Modifié

John Baldessari


baldessari



Biographie :

John Baldessari est né le 17 Juin 1931 en Californie. Il a commencé sa carrière avec la peinture. Il décide d’associer langage et peinture. Ses premières réalisations dates de 1957.

Par la suite il s’intéressera à la photographie parce que selon lui à travers la peinture on voyait trop la main de l’artiste. Il ne veut pas que le spectateur porte toute son attention à l’artiste mais plutôt sur l’œuvre en elle-même et surtout à ce qu’elle veut « transmettre ». il veut faire un art plus impersonnel. Il va élaborer à travers ses œuvres un langage visuel.

De 1955 à 1968 il enseigne l’art dans différentes université et écoles des Etats- Unis.

En 1965 il commence à réaliser des documentaires.

En 1966 il prend des photos dans un banlieu ouvrière, il a choisit de prendre des photos « non originales ». il y ajouté des morceaux de texte ce qui rappelle son interet pour l’association langage et photographie.

En 1970, il enseigne à la « California institute of the Arts » avec à ses côtés d’autres artistes contemporains tels que John Cage

Il vit et travaille a Santa Monica en Californie. Il est représenté en France à Paris dans la galerie Marian Goodman.

Il obtiendra un lion d’or pour l’ensemble de son œuvre durant la Biennale de Venise en 2009. Il a également inauguré le 13 Octobre 2009 à la Tate Modern à Londres, une rétrospective de ses œuvres qui s’intitulé Pure Beauty. Il a réalisé plus de 120 expositions dans le monde.

Il est également l’auteur d’écrit et de livres réunissant ses photographies.

L'art conceptuel :

Le français Marcel Duchamp ouvre la voie a l'art conceptuel avec son célèbre ready made : La fontaine en 1917(trouver l'art avec l'utilisation d'objet qui ne sont pas normalement considérés comme art souvent parce qu'il ont déjà une fonction de non art) .

  • Tout d’abord John Baldessari est un artiste dit conceptuel. On peut dire que l’art conceptuel consiste en parti à ne pas tenir compte de l’œuvre en tant que telle, c'est-à-dire de ne pas tenir compte de son côté esthétique mais plutôt tenir compte de son coté « intellectuel ». On s’intéresse plus à la réflexion que peut engendrer cette œuvre.

Par exemple Sol Lewitt (autre artiste conceptuel) disait : « ''Tout ce qui attire sur le physique d’une œuvre
nuit à la compréhension ». John Baldessari suit cette optique là, c'est-à-dire qu’il ne s’intéresse pas au « physique » de ses œuvres mais plutôt au « message » qu’elles peuvent transmettre. C’est un artiste contemporain. Quelque part il se coupe de la vision qu’on avait de l’art précédemment, de l’art qu’on pourrai qualifier plutôt de classique afin de lui donner une autre forme, une autre dimension, plus tournée vers la réflexion et l’imagination. Mais aussi en utilisant de nouveaux matériaux, de nouvelles techniques de travail.



  • Thème de travail : et œuvres majeures

  • Association peinture et texte :
Les premières œuvres de John Baldessari étaient des toiles blanches associés a des phrases peinte a la main par lui même. Cela s'est avéré décevant pour lui il a donc pris la décision d'enlever sa main de la construction de l'image et d'employer un style plus commercial afin que les textes aient plus d'impact sur les spectateurs.
La première en 1967 sera une surface a deux dimensions sans aucune articulation est une expérience morte
Nous pouvons trouver un autre travail dans ce domaine Peinture pour Kubler en 1967-1968 qui présente les instructions théoriques aux spectateurs sur la façon de voir et sur l'importance du contexte de l'œuvre.

