Jeanne GERARDIN


jeanne.jpg?





Jeanne Gérardin vit et travaille près de Montpellier.

Enseignante depuis 1971 : Professeur aux écoles de Beaux -Arts de Marseille-Luminy, Nice, Limoges, Perpignan et à l' école d' architecture de Montpellier.

Son exposition de 1975 au centre Georges Pompidou et sa première participation à la FIAC en 1980 seront marqués pour le public par la découverte d' une artiste (peintre? sculpteur?) s' exprimant par le tissu, originalité matiériste qu' elle développera, fidèle à ses émotions d' enfant, tout en parcourant, déclinant, réinterprétant dans l' art actuel le quotidien, la vie profonde et enfouie, les émotions, la sensualité. Il serait réducteur de qualifier de féminin cette universalité.
Et pourtant combien de mains d' hommes seraient assez puissantes pour réaliser ces éclaboussants assemblages de couleurs ? pour nous émouvoir aussi profondément ?

oeuvrebonbon.jpg?

Ses Oeuvres:


Il y a plus de dix ans que Jeanne GERARDIN enroule, embobine, tresse, coud, tricote le fil de laine ou le ruban de coton. Pour en faire quoi ? Des rosaces multicolores, des cocons plus ou moins velus, des assemblages de bandes enroulées sur elles-mêmes dont la section plane évoque l'aspect bigarré des cassates ou des tranches napolitaines, de certains tourons catalans aux fruits ou encore de cœurs de palmier en massepain...(texte : Pierre Restany, paris, sept 81).

Nous pensons être des postmodernes, alors que des concrétions de mémoire apparaissent parfois dans le travail. Qu'importe puisqu'elles deviennent un moteur pulsionnel qui prend ses nourritures tantôt dans le profane, tantôt dans le sacré....
Je pense à une relique découverte un jour il y a longtemps. ( texte : Jeanne GERARDIN )