Henri Chopin


image Sans_titre.png (0.7MB)



















Bibliographie

Henri Chopin est un artiste, poète concret et sonore français né le 18 juin 1922 à Paris, et mort le 3 janvier 2008 à Dereham dans le Norfolk en Angleterre. Il est considéré comme l’un des principaux pionniers de la poésie sonore. Il a publié plus de 60 livres, une centaine d’Audio-poèmes et des milliers de dactylo-poèmes. Il a été également l’éditeur, dans les années 60, de la première revue intermédia OU, qui mêlait de nombreux artistes internationaux. Créateur d’audio-poèmes, de livres d’art, de pièces de théâtre, il a été édité par plus de trente éditeurs indépendants, dans toutes les langues.
Henry Chopin commence à travailler avant ses vingt ans jusqu’à ce qu’il soit réquisitionné en 1942 par le STO (service du travail obligatoire) et qu’il tente d’y échapper pour finalement être arrêté en juin 1943. Il est donc déporté en Allemagne de juin 1943 jusqu’à la fin de la guerre.
En 1952 il se marie avec Jean Ratcliffe, une écossaise, qui lui fait connaître les écrits de T. S. Eliot et James Joyce qui vont l’influencer pour ses créations à venir. L’année suivante, il rencontre Altagor, le créateur de la métapoésie c’est-à-dire le fait de faire une poésie qui a pour thème la poésie en elle-même. Il devient par la suite éducateur pour les enfants inadaptés à Saint-Martin de Ré dans le sud-ouest de la France. En parallèle de sa vie professionnelle et privé Henri Chopin écrit beaucoup de poèmes mais c’est en 1955, à la suite de l'achat de son premier magnétophone à bande magnétique qu’il commence à expérimenter une poésie sonore plus corporelle que linguistique. Dès 1958 il s’exprime uniquement avec les sons de sa voix et de son corps

Créations

Historique de sa carrière

En 1955 il expérimente la poésie sonore. En 1957 il Rencontre les Lettristes et publie ses poèmes aux éditions Caractères, dirigées par Maurice Lemaître.
En 1959, il prend en charge la revue Cinquième Saison pour 16 numéros. Il lance la poésie objective c’est-à-dire une poésie réelle qui s’en tient à la réalité et aux faits. Ce projet de poésie se concrétisera par des expositions, et la poésie ouverte qui ne peut pas être réduite à une seule interprétation, dont il parle dans la revue Cinquième Saison no 8, avec en œuvre sonore Brion Gysin, Bernard Heidsieck et lui-même.
De 1961 à 1963, il réalise des émissions radiophoniques avec Maguy Lovano, productrice sur Paris-Inter.
En 1964, il lance le premier numéro de la revue-disque OU, qui prend la suite de Cinquième Saison, et qui va durer dix ans. Parmi les contributions sonores et graphiques, on relève celles de William S. Burroughs, Brion Gysin, Gil J Wolman, François Dufrêne, Bernard Heidsieck, Raoul Hausmann, Ladislav Novak, Mimmo Rotella...
En 1968, a lieu le premier festival de poésie sonore, organisé par Fylkingen et la radio suédoise ; étant à Prague, il ne peut y participer.
En 1971, la Télévision Suisse Romande diffuse son premier film sur la poésie sonore.
En 1972, il réalise son premier Hörspiel à la Westdeutscher Rundfunk à Cologne avec Klaus Schöning, et une émission de radio avec Georges Charbonnier sur France-Culture.
En 1976, il participe au « Colloque de Tanger » à Genève, organisé par Gérard-Georges Lemaire, avec William S. Burroughs et Brion Gysin.
En 1985, il est affecté par la mort de sa femme.
En 1986, il s’installe à Paris. Puis, dans les années 1990, il retourne vivre en Angleterre auprès de son fils et de sa fille.
De 1992 à 1993 il enseigne à la Schule für Dichtung (école de poésie) à Vienne en Autriche.