Quelques exemples :

peinture pour kubler sloving each problem as it arese space



  • Texte et juxtaposition d'images :
En 1965 John Baldessari abandonne la peinture pour se consacrer à la peinture et aux documentaires.
En référence a René Magritte (Ses peintures jouent souvent sur le décalage entre un objet et sa représentation. Par exemple, un de ses tableaux les plus célèbres est une image de pipe sous laquelle figure le texte Ceci n’est pas une pipe Il s’agit en fait de considérer l’objet comme une réalité concrète et non pas en fonction d’un terme à la fois abstrait et arbitraire).
Il juxtapose donc des images d'objets avec leur définition primaire combiné à une image montrant l'artiste fumant un cigare. “Wood is wood, but a cigar is a good smoke”

Exemples :

noble noble image 2


  • Jeux arbitraire :
Baldessari démontre là son intérêt pour le langage comme jeu, l'un et l'autre obéissant à un système de règles arbitraires. Ainsi de nombreuses œuvres visent un but autoritaire, comme jeter quatre balles en l'air pour dessiner la forme d'un carré : l'artiste s'est photographié et présente 36 des meilleurs résultats.


  • Pointage :
La démarche de John Baldessari consiste souvent à montrer au spectateur non seulement ce qu'il y a à voir, mais aussi à faire des comparaisons ou des sélections pour critiquer le formalisme de l'art. L'artiste a également réalisé une série de photos montrant une main pointant des objets, qu'il a fait reproduire en peinture par des peintres amateurs.

Exemples :

pointing


  • Documentaires vidéos :
Dans les années 1970 John Baldessari commence à réaliser des documentaires vidéo et des films expérimentaux.
Nous pouvons voir par exemple en 1972 Apprendre l'alphabet a une plante


Baldessari Teaching a plant the alphabet par dollykazoo alphabet

En 1971, John Baldssari réalise également une autre vidéo.
Le collège de la nouvelle Écosse Art et de Design au Canada lui demande de réaliser une œuvre originale. N’ayant pas pu se rendre sur place, il a demandé aux étudiants d’écrire sur les murs de la galerie je ne ferai plus jamais d’art ennuyeux . Ce projet va l’inspirer et il va réaliser un film qui s’intitulera également, I will not make anymore boring art. Durant le film on voit la main de Baldessari, qui écrit sur une feuille blanche posée sur une table I will not make any more boring art .



  • Renier les premiers travaux :
En 1970 John Baldessari décide de brûler une grande partie de ses toiles créé entre 1953 et 1966 dans le cadre d’un nouveau projet appelé Cremation Project. Avec les cendres il fera des cookies (d’où sa présentation, un pot rempli de cookies).
Ce projet était en quelque sorte un moyen de montrer qu’il se détachait de son rôle de peintre pour se tourner vers quelque chose de nouveau. Il renonçait à la peinture pour se consacrer par la suite à la photographie, aux montages et aux vidéos.

cremation project


  • Photo montage collage :
Depuis les années 90, l'artiste travaille sur des tableaux de photographies et d'images cinématographiques. Il réalise des montages à l’aide de photos et d’images cinématographiques, mais aussi de séries B, ou a partir de la publicité. Il les collectionne, les compile, les recadre, les assemble et les colorise.
Récemment, il a ajouté des peintures à ces photo-collages.
Il cherche à s’intéresser à l’impact des images médiatisées sur le spectateur
John Baldessari illustre également la violence, la guerre et la vie urbaine.
Il développe une idée de scène recolorées et des fragmentations de couleurs vives qui crée un effet réel/peinture constituant ainsi des formes insolites avec une certaine logique narrative.

Exemples :

image1


  • Oeuvres littéraires :
John Baldessari est également l'auteur de livres et d'écrits réunissant ses photographies, comme par exemple :
2010 Artist’s book version of the Ringier Annual Report 2009 project.
2006 Prima Facie: Marilyn’s Dress, A Poem (In Four Parts)
1989 Lamb. Images by John Baldessari, story by Meg Cranston. Valencia, Spain
1988 The Telephone Book (With Pearls).


