Etienne-Jules Marey



  • Portrait

"Le mouvement est l'acte le plus important en ce que toutes les fonctions empruntent son concours pour s'accomplir." Etienne-Jules MAREY

Biographie

Né à Beaune le 5 mars 1830 et mort à Paris le 15 mai 1904, Étienne-Jules MAREY est un médecin et physiologiste français. Il est considéré comme un touche-à-tout atypique, c'est un pionnier de la photographie ainsi qu'un précurseur du cinéma.

Etienne-Jules MAREY a été étudiant à la faculté de médecine de Paris et interne à l'hôpital Cochin. En 1859, il soutient une thèse sur la circulation du sang à l'état physiologique et pathologique. Il abandonne très vite ses recherches médicales pour se consacrer à la physiologie. Il est nommé professeur d'histoire naturelle au Collège de France en 1867 où il installe un laboratoire. Il est intéressé par le fonctionnement du coeur et il invente le sphygmographe, il s'agit d'un appareil permettant d'enregistrer les battements de cet organe.

Par la suite, il prend connaissance des travaux de l'Américain Muybridge et décide d’orienter ses études vers la décomposition du mouvement. En 1882 Etienne-jules MAREY utilise la photographie pour faire quelques prototypes. Afin de poursuivre ses recherches, il fabrique d’abord un fusil photographique qui est capable de prendre douze vues par seconde, ensuite il met au point le chronophotographe à plaque fixe et pour finir, un autre chronophotographe mais à pellicule mobile.

En 1893, ses travaux débouchent sur la projection d’images scindées capables de rendre compte des différentes étapes de la locomotion humaine et animale. La totalité de ses recherches a été abordée sous la forme de traités scientifiques dont « La Machine animale », « La Méthode graphique dans les sciences expérimentales » ainsi que « Le Mouvement ». En 1894, Etienne-Jules MAREY, reconnu par ses confrères, est plébiscité en tant que Président de la société française de photographie et de l’Académie des sciences l’année suivante.

Chronologie

* 1830: Le 5 Mars, Etienne-Jules MAREY né à Beaune.
* 1857: Il effectue des recherches hydrauliques sur la circulation du sang.
* 1858: Il fait une interprétation hydraulique du pouls dicrote ainsi qu'un Mémoire sur la contractilité vasculaire.
* 1859: Etienne-Jules MAREY étudie la circulation du sang à l'état physiologiques et dans les maladies.
* 1860: Il effectue des recherches sur la fréquence et la forme du pouls par l'intermédiaire d'un nouvel appareil enregistreur des pulsations: sphygmographe.

* 1861: Il détermine graphiquement les rapports du choc du cœur avec les mouvements des ventricules et des oreillettes, et fait des expériences à l'aide du sphygmographe.
* 1863: Etienne-Jules MAREY avec l'aide d'appareils réalise des expériences cardiographiques afin de démonstrer le mécanisme des mouvements du cœur par l'emploi des instruments enregistreurs à indication continue.
* 1864: Mise en place du thermographe, il s'agit d'un appareil qui enregistre les températures.
* 1865: Il réalise des études physiologiques sur les caractères graphiques des battements du coeur et des mouvements respiratoires ainsi que sur les différentes influences qui les modifient.
* 1866: Etienne-Jules MAREY réalise des études qui seront consignées dans son traité ''"Du mouvement dans les fonctions de la vie" ''.
* 1867: Il est nommé Professeur d'Histoire Naturelle au Collège de France.
* 1870: Etienne-Jules MAREY étudie les travaux de l'américain Muybridge, et décide alors de concentrer ses recherches sur la décomposition du mouvement. Il invente par la suite une série d'appareils pour atteindre cet objectif.

* 1871: Il étudie la durée écoulée entre le moment de stimulation du nerf électrique de la torpille et l'envoi de la décharge de son appareil.
* 1872: Il mène des exprériences afin de déterminer les différentes inclinaisons du plan de l'aile aux divers instants de son évolution.
* 1874: Etienne-Jules MAREY réitère des expériences sur la locomotion humaine.
* 1876: Il analyse les comportements du cœur quand il est exposé à des stimulations artificielles.
* 1878: Il est nommé membre de l'Académie des sciences.