Style artistique

En quarante ans, Henri Chopin (1922-2008), avec sa revue de poésies sonores OU (1964-1974), puis par ses collaborations aux divers festivals internationaux de poésie sonore et par ses expériences personnelles avec les studios expérimentaux des radios de Cologne, de Paris, d'Australie, du Canada, de Suède, par ses concerts-performances en Europe, n'a cessé d'ouvrir les voies/voix à des espaces inexplorés, au-delà de tous les langages enregistrés, au-delà des musiques modernes et expérimentales, par-delà tout système de notation, vers des espaces sans normes, sans classification, sans définitions , vers des espaces de transformations permanentes, grâce à l'utilisation systématique du micro, du magnétophone, du montage, de la table de mixage et des amplificateurs.
Mais Henri Chopin ne produit pas une nouvelle musique malgré des apparences trompeuses : il n'est pas une conséquence des principes de la musique concrète de Pierre Schaeffer et des expérimentations de Pierre Henry des années 1950. Henri Chopin est un individu qui a toujours refusé les réductions absurdes à des mouvements, à des -ismes, ou des écoles ; ce que l'on perçoit, ce sont les vibrations bio-psychiques d'Henri Chopin construites par Henri Chopin à partir des énergies captées électroniquement (modifiées, amplifiées, transformées) de son propre corps. Un langage au-delà des langues instituées, un langage au-delà des langues, un langage des souffles, un langage de l'âme (anima), une respiration libre des énergies cosmiques, sans drapeau ni appartenance. Henri Chopin a pour habitude de se lâchez de plonger dans l'inconnu, d'explorer l'espace intérieur de la voix, l'autre face de la voix. Il explore l'infini du corps pneumatique, grâce à l'outillage électronique, mais sans jamais se soumettre aux triturations bruitales.
Henry Chopin créé ses poèmes de manière spontané avec des mots et des sons nouveaux. Il permute, superpose, juxtapose, accélère, ralentit tour à tour des sons, en récurrence pour transformer la sonorité des mots et leur faire perdre leur sens initial et donc créer des mots nouveaux au hasard. Il tente de franchir la barrière qui sépare musique et poésie et de briser ces catégories et passer le mur du son.

Bibliographie et discographie

• Croquis, (1952-1954), livre unique
• Signes, Caractères, 1957
• Chants de nuit, Tour de Feu, 212 ex, 1957
• Présence, in Poésie nouvelle no 1, 1957
• L’arriviste, Hautefeuille-Caractères, 1958
• Poésie objective, Wetteren, avec James Guitet, 1960
• Études poétiques pour les peintres James Guitet, Gianni Bertini, Pierre Gastaud et Nicolas Carrega, Bulletin de Cinquième saison, automne 1962.
• L’armoire, Praxis, Brésil, 1963
• Ptères, « Ou », avec P. A. Gette et B. Heidsieck, 31 ex, 1965
• Indicatif II, avec John Furnival, 31 ex, 1966
• Le magnétophone blanc, avec John Furnival, 31 ex, 1966
• Feu triomphant, avec Bernard Aubertin, 22 ex, 1967
• Festival de Fort Boyard, Punto, avec Blaine, Bertini, Beguier, Berni, Nikos, Wolman, 1020 ex, 1967
• Bodel’air, avec Bertini, livre unique, 1967
• Vivre pour vivre, tiré à part de l’ACR, ca. 40 ex, 1971
• Le dernier roman du monde, Cyanuur, Belgique, avec un 45 Tours, 1150 ex, 1971
• Le cimetière, Fagne, Belgique, 351 ex, 1972
• Henri Chopin dans l’Essex, catal, Les Contemporains, 350 ex, 1972
• Trois graphistes, Brunidor, avec John Furnival et Tom Phillips, 1972
• Ceolfrith 18, Ceolfrith Press, 600 ex, 1972
• You’ve got to laugh, tiré-à-part, 1973
• Tube, Londres, 75 ex, 1973
• Henri Chopin Portfolio, Ottezec, avec Charmoy, Burroughs, 1974
• À propos de OU, Veys, Belgique, 1974
• Graphic, objective and other poems, catalogue, Whitechapel Arts Galery, Londres, 1974
• Le silence lance l’air, Napoli Visual Center, 200 ex, 1975
• Chronique 1974, « Ou » no 5, 500 ex, 1975
• Portrait des 9, Anvers, Guy Schraenen, 480 + 22 ex, 1975
• Ecarts de Bal, Guy Schraenen, 18 ex, 1975
• The cosmographical lobster, Gaberbocchus, Londres, 1976
• Sur Paul Neuhuys, Collection Ou no 7, avec Paul Neuhuys, 1977
• Parallélisme, avec Gianni Bertini, ex unique, 1977
• Portfolio Chopin, Ed. Ottezec, 1978
• Depuis 1964, la revue Ou… , Supplément Ou no 45, 1225 ex, 1979
• Poésie sonore internationale, J.M. Place, avec 2 K7, 1979
• Concerto en Zhopin mineur, Artista, 37 ex, 1982
• Typewriter poems, Hundertmark, 500 ex, 1982
• Portfolio avec timbres-poste, Ottezec, avec Cozette de Charmoy, 2 ex, 1982
• Enluminures, Morra, Naples, 1984
• La conférence de Yalta, Morra, Naples, 1984
• Entretiens sur Michel Seuphor, Klincksieck, tiré-à-part, 1986
• Petit livre des riches heures signistes, Galerie Donguy, 1040 ex avec 45 Tours, 1987
• Passementeries, Ottezec, 100 ex, 1987
• Henri Chopin, Galerie Brigitte Schéhadé, 1987
• Henri Chopin / Poesia Sonora, Studio Sant’Andrea, Milano, 1989
• Portfolio Ottezec no 1, Ottezec, avec Ackermann, Boussand, Corfou, Charmoy, 150 ex, 1989
• Graphèmes en vibrance, Petits Classiques du Grand Pirate, 450 ex, 1990
• Henri Chopin, Picaron, 1990
• Mil 1000 mille dates, In-Octavo, 523 ex, 1990
• Astre et Masquev, avec Bertini, livre unique, 1990
• Squelette du verbe et alentours, Bernard Gabriel Lafabrie, 75 ex, 1990
• Poème froufroutant électroniquev, Iô, 1991
• Alphabet pour un gratte cielv, 27 ex, 1991
• L’esperluette et le couillard, Rougier, 1991
• Des livres, Espagnon-Le Bretv, 1991
• Les hippocampes noirs, Estompa Ediciones, Madrid, 1991
• Le homard cosmographique / La crevette amoureuse, Morra, Naples, 1992
• La folle follie des folliesv, Despalles, 60 ex, 1992
• Tuer. Verbe. Art,  ContrePlan, 60 ex, 1992
• HC / posters, prints, typerwriter poems, publications and soundworksv, Australie, 1992
• Les riches heures de l’alphabet, Traversière, avec Paul Zumthor, Paris, 1992
• Le marché tout vert, Rougier, 1993
• - & + , Voix, 210 ex, 1993
• L’écriture à l’endroit, Sixtus, 200 ex, 1993
• Revue Ou – « Ou », 1000 ex, 1993
• Hors-l’or, Cahiers de nuit, 1994
• Rire, Derrière la salle de bains, 1996
• Sonic memory, Norwich Gallery, 1998
• Notes au soleil / Canto solaire, Traversière, 2000
• Luce lune, Traversière, 2001
• Panorama, Ottezec, 2001
• Les portes ouvertes ouvertement, Voix, avec un CD, 500 ex, 2001
• Mirage des 27, Studio Morra, Naples, 2001
• Réalité sonore, Zhor, 500 ex, 2001
• La marche de la mort, Voix, 30 ex, 2002
• J’ose ! – défier-, Francesco Conz, 1070 ex, 2002
• Henri Chopin's Revue OU - Cinquième Saison, coffret, Milan, Alga Marghen, 1500 ex, 20023
• Le grand monde de la grande poésie, le corridor bleu, 500 ex, 2004
• La danse des tonneaux roulants et brisés, Erratum hors série #1 - Erratum Musical, 1000 ex, 2004
• La poésie échappée, Voix, 300 ex, 2005
• Monsieur Feu Aÿ et Madame Feue F… , Ikko, 150 ex, 2005
• Rencontre avec Altagor, le Farfadet, 12 ex, 2005
• Graphe-Machines, Ikko, 2005
• Magnifique lumière de la fortune, Derrière La Salle de Bains, 2005
• Graphpoemesmachine, Zero Gravita, Biella, 2006
• Le silence lance l'air, avec Jean-Noël Laszlo, 10 ex, Toulon, 2008

