L'art contemporain

L'art contemporain Isabelle de Maison rouge
C'est un livre qui porte un regard général sur l'art contemporain.
Cet ouvrage ne prétend pas répondre à toutes les questions que soulève l'art contemporain, il donne simplement des clés pour l'aborder sans crainte.
Il permet une mise en abîme de ce qu'est l'art contemporain. Éducation artistique est primordiale. Mais très peu présente aujourd'hui, ce livre peut en ce sens se rapporter a une initiation à l'art contemporain.
Le livre se divise en quatre thèmes, premièrement le public face à l’œuvre, puis le statut de l’artiste, la crise de l'art et enfin les institutions qui le défendent.
Isabelle de Maison Rouge prend dans son livre le questionnement courant des spectateurs et y apporte des exemples et des éléments de contradiction, des réponses.Ce qui permet au gens qui se posent trop de question de pouvoir y répondre et a ceux qui savent l’apprécier de mieux en comprendre les enjeux.

Chaque époque historique à connu son art contemporain que le public ne comprenait souvent pas.
L'art des êtres vivants suscite toujours interrogation et idées ressues. A notre heure, nous nous posons ces mêmes questions. La conviction de l'artiste reste l’élément le plus déterminant dans l’appropriation d'une œuvre. Isabelle de Maison rouge a part ailleurs écrit d'autres livres portant sur le questionnent face à l'art contemporain, notamment Mythologie personnel, l'art contemporain et l'intime ou encore l'Artiste. Dans lequel elle regroupe ces artistes qui mettent en scène leurs vies, leurs questionnements et leur perception du monde qui nous entoure, questionnement qui tient une place importante dans l'art depuis quelques décennies.
Le corps social exige des arguments persuasifs. Il reste démunie et ne veut pas s'en remettre seulement à ceux qui ont la charge de décider ce qui est ou non de l'art. Devant l’absence de frontière le spectateur se trouve dépourvus de reperds. Il s'agit donc de s'approprier les codes, d'apprendre à ressentir. Concept totalement antinomique mais nécessaire pour les plus pragmatiques d'entre nous qui ne savent pas se livrer à la découverte profonde dénuée de tout rationalisme.
Apprécier l'art c'est entrer dans cette nécessite intérieur dont parlait Kandinsky, transcrite au cœur même du travail de l'artiste et qui révèle autant autant de la satisfaction et de l'attrait que des appréhensions ou désagréments de l'Homme.
L’œuvre contemporain requiert la disponibilité du spectateur et essaie de questionner le réel. Pour Y Klein: «Il n'y a, à présent, plus intermédiaire on se trouve littéralement imprégné par l’état sensible pictural spécialisé et stabilisé au préalable par le peintre dans l'espace donné sans plus aucun effets, ni trucs, ni supercheries». L 'art contemporain révèle son acuité à qui veut se donner la peine de l'aborder. Nécessiter de se débarrasser des a priori. Il y a donc un travail personnel de sensibilisation à réaliser. En réalité il s'agit de nommer des sentiments de donner corps à des états émotionnels.
Elle place le questionnement actuel dans une dimension historique à travers une constatation de ce qui a été fait pour pouvoir apprécier la nouveauté.
Puisque, par nature, l'art contemporain est en train de se créer il ne peut par conséquent se limiter à un état défini. L'art contemporain échappe aux catégories admises ou transgresse leurs limites. En ce sens ces livres d’initiation sont utiles pour tenter de déceler les buts de l'art Contemporain dans son ensemble.
Il s'agit par ailleurs pour l'auteure de traité des dimensions sociologiques économiques et culturels qui gravitent autours des artistes et de leurs œuvres.