* 1882: C'est après avoir vu les images de cheval au galop réalisées par Muybridge, qu'il utilise la photographie. Il crée le fusil photographique, qui est un appareil permettant de prendre 12 vues par seconde. La même année, il construit le chronophotographe à plaque fixe.
* 1883: Etienne-Jules MAREY se sert de photographies partielles pour analyser la locomotion de l'homme et des animaux.
* 1884: Il continue de mener des études sur la marche de l'Homme au moyen de l'hodographe, il s'agit d'un diagramme qui donne "une représentation vectorielle des vitesses relatives instantanées en tout point d'un corps ou d'un fluide qui se déforme."(définition wikipédia)
* 1885: IL mène des études pratiques sur la marche de l'homme, pour cela il se rend à la station physiologique du Parc des Princes.
* 1886: Etienne-Jules MAREY met en avant les circonstances de la rapidité des images dans la chronophotographie.
* 1887: Il applique la chronophotographie à l'énigme du dynamisme du vol des oiseaux.
* 1888: Grâce à la photographie en rafale captées sur une bande de papier sensible qui se déroule, il décompose les diverses étapes d'un mouvement.
* 1889: Etienne-Jules MAREY construit le chronophotographe sur pellicule mobile.

* 1893: Il parvient enfin à projeter des images décomposées.
* 1894: Etienne-Jules MAREY devient Président de la Société française de photographie.
* 1895: Il est élu Président de l'Académie des sciences.
* 1898: Il exploite la chronophotographie afin de mettre en avant la contraction des muscles lors de la locomotion.
* 1899: Le dimanche 29 janvier, Etienne-Jules MAREY donne en Conférence au Conservatoire national des arts et métiers.
* 1900: Etienne-Jules MAREY développe une nouvelle méthode graphique par la chronophotographie et étudie les différents mouvements de l'air lorsqu'il rencontre des surfaces de différentes formes grâce à un dispositif de diffuseur de fumée.
* 1902: Il rédige des rapports relatifs aux expérimentations qu'il a menées Rapport sur les travaux adressés au concours pour le Prix Meynot.
* 1904: Etienne-Jules MAREY s'éteint le 15 Mai à Paris.


La chronophotographie: précurseur du cinéma

Etienne-Jules MAREY s'intéresse très tôt au mouvement. Les prises de vue de MUYBRIDGE vont inspirer le français qui va pousser cette technique encore plus loin. Expert en vols, d'oiseaux, c'est tout naturellement que MAREY se demande comment décomposer, grâce à la photographie, le mouvement de ces animaux, toute la difficulté résidant dans le fait qu'il ne résident pas sur la terre ferme.

pistolet photographique


En 1874, l'astronome Jules JANSSEN invente le pistolet photographique, c'est un appareil destiné à enregistrer le mouvement des astres. Etienne-Jules MAREY s'en inspire en 1882 et met au point le chronophotographe, que l'Histoire retiendra sous le nom de fusil photographique. L'objectif a la forme d'un canon, la plaque sensible tourne dans gros un barillet, et le déclencheur à la forme d'une gâchette. Mais ce fusil, au lieu de tirer des balles, permet de capturer successivement douze photographies. C'est dans la baie de Naples, sous les yeux des pêcheurs, que le français décide d'expérimenter son appareil. Ce qui s'avère être un succès. Les mouvements d'ailes des oiseaux sont parfaitement capturés sur la plaque photosensible.La même année, il invente la chronophotographie à plaque fixe (au gélatinobromure) qui — contrairement à la méthode de MUYBRIDGE utilisant plusieurs objectifs — n'utilise, ici, qu'un seul objectif et des sujets clairs sur fond noir. Une seule plaque photographique est exposée plusieurs fois par un obturateur rotatif.

MAREY poursuit ensuite sur sa lancée, et se sert de son assistant, Georges DEMENY, ancien gymnaste, comme modèle pour ses différentes prises de vues ayant pour but d'analyser les mouvements du corps humain. Ensemble, ils mettent au point différents modèles de fusil photographique, le premier étant dit "à plaque fixe". S'en suivent ensuite un modèle "à plaque mobile" en 1883, "à bande de papier sensible" en 1887, et "à pellicule non perforée" en 1889. Il ne manque que des perforations régulières pour que le premier appareil cinématographique soit crée. Mais MAREY est un scientifique, et il est plus important pour lui de figer le mouvement plutôt que de le recréer.

