Goangming Yuan


YuanGoangMing

1. L'artiste :

Yuan GOANG-MING est un artiste taïwanais né en 1965 à Taipei, où il vit et travaille. C'est un pionnier de l’art vidéo qui manipule les images à son goût, afin de mettre en avant les changements fréquents de l’expérience humaine dans une société de surconsommation de la technologie.

Ses différentes œuvres vidéos et photographiques ont été présentées au Musée de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg), à la Biennale de Venise, au MOMA Contemporary (Fukuoka), au Taipei Fine Arts Museum et à la Power Station of Art (Shanghai).
Il travaille en combinant métaphores et nouveaux médias, afin d'essayer de provoquer une rencontre entre la réalité du monde contemporain et les forces de l’esprit.

Il a récemment exposé à la 13ème édition du Biennale de Lyon, qui rassemble des artistes issus de 28 pays explorant le caractère paradoxal de la culture contemporaine. Leurs œuvres reflètent l'influencent de l'ère moderne sur nos manières de voir et de penser.

2. Les œuvres :

Premièrement, voici une œuvre photographique réalisée par cet artiste, représentant parfaitement l'opposition entre la réalité de notre vie contemporaine et la nature basique de l'homme.

HumanDisqualifiedDay
HumanDisqualifiedNight

En effet, cette série de photographies nommée «City Disqualified» met en avant deux images de la ville de Tapei complètement vide, sans piétons et sans véhicules, avec une absence de vie qui met l'accent sur l'étrangeté de la situation et perturbe le spectateur.

Nous avons ici une première photographie nommée «Ximen district At Daytime», et une seconde nommée «Ximen district At Nighttime». Au total il y avait 300 photographies que GOANG-MING a manipulée numériquement. Ces deux là ont été publiée en 2002. Leurs dimensions est de 240x300 cm.

Deuxièmement, je vais présenter deux œuvres de Yuan GOANG-MING exposées au 13ème Biennale de Lyon qui sont deux œuvres vidéos présentées sous forme d’installations.

Yuan Goang-Ming, Landscape of energy :



Landscape of energy a été conçu dans les mois qui ont suivi le tremblement de terre du 11/03/11, au large de la côte nord-est du Japon, et qui a conduit à la quasi-destruction de la centrale nucléaire de Fukushima. Cette image arrêtée a été choisie pour l'affiche de la 13ème Biennale de Lyon.

Elle présente des images de Taiwan filmées par des drones. Ici l'artiste tente d'entraîner le spectateur jusqu'aux résidences abandonnées de Taichung et à l’école élémentaire d’Orchid Island avant de longer la côte balnéaire de South Bay.

Tout au long de l’œuvre plane une atmosphère lourde qui impose une angoisse, une pression. Le fond sonore est composé d'un bruit d’électrons, faisant surement référence à l’électricité au sein des centrales responsables de cette catastrophe.

Pour réaliser l’affiche de cette 13ème Biennale de Lyon, une image arrêtée extraite de l’œuvre de Yuan GOANG_MING Landscape of energy a été choisit. Une image «à double signal» qui éclaire le caractère contradictoire de la vie moderne vu par l’exposition.

AfficheBiennaleLyon

Le but est de faire réfléchir le spectateur sur ce qui pourrait advenir de notre environnement si nous ne devions rien changer au monde qui nous accueille. Nous entendons également un bruit de ventilateur, et le son des vagues qui s'écrasent sur les falaises.

Lieu d'exposition :
La Sucrière, quartier de la Confluence - 13ème Biennale de Lyon (10/09/15 – 03/01/16)



Yuan GOANG-MING, Before Memory, 2011



Filmée par quatre caméras placées en croix et projetée sur quatre écrans encerclant le spectateur, l’installation Before Memory alterne les plans larges et serrés, les vues aériennes et les plongées sous-marines grâce à un montage à la fois subtil et précis. L’œuvre est ponctuée de flashes lumineux et de brefs moments d’obscurité totale.

Comme dit précédemment, Yuan Goang-Ming manipule les images pour décrire l’expérience humaine, souvent tragique dans un monde saturé de technologies. Ici, l’artiste s’inspire d’une résidence abandonnée de Taipei pour exprimer le contraste entre les nouveaux édifices en cours de construction et l’état des ruines abandonnées d’une mine de cuivre.

BeforeMemory

Cette œuvre est filmée dans le contexte des souvenirs de la colonisation de Taïwan par le Japon (au milieuXXe siècle). Selon Yuan GOANG-MING, elle combine des « mémoires impossibles » visant à « faire le lien entre passé et présent ».

Elle fait partie de la collection du Taipei Fine Arts Museum, Taiwan

Lieu d'exposition :
Musée des Confluences, salle 15 - 13ème Biennale de Lyon (10/09/15 – 03/01/16)


SEASSARI Saveria






(Je suis Nina Poussin je me suis servie de cette page pour mon dossier de fin de semestre. La consigne était d'améliorer ou corriger un article. J'ai mis les corrections en gras. Veuillez s'il vous plait laisser l'article dans cet état le temps que le professeur voit mon travail. Une fois la note attribuée, je m'occuperai de remettre l'article dans son état normal. Merci de votre compréhension !)