Supports en lien avec Henri Chopin

Émissions radiophoniques sur Henri Chopin

• Arts, créations, méthodes par Georges Charbonnier, France Culture, 1972
• Musique Plurielle par Georges Charbonnier, France Culture, 1976
• Poésie Ininterrompue par Claude Royet-Journoud, France Culture, 1977
• Atelier de création radiophonique par René Farabet, France Culture, 1987
• Atelier de création radiophonique de A à Z, Zumthor, Chopin par René Farabet, France Culture, 1992
• Entretien avec Henri Chopin par le poète Vincent Barras sur Radiophonic, 20034

Support vidéo ou sonore sur l’histoire d’Henry Chopin

• Henri Chopin, la sonore par Frédéric Acquaviva, France Culture, 2005
• Le Dernier Poète Du Monde, Radio Centraal à Anvers, Belgique, 2007
• Mein Körper ist eine Klangfabrik. Henri Chopin - ein Pionier der akustischen Poesie. – Eva Roither, Tonspuren, ORF Radio Ö1, Autriche, 18. Juli 2017 (de)5

Films sur Henri Chopin

• De Henri à Chopin, le dernier pape par Frédéric Acquaviva et Maria Faustino, DV, 3 h 10 min, 2002–2008
• Henri Chopin, reflecting on OU, par Silva Gabriela Béju, DV, 28 min, 2001, publié en 2016 dans la revue "CRU"n°2 (La Plaque Tournante, Berlin, dir. Frédéric Acquaviva et Loré Lixenberg)


Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Chopin
http://www.liminaire.fr/ateliers-d-ecriture/article/henri-chopin-poesie-sonore-internationale
https://www.lespressesdureel.com/auteur.php?id=953
https://books.openedition.org/contrechamps/1300?lang=fr