Isaac Julien


Isaac

Biographie



Isaac JULIEN est né à Londres en 1960 de parents antillais.
En 1984 il étudie la peinture et le cinéma d’art à la ''St-Martin’s of art school'' et obtient son diplôme en 1985.

Il fonde la ''Sankofa Film and Video collective'' et devient un des membres fondateurs de la normale Films en 1999.

Isaac Julien se fait connaitre dans le monde du cinéma en 1989 avec son « drame-documentaire » ''Looking for Langston'' où il rend hommage au poète noir américain Langston Hughes et notamment à son œuvre sur la Renaissance d’Harlem. En 1991 il approfondit son œuvre avec une nouvelle : ''Young Soul Rebels'' dans laquelle il explore les relations entre les différents groupes culturels britanniques en opposition (skinhead, punk et soulboys) ainsi que le racisme et l’homophobie. Il est récompensé au festival de Cannes pour ce film.

Isaac Julien a un objectif. Son travail consiste à effacer la séparation qui existe entre les différents arts : la danse, la peinture, l’art vidéo, la photographie, la musique, le théâtre, le dessin et la sculpture. Il traite principalement de sujets de discrimination dont lui-même à fait l’objet : la discrimination raciale, l’homophobie, les classes sociales et l’histoire culturelle.

En 2001 il est nommé au Turner Prize.
En 2003 il est primé par le Grand Prix du Jury au '' FilmBiennale Kunst'' de Cologne pour sa version à écran unique de Baltimore.

Isaac Julien est aussi réalisateur de films documentaires.

Isaac Julien travaille toujours dans sa ville natale où il est, depuis septembre 2009, professeur à l’Université de Karlsruhe des Arts et du Design.


Filmographie


Isaac Julien a fait des pièces d’installation. L’art d’installation est l’art de transformer la perception d’un espace spécifique avec un travail en 3D.

Ses œuvres les plus récentes sont :
Afrique Fantôme (2005)
True North (2004)
Radioactive (2004)
Baltimore (2003)
Lost Boundaries (2003)
Paradise Omeros (2002)

Paradise Omeros par mayadudu
Vagabondia (2000)


La filmographie d’Isaac Julien :
Qui a tué Roach Colin? (1983)
Territories (1984) Territoires (1984)
The Passion of Remembrance (1986) La Passion du Souvenir (1986)
This is Not an AIDS Advertisement (1987) Ce n'est pas une publicité sur le sida (1987)
Looking for Langston (1989)
Young Soul Rebels (1991)
Black and White in Colour (1992) Noir et blanc en couleur (1992)
The Attendant (1992) Le préposé (1992)
Darker Side of Black (1993)
The Question of Equality (senior producer) (1994) La question de l'égalité (producteur senior) (1994)
Frantz Fanon : Black Skin, White Mask (1995) Frantz Fanon : Peau noire, masque blanc (1995)
Three (1999) Trois (1999)
The Long Road to Mazatlan (1999) La longue route vers Mazatlan (1999)
Paradise Omeros (2002)
 BaadAsssss Cinema (2002)
Baltimore (2003)
Derek (2008)

On remarque que certaines œuvres d’Isaac Julien sont dans sa filmographie ainsi que dans ses installations. On peut l’expliquer par le fait qu’Isaak, comme il est dit quand la biographie, souhaite rassembler les différents arts. Certaines de ses œuvres cinématographiques ont donc été présentées dans des installations du même nom.

Young Soul Rebels



Young Soul Rebel est un des films d’Isaac Julien les plus célèbres. En effet Isaac Julien a été récompensé au Festival de Cannes grâce à cette œuvre. Il a été tourné en 1991.

Young Soul Rebels traite de plusieurs problèmes. Tout d’abord les problèmes de racisme, de discrimination mais aussi l’homophobie et les tensions entre les jeunes des mouvements culturels.

L’histoire se déroule à la fin des années 70. C’est le début de la revendication des noirs anglais de leur propre style culturel. Deux DJ noirs, Caz et Chris, créent une radio pirate « Soul Patrol » où ils diffusent leurs propres influences musicales sur les ondes londoniennes. Mais le meurtre dans un parc d’un jeune homosexuel noir freine les deux jeunes DJs dans leur ascension.

L’un d’eux est accusé du meurtre de leur ami homosexuel quand l’autre est victime de discrimination raciale et homophobe.

Ce film s’impose comme une suite logique et actuelle de ''Looking for Langston''.

Avis personnel



Isaac Julien est un artiste engagé dans les causes qui lui tienne à cœur. Isaac Julien, en tant qu’artiste noir, homosexuel, a subit tout au long de sa vie, des discriminations raciales et homophobes. Il s’est servit de ses expériences afin de servir sa cause et celle de ses semblables.

Ses plus grandes œuvres cinématographiques traitent de ce sujet. Dans Looking for Langston Isaac Julien rend hommage à Langston Hughes.
Langston Hughes (1902 – 1967) est un poète afro-américain homosexuel reconnut pour son investissement dans la Renaissance d’Harlem. Tout au long de sa vie Langston Hughes est élevé dans la fierté de ses origines.
La Renaissance d’Harlem est un mouvement de renouveau de la culture noir-américain dans les années 20. Son origine se situe à Harlem quartier « noir » de New York. Cette renaissance s’applique à toutes les créations : art, photographie, musique, mais surtout à l’art littéraire qui est l’art le plus épanoui durant cette période.

C’est donc de ses deux sujets étroitement liée que traite Isaac Julien dans Looking for Langston.

La particularité d’Isaac Julien se trouve dans sa façon de réalisé ses œuvres. Isaac Julien est un artiste complet. Son objectif est de mêlé tout les arts : musique, photographie, danse, cinéma.
Il travail sur des installations. Ces installations lui permettent de mêler tout ces arts. Il y invite des films. Dans Baltimore il projette sur trois écrans distincts trois films représentant une histoire passé, présent et futur de culture noir.

On peut dire qu’Isaac est un artiste complet en ce sens qu’il mêle tout les arts dans chacune de ses œuvres. De la poésie dans un film. De la musique dans un film. Des photographies. Des films dans une installation. Il mélange tout.

A mon sens, Isaac Julien est un des artistes incontournable de notre siècle. A une époque où le racisme et l’homophobie sont encore présents il est important que des artistes restent engagés. L’art est une forme d’expression sûre. C’est une forme non violente d’exposer ses idées. Isaac Julien a choisit ce mode d’expression tant pour son amour de l’art que pour défendre les causes qui lui sont importante.

Sources et liens



Son Site Officiel

Sa page wikipedia

Isaac Julien publié par le centre Pompidou de Paris à l’occasion de son exposition sur l’artiste :