Filmographie et documentaires :

Films
Six Colorful Inside Jobs, 1977. 16mm, color, 30 minutes.
Script, 1973-1977. 16mm, black-and-white, sound, 25 minutes.
Ted's Christmas card, 1974. Super 8 film loop, color, 3 minutes.
Taking a Slate: David, 1974. Super 8 film loop (originally 16mm), black-and-white, 48 seconds.
Taking a Slate: Ilene and David (#1), 1974. Super 8 film loop (originally 16mm), black-and-white, 20 seconds.
Taking a Slate: Ilene and David (#2), 1974. Super 8 film loop (originally 16mm), color, 3 minutes.
Ice Cube Sliding, 1974. Super 8 film loop, color, 3 minutes.
Throwing Leaves Back at Tree, 1973. Super 8 film loop, color, 3 minutes.
Title, 1973. 16mm, black-and-white and color, sound, 25 minutes.
The Hollywood Film, 1972-1973. Super 8 film loop (originally in 16mm), color, 66 seconds.
Water to Wine to Water, 1972-1973. Super 8 film loop (originally in 16mm), color, 36 seconds.
Time-Temperature, 1972-1973. Super 8 film loop (originally in 16mm), color, 4 minutes, 56 seconds.
Easel Painting, 1972-1973. Super 8 film loop (originally in 16mm), color, 34 seconds.
Black-Out, 1971. Super 8, black-and-white, 3 minutes.
Tabula Rasa, 1971. Super 8, black-and-white, 3 minutes.
Minimalism, 1971. Super 8, black-and-white, 3 minutes.
Dance, 1971. Super 8, color, 3 minutes.
Waterline, 1971. Super 8, black-and-white, 3 minutes.
New York City Postcard Painting, 1971. Super 8, color, 3 minutes.
New York City Art History, 1971. Super 8, color, 3 minutes.
Cremation, 1970. 16mm, black-and-white, 10 minutes.
What to Leave Out, 1968. Super 8, color, 3 minutes.
Isocephaly, 1968. Super 8, color, 3 minutes.

Videos
Drift (A Work by John Baldessari, Julião Sarmento, and Lawrence Weiner), 2004. 12:33 minutes.
Five 1968 Films, 2000. Color, sound, 139 minutes.
Two Colorful Melodies, 1977. Color, sound, 5:30 minutes.
Six Colorful Tales: From the Emotional Spectrum (Women), 1977. Color, sound, 17:10 minutes.
The Italian Tape, 1974. Black-and-white, sound, 8:33 minutes.
Ed Henderson Suggests Sound Tracks for Photographs, 1974. Black-and-white, sound, 27:51 minutes.
The Sound Made by Kicking a Bottle, 1973. Black-and-white, sound, 3 minutes.
Four Minutes of Trying to Tune Two Glasses (For the Phil Glass Sextet) 1976. Black-and-white, sound, 4:09 minutes.
Three Feathers and Other Fairy Tales, 1973. Black-and-White, sound, 31:15 minutes.
The Way We Do Art Now and Other Sacred Tales [The Birth of Art and Other Sacred Tales], 1973. Black-and-white, sound, 28:28 minutes overall. The segments are:
• Some Words I Mispronounce
You Tell Me What I Do
Anna Names Animals She Has Never Seen
Taping a Stick; Lifting It from the Other End
No Dice
Talking With One Knee to Another
Examining Three 8d Nails
What Follows Is What He Liked to Do Best
For Sylvia Plath
A Riddle
Insincerely Promising a Cat a Carrot
A Sentence with Hidden Meaning
For Marcel Proust
Close-up
Flight Bag (This is a kind of interesting object...)
It is Cruel to Put a Dog on a Mirror
The Way We Do Art Now (The Birth of Abstract Art)
Practice Makes Perfect, 1973. Black-and-white, video loop, 5:10 minutes.
Haste Makes Waste, 1973. Black-and-white, video loop, 4 minutes.
How We Do Art Now, 1973. Black-and-white, sound, 12:54 minutes overall. The segments are:
• How Various People Spit Out Beans
Comparing Two Sounds
A 20” Tape
The Eye Does Not Naturally Pan
Cigar Lexicon
On Making a Masterpiece
The Meaning of Various Photographs to Ed Henderson, 1973. Black-and-white, sound, 15 minutes.
Ed Henderson Reconstructs Movie Scenarios, 1973. Black-and-white, sound, 24:04 minutes.
Teaching a Plant the Alphabet, 1972. Black-and-white, sound, 18:40 minutes.
Inventory, 1972. Black-and-white, sound, 23:50 minutes.
Baldessari Sings LeWitt, 1972. Black-and-white, sound, 15 minutes. http://www.youtube.com/watch?v=udljwzJcTiU
Xylophone, 1972. Black-and-white, sound, 25:38 minutes.
Police Drawing, 1971. Black-and-white, sound, 23:09 minutes.
Art Disaster, 1971. Black-and-white, 32:40 minutes.
I Am Making Art, 1971. Black-and-white, sound, 18:40 minutes.
Walking Forward--Running Past, 1971. Color, 12:45 minutes.
I Will Not Make Any More Boring Art, 1971. Black-and-white, 13:06 minutes.
Life Drawing, 1970. Black-and-white, 30 minutes.
Black Curtain, 1970. Black-and-white, sound, 15 minutes.
Black Painting, 1970. Black-and-white, 15 minutes.
Folding Hat, 1970. Black-and-white, sound, 29:48 minutes.
Folding Hat: Version 1, 1970. Black-and-white, sound 30 minutes.

