Katharina Grosse



Katharinagrosse

Biographie

Katharina Grosse est une peintre contemporaine allemande. Elle étais la fille de Barbara Big. Sa mère avait grande influence sur le développement artistique de sa fille. Katharina Grosse a étudié dans les académies d'art Münster et Düsseldorf à Norbert Tadeusz et Graubner, puis, elle a enseigné à l' Académie des Arts de Berlin-Weissensee . Aujourd'hui l'artiste enseigne la peinture à l' Académie des Arts de Düsseldorf .

Katharina Grosse utilise un pistolet compresseur de pulvérisation alimenté dans ces oeuvres Son premier mur peint avec cette technique était en 1998 à Sydney en tant que contribution à la 11ème Biennale de Sydney. Dans les années suivantes, elle peint à la bombe des zones successivement plus grandes dans des espaces extra-atmosphériques. Les installations de son travail sont toujours plus complexe. Les travaux de pulvérisation fournissent des contrepoints et des irritations qui transforment l'illusionniste de l'espace.


Pistoletcompresseur oeuvrea

oeuvreb

oeuvrec

"They Had Taken Things Along To Eat Together", Berlin, 2012.

Pour elle, les couleurs plastiques c’est quelques choses de très contemporain, quelque chose de propre à notre société, à nos conditions culturelles. Son travail a souvent été influencé par des mouvements important de l’histoire de l’art comme le Fauvisme, et l’expressionnisme allemand. Ces influences là sont très importante dans sont travail. D’après elle, la peinture donne la chance d’expérimenter la transition de l’immatérialité à la matérialité ; et avec la couleur, la peinture permet de décrire ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas. Et pour elle c’est très naturel de bouger vers l’objet puis vers l’abstraction, vers l’absence de l’objet. D’après Katharina, l’objet est l’incarnation du pigment et il permet de donner du volume au fil de la peinture.

Dans son travail, la matérialisation est très volatile, en regardant, ces œuvre on imagine le moment de production qui doit être assez terrifiant à cause des pistolets et des bombes qu’elle utilise, car on sait que ses peintures là sentent très fort, elles sont quasiment toxique. Ce coté vaporeux, immatériel et un peu toxique fait peur, et donne beaucoup d’émotions à ces œuvres.

Grosse fonctionne à pied, voyager à travers son espace de travail et en intégrant parfois l'architecture de la galerie dans son travail, y compris les murs, plafonds, fenêtres et meubles. Cette approche de sa pratique a été comparée à celle de l'artiste graffiti. Les récits qu'elle raconte à travers son art, comme celui de la frontière américaine (photo ci-dessus) peuvent également être considérés comme l'objet de graffitis évocateur.

Oeuvres

oeuvred

"One Floor Up More Highly", Massachusetts Mueseum of Comtemporary Art, 2012.

L'oeuvre ci-dessus est intitulé "One Floor Up More Highly" et l'on peut dire qu'il reflete le point de vue europeén de l'Amerique, qui est celui d'un vaste paysage des centres urbains et des bâtiments imposants. Ce projet integre les caractéristiques sculpturales massives tout en faisant allusion à l'espace empiral. Elle utilise la lumière et de l'ombre dans ce travail de suggérer les récits complexes. Ce travail pourrait être considéré comme un hommage à un endroit idéalisé sinon totalement fictive, comme la frontière américaine.

oeuvre e

"I Think This Is A Pine Tree", Hamburger Bahnhof -Berlin, 2013.

oeuvre f

"They Had Taken Things Along To Eat Together", Berlin, 2012.

https://www.youtube.com/watch?v=GcvunsAyQoc

Autres Œuvres réalisées par Katharina Grosse :
• "Picture Park", Gallery of Modern Art, Brisbane 2007
• "Sept Jours Heure", Kunstmuseum de Bonn 2011
• "Blue Orange" Station Vara, Suède, 2012
•Juste nous deux",  MetroTech communes, Public Art Fund, New York, 2013