Ses autres recherches scientifiques

Etienne-Jules MAREY est connu pour ses recherches dans la prise de vue du mouvement mais il ne reste pas moins un scientifique dans plusieurs autres domaines; en effet, il découvre:
# La décharge électrique du poisson torpille
# L'hydrodynamique : Il s'agit d'une soufflerie aérodynamique permettant visualiser les flux d'air qui rencontrent un obstacle, à l'aide de fumée.
# La dynamique des fluides.
# La locomotion aérienne, en effet il met en évidence la double ellipse qui caractérise le mouvement des ailes en étudiant le vol des insectes.
# Vers la fin de sa vie, Etienne-Jules MAREY retourne à l'abstraction. Il s'intéresse à la chute des corps ainsi qu'aux formes géométriques; ce qui le mènera à la photographie expérimentale. Il produit alors une collection de documents donnant à voir des filets de fumée. Il met en place un dispositif de tuyauterie percée a intervalles réguliers laissant échapper de la fumée qui tombe dans une ventilation. La série de clichés nous donne à voir ce dispositif dans lequel il place différents objets afin de faire dévier les filets de fumée.
Ses travaux auront une résonance importante sur de nombreux domaines techniques et scientifiques, dont la cardiologie, le cinéma scientifique, la biomécanique, l'éducation physique et l'aviation.


Son influence sur l'art

La Chronophotographie d'Etienne-Jules MAREY n'est pas considérée comme de l'art. En effet, dans le domaine de la photographie il n'est pas estimé comme faisant partie des Modernistes car son action est purement scientifique, il s'agit juste d'un travail pour traiter les mouvements. Cependant, ce sont ceux qui vont utiliser son travail dans leurs photographies qui vont être considérés comme modernistes pour faire de l'art.
Les recherches d'Etienne-Jules MAREY sur le mouvement et la chronophotographie vont influencer certains artistes du XXème siècle tels que:

# Marcel Duchamp, en 1912 avec "''Nu descendant l'escalier''", il reprend le point de départ d'une photographie de Marey.
# Giacomo Balla, en 1912 avec "''Petite fille courant sur un balcon''", c'est un des artistes mit en avant durant le Futurisme.
# Cédric Klapisch en 1989 avec "''Ce qui me meut''"(court-métrage)


Au début du XX° siècle, un courant artistique peut se rapprocher des recherches d' Etienne-Jules MAREY: le Futurisme. Le mouvement Futuriste voit le jour en Février 1909 et se termine en 1916. Il s'inspire principalement du mouvement Cubiste mais veut surtout rentre compte de la vitesse en peinture. En effet, c'est ce que dit la plus célèbre phrase du manifeste du Futuriste de 1909: "La splendeur du monde s'est enrichie d'une nouvelle beauté : la beauté de la vitesse."


Oeuvres

* Physiologie médicale de la circulation du sang(1863)
* Études physiologiques sur les caractères graphiques des battements du cœur (1865)
* Leçons faites dans son laboratoire particulier - la Revue scientifique (1866)
* Du mouvement dans les fonctions de la vie (1868)
* Leçons faites au Collège de France - Germer-Baillière(1868)
* La Machine animale. Locomotion terrestre et aérienne (1873-1874)
* Physiologie expérimentale (1875)
* Pression et vitesse du sang (1876)
* La Méthode graphique dans les sciences expérimentales (1878)
* La Circulation du sang à l'état physiologique et dans les maladies(1881)
* Études de physiologie artistique faites au moyen de la chronophotographie'' avec Georges Demenÿ (1893)
* Le Mouvement (1894)
* Ici une video regroupant plusieurs prises de vue réalisées par MAREY

Sources
* 1_ Wikipédia
* 2_ Wikisource
* 3_ Encyclopédie Universalis
* 4_ Exposition Marey
* 5_ Evene
* 6_ Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine et d'Ontologie