Une page a été trouvée avec le mot clé ECHOMORGAN. logo rss
MarionSeyteur
le 20.09.2013 à 19:58:53

Dossier de Marion Seyteur

Emailez moi

Performance d’ Echo MORGAN


Cette artiste utilisait du rouge à lèvres pour peindre son corps qui était tout de blanc vêtu. Le processus était de faire des peintures « ethniques ». rouges, puis de les éstompers, les étaller avec ses mains. Progressivement, elle recouvre son visage, puis le bras gauche, le droit et enfin les jambes. Puis, utilisait un pilier de bois pendant quelques instants.
Que représente cette couleur pour Echo Morgan, est-ce seulement un gout personnel ? Symbolise t’il une souffrance, puisque le rouge à lèvre est fait à partir d’animaux ?
Se peindre avec des cosmetiques est il un rapport avec la Feminité dans son oeuvre ?
L’artiste parle elle meme de transformer son corps en symbole c’est pourquoi le rouge utilisé est un homage à son pays natale, la Chine, couleur de son drapeau. mais aussi de partager avec les spectateurs des emotions.
Son travail m’a fait penser à l’artiste japonaise Yayoi Kusama puisqu’il y a eu quelque chose d‘instinctif et de primitif, un automatisme peut – être non contrôlé dans l’acte de « peindre ». Et l’on retrouve également, un rapport avec la Féminité.

Echo Morgan
Performance Echo Morgan

Yayoi Kusama
Performance Yayoi Kusama

KRAFTWERK




Kraftwerk est un groupe allemand composé de quatre membres (Ralf, Karl, Wolfgang et Florian) spécialisé dans la musique électronique depuis les années 1970. Ils ont permis d’avancer dans ce genre de musique grâce à des instruments construits entièrement par eux et un ami ingénieur du son, et apporter un nouvel horizon artistique avec un soupçon de provocation.

En effet, Kraftwerk a construit un pont entre le Dadaïsme, le constructivisme russe, représenté par Rodchenko, et la musique moderne. Le groupe devient alors œuvre d’art, une performance. Ils sont considérés comme sculpture vivante, une installation, ils apportent une réflexion sur la musique pop et le Show Business et le refus du « Star – Système ». Il est question de la reproduction et de ce que devient l’œuvre d’art quand elle est objet fabriqué en série.
Ils acquièrent une reconnaissance en tant qu’œuvre intemporelle et représentative d’une culture en parfaite adéquation avec les arts visuels. Leur show fascine le public, ils sont en opposition avec le rock de l’époque, et leur performance immobile impressionne, les spectateurs sont captivés par la dimension visuelle importante, une projection en relief ainsi que des robots, pis au point après plusieurs années, à l’effigie des membres du groupe. Cette nouvelle technologie impressionne, et demande, jusqu’où peut on aller ?
Petit à petit, ils arrivent enfin à un concept. C’est avec leur album AUTOBAHN (1974 ) qu’ils acquièrent une reconnaissance internationale, il s’agit de leur premier titre avec paroles, il se classe au Hit des Etas – Unis. Kraftwerk possède désormais une identité visuelle qui est mise au point avec l’artiste Emil Schult, sur leurs autres pochettes d’album, notamment dans TRANS EUROPA EXPRESS, (1977) ils se mettent en scène ironiquement dans un contexte hollywoodien, en noir et blanc, comme l’aurai fait les Beatles, c’est un énorme contraste avec le climat rock et punk de l’époque. Puis dans MAN MACHIN (1978) , ils créent une pochette rouge et noir, couleur du fascisme et du communisme . Leur dernier album TOUR DE FRANCE ( 1983 ) montre leur passion pour le vélo et un clin d’œil au bouleversement technologique grâce à la vitesse des cyclistes. On peut donc constater qu’il apportent un champ de réflexion notamment entre la relation entre l’homme et la machine.
Depuis 1980, le groupe est photographié par l’artiste Peter Boticher, même si actuellement, il ne prend plus que des clichés des robots, il fait appel au terme d’ « art total ». L’impact esthétique a interpellé Neville Brody, aujourd’hui directeur artistique, et les a placé en couverture de son magasine.
Le statut d’icône devient encore plus flagrant grâce à David Bowie qui parle d’eux à la presse et leur apporte une publicité planétaire, ils apportent alors une « colonisation » culturelle, en effet « les noirs écoutent la musique de blancs » en même temps que Marvin Gaye ou Barry White. Ils ont influencés des artistes comme Kylie Minogue , Prince, Planet Rock et leur ambiance Hip Hop ou bien Janet Jackson, ainsi que la pop mainstream et le dupstep. Les fantômes de Kraftwerk sont partout.
A ce jour, les performances du groupe se jouent encore à guichets fermés au Tate Modern de Londres par exemple car ils sont intemporels et novateurs, on les retrouves quelque soit notre âge sur des morceaux communs, un des hommages les plus connus est TALK par COLDPLAY.
Filtrer :