Emmanuelle ETIENNE


Née en 1967 à l’Haye les roses, Emmanuelle Etienne vit et travaille à Montpellier où elle a obtenue une licence de lettres modernes et psychologie à l'Université Paul-Valéry en 1990. Puis elle sera diplômée des Beaux-Arts de Montpellier en 1996. Par ailleurs elle a été pensionnaire de la Casa Velázquez à Madrid. Elle organise et réalise, à présent, des expositions au sein de l’Association Aperto à Montpellier.

EXPOSITIONS


2006:
Trouble, invitation de G. Chotard, Centre d'Art Contemporain, La Rochelle Dessin sans statut, Galerie Brot und Speile, Berlin, Allemagne Stock en Stock, Exposition collective, Montpellier

2005:
MOI, Galerie L'Art du Temps, exposition collective, Clermont-Ferrand Bô-art contemporain, Nîmes Imprévus au jardin, domaine de la pièce St-Gervais sur mare Jardins privés/jardins publics, Aldébaran, Castrie

2004:
Biennale e St-Cloud, Musée des Avelines « Dessins ? », 11 dessinateur Sau Carré St-Anne, Montpellier. Publication de dessin, revue de recherche et création Los flamencos no comen n° »,4,5

2003:
Arborescence, Atelier Cézanne, Moulin de la recense, Aix-en-Provence

2002:
Chassé-croisé, Emmanuelle Étienne / linna Villa, Casa de Velasquez, Madrid Libre comme l'air, exposition collective, Résidence Cantagal, Lodève

2001:
Un pied dans ton jardin, le préau, Montpellier, œuvres couplées Petite production personnelle, Théâtre du Hangar, Montpellier

2000:
Exposition personnelle, maison val Marie, Montpellier

1999:
La terre ne repose sur rien, École Primaire Jules Simon Montpellier

1998:
Intervention éphémères, troisième édition à l'Abbaye de Combelongue


oeuvre-d-emma-etienne-vue-exterieure-miroir-sans-tain-1.jpg?

SON TRAVAIL


Installation: Dessin sur calque, sol lasuré, pièce en paraffine. Exposition « Imprévus au jardin », St-Gervais sur Mare. 2005:

« … Une fois rentré dans la verrière, le visiteur se trouve baigné dans une atmosphère blanche, provoquée par une grande fresque de calques translucide recouvrant les vitres de cet espace, sur lesquels une se d dessin retrace les étapes d'une promenade onirique dans le Domaine de la Pièce. » C'est un parcours dans le jardin dont j'ai accumulé des points de vues mais en opérant des collisions, accolant, par exemple, champs et contre champs d'un même espace, juxtaposant des images que le visiteur peut se souvenir avoir rencontrées, jouant sur les superpositions ou ajustements improbables. Le dessin fait d'allusions et d'elisions, d'interprétations et de retraits crée sa propre fiction ». le sol lasuré contribue à maintenir une sensation d'humidité permanente et renforce le bruit incessant de la fontaine dans laquelle un pied moulé en paraffine ( un matériau que E.Etienne utilise souvent ) vient effleurer l'eau qui coule. Présence énigmatique et ultime clin d'oeil au personnage mysterieux qui parcourt le film de Peter Greenaway « Meurtre dans un jardin Anglais » dont l'atmosphère a inspiré le travail. » Jean Pougnet 2005

Lien: http://aperto.free.fr/

CONTACTS


Mail: ema_etienne@yahoo.fr