Récompenses :
John Baldessari obtiendra un bon nombre de récompense pour ses compétences artistiques notamment en :
• 2009 Il obtiendra un lion d’or pour l’ensemble de son œuvre durant la Biennale de Venise
• 2006 Certificat de reconnaissance, la Convention de Los Angeles et Bureau des visiteurs, à Los Angeles, CA.
• 2005 Americans for the Arts, Lifetime Achievement Award, New York 11 Octobre, 2005
• Programme Rolex de mentorat et de l'Initiative Protégé «Arts, Hommage, New York, Novembre 7, 2005.
• 2004 l'American Academy of Arts & Sciences, Cambridge Massachusetts.
• 2003 2ème meilleure place Show Commercial Galerie nationale par des critiques d'art Association des États-Unis pour une exposition à Margo Leavin, 2003
• 2002 meilleur Art sur le Web d'origine," AICA USA Prix du meilleur spectacle, 2001/2002 Saison.
• 2000 Artiste Space, New York
• 1999 prix International de la Photographie de la Fondation de Basse-Saxe, Allemagne
• 1997Prix du Gouverneur pour l'ensemble des réalisations en arts visuels, en Californie.
• 1996 Prix Oscar Kokoschka, en Autriche.
• 1988 Guggenheim Fellowship

Expositions :
John Baldessari expose ses œuvres dans des lieux qui lui sont uniquement consacré ou il partage l'affiche avec d'autres artistes contemporains.
Baldessari a première exposition solo à la galerie Barnes Molly à Los Angeles en 1968, puis il a sa a première exposition rétrospective aux États-Unis en 1981 par le New Museum of Modern Art a New-York.
Depuis 1981 Baldessari a exposé ses œuvres en 1989 au CAPC de bordeaux, puis au Museum of contempory Art à Los Ageles un an plus tard.
En 1998 et 1999 il exposera ses œuvres au musé de Lindau a Turin, puis au Sprengel Museum a Hanovre et au The Metaphor problem a Zurich.
En 2009 Baldessari expose une rétrospective de ses œuvres au Tate Modern de Londres, une exposition intitulée « pure beauty ».
Cette rétrospective d’œuvres voyage de Barcelone, a Los Angeles, en passant par New-York où a ce jour les œuvres de John Baldessari y sont encore exposée. (New Museum Of Modern Art).


  • En conclusion :

Grâce a ses œuvres novatrices, et de part ses nouvelles méthodes et technique de travail ainsi que ses supports novateurs tel que la vidéo, et l'association photographie- texte, nous pouvons dire que John Baldessari a développer un nouveau concept « d'art conceptuel » permettant au spectateurs de se focaliser sur l'œuvre en elle même et du message qu'elle transmet tout en faisant travailler l'imaginaire et l'intellect inconsciemment.