableaux-pièges et qui deviendront le point de départ du Eat Art. L'objet du  tableau-piège  et de fixer pour la pérennité et sacraliser la banalité de la fin d'un repas, par exemple. Peu à peu Daniel Spoerri cherche à mettre en valeur ses tableaux à travers l'idée du restaurant qui représente, selon lui, le paradigme du convivial. Ainsi, pour la première fois, Daniel Spoerri organise dans la Galerie J, à Paris en 1963,un restaurant éphémère qui permettrait aux spectateurs de créer des tableaux-pièges à leur tour. Cette exposition rassemblait des œuvres historiques, telles que les tableaux-piège et les sculptures en pâte à pain de Spoerri, ou les harengs de Joseph Beuys. « Le Eat Art voit réellement le jour et l’aliment devient prétexte à la création » Daniel Spoerri.

Restaurant Spoerri

Après le succès perçue, Daniel Spoerri  décide d'ouvrir à Düsseldorf en 1968 le Restaurant Spoerri. Ce restaurant mettait en avant la création artistique alimentaire et fonctionnait surtout grâce à l’intervention d’amis de l’artiste : Arman, Ben, Claude et François-Xavier Lalanne, Dorothée Selz, Niki de Saint-Phalle et biens d’autres encore. Les plats, parfois très exotiques tel que le ragoût de python ou le steak de tigre, visent surtout à mettre en avant la création conceptuelle derrière la nourriture proposée.
En 1970, une idée controvertielle nait de la main de Claude et François-Xavier Lalanne, qui proposent au Restaurant Spoerri : Le Dîner Cannibale. Il s'agit d'une performance qui proposait de manger le simulacre de la chair humaine. Ainsi, Claude Lalanne utilisa ses moules en cuivre pour mouler François-Xavier de la tête aux pieds. Lors du repas, tout était fait d’aliments ordinaires qui étaient présentés sous des formes hororrifiques : des oreilles en beurre, des pieds de pain, des doigts de pâtes à la sauce tomate, etc.

Le Eat Art à l'heure actuelle


Aujourd’hui le Eat Art est conçue de deux manières différentes : d'une part comme un courant artistique né dans les années 1960-1970 de la main de Daniel Spoerri. ; d'autre part, comme un lien entre la cuisine et la création artistique ce qui s'est développé beaucoup et existe au travers de différentes dénominations tels que : Food art, Cuisine éclairée, le design culinaire, etc.

Artistes


Will Cotton