Isidore Isou



image 81zhUwEPXjL_SL1500_.jpg (0.3MB)




















Isidore Isou, qui de son vrai nom est Jean-Isidore Isou Goldstein, est né le 29 janvier 1925 dans la ville de Botosani en Roumanie et est mort le 28 juillet 2007 à Paris.
Isidore Isou est connu pour être un poète ,peintre, dramaturge, économiste, romancier et cinéaste .
Il est d'ailleurs membre fondateur du mouvement du lettrisme: un mouvement artistique qui consiste à renoncer à l'usage des mots , s'attachant au départ à la poétique des sons, des onomatopées et à la musique de lettres.

Sur son œuvre la plus connue ,Traité de Bave et d’Éternité est son premier film: réalisé à Paris en 1951, c'est un film expérimental qui fera scandale à sa projection au Festival de Cannes où il gagne le prix des Spectateurs d'Avant Garde.
Le film est entrecoupés de beaucoup de choses.
Tout d'abord, il y a des poèmes lettristes -des énumérations d'onomatopées toutes plus différentes et presque saugrenues les unes que les autres, mais qui créent une sonorité, un rythme et ils apparentent le film à une chanson. Puis nous avons aussi la voix de Isidore Isou lui-même qui parle de philosophie et de vie.
Isidore Isou et Maurice Lemaître mettent au point ce qu'ils appellent le montage <<discrépant>> qui consiste à utiliser son et image mais sans aucun rapport entre eux.
Le film est constitué de plans où Isidore Isou déambule dans Paris et rencontre des personnalités comme Cocteau mais il y a aussi des plans où la pellicule est grattée, peinte, rayée avec différents instruments afin d'obtenir des formes nouvelles. Cette technique de la ciselure se pratique particulièrement chez l'artiste et sculpteur néo-zélandais Len Lye dans des films publicitaires comme Trade Tatoo.

Le cinéma, qui n'a cessé de s'enrichir et d'être perfectionné n'a qu'un intérêt économique.
Pour Isidore Isou, faire un film nouveau signifie détruire dans ses fondements afin de créer une nouvelle beauté.