L'art vidéo de Fluxus

tvman

(Fluxus du latin: flux, courant.)

Présentation

Né dans les année 1960 le mouvement Fluxus est un mouvement contemporain qui touche principalement l'art visuel mais pas seulement on le retrouve aussi la musique et la littérature.L'enseignement de John Cage, la philosophie zen ainsi que le Dada influence de jeune artiste dés les année 1950 vers une désintégration de l'idée d'art même, le genre en art devrais disparaître. Par le plus grand des humours provocateur ils cherche la destruction total des limites de la pratique artistique. L'art et la vie doit être lié selon eux.
C'est 1961 que Fluxus trouve sont nom et obtient même un manifeste, grâce a Georges Maciunas qui le rédige et qui organise même les 1ers évènements du mouvement: Une galerie en 1961 avec musique et exposition d'oeuvre. Dés 1962 c'est un concert fluxus qui apparait le Fluxus Internationale Festspiele neuester Musik qui devient des lors l'espace de liberté rechercher par les adepte Fluxus Le mouvement devient alors manifeste.
Aujourd'hui et depuis 20 ans le mouvement Fluxus se fait remarqué par son énergie hors du commun a se renouvelé.
Les artistes " Fluxus " sont de toute les nation et officiellement rien ne les lie ensemble sauf la conception de l'art.
A la fin des années 60, I'on constate une certaine baisse de l'impact de Fluxus, puis une reprise au début des années 70 avec la rétrospective organisée par Harald Szeemann. Enfin, au milieu des années 70, une nouvelle génération d'artistes s'intéressent à Fluxus.
Nam June Paik: " Fluxus n'est pas un mouvement; c'est un état d'esprit avec lequel on vit, avec lequel on mourra... "


Les concert Fluxus: 1960

Une expérience sonore du monde; voilà comment on pourrait se résumer de façon triviale l'un de ces concerts. chaque élément de nos vie devient un instrument. On ne recherche pas lors de ces concerts a obtenir une certaine musicalité équilibré en rapport avec le monde, Non, ces concerts sont crée pour donner lieux a une compréhension profonde de se qu'est la vie et son importance. C'est une certaine conceptions de l'existence humaine. Les sons sont imprécis, mais la force, la passion et l'énergie que dégage les artiste contribue largement a la compréhension du mouvement: transformer l'art en art global. Le message disant que tout un chacun porte en soit une oeuvre d'art apparait derrière cette différence de sons humain réunie, c'est un chaos sonore sans d'autre cause ni effets que la vie et le future. Participe a ces concert des artistes tel que Nam June Paik, Joseph Beuys, Wolf Vostell, Charlotte Moorman entre autre.


Le video-art dans Fluxus

Il est né "accidentellement" du brouillage de l'image télévisée dans des conditions ou tout y étais favorable. A partir de 1959, Rauschenberg fit de plus en plus pénétrer la technologie dans ses concert Fluxus, Wesselman inséré des téléviseur à ses tableaux car on se rend vite compte que la télé chez les américain a pris un large ampleur. En 1963 alors que l'art et l'industrie ce méle de plus à la Galerie Parnasse de Wuppertal en Allemagne, I'Allemand Wolf Vostell et le Coréen Nam June Paik virent qu'en approchant un aimant du tube cathodique d'un poste de télévision ils en changer les composantes. Nam June Paik fit alors de cette découverte une exposition ou les aimant et les téléviseur tenais le rôle principal une réflexion sur les altérations possibles de l'image. De ses recherches est née l'art vidéo dans le mouvement Fluxus.
Après la distorsion de l'image noir et blanc,Nam June Paik part au Japon étudier les propriétés de l'image couleur après cette étude il vas mettre au point avec le japonais Shuya Abe le premier "synthétiseur d'images" qui produit toute forme colorée à partir d'une image noir et blanc, d'un son quelque il soit, afin de mélanger tout les genre: musique, théâtre, discours, danse, images, publicité répartit souvent aléatoirement.
Nam June Paik s'installe à New-York en 1963 et écrit ''Understanding Media''. Quasi simultanément Sony sort en Amérique le "portapack" (sorte de caméscope) et Nam June paik enregistre alors tout ce qu'il voit et entend par fenêtre d'un taxi traversant New-York. Ce qui donnera ''Café Gogo 152 Bleecker Street'' ou ''cinq ans de vieux rêves et la combinaison de la télévision électronique et de l'enregistrement sur bande vidéo deviennent réalité''. Cette bande sortira aux public: l'art video devient accessible. Au Canada l'art vidéo existe très tôt aussi avec les expériences de télévision par câbles.Le Vidéographe de Montréal, 1971, invite les citadin a créé eux-mêmes leurs bandes qafin de les diffusé dans le pays par la suite.
En Europe c'est Vostell le précurseur avec ses ''décoll/ages'' brouillage artificiel des images. Gerry Chum ouvre sa vidéo-galerie à Dusseldorff,en 1969.
En Italie c'est Luciano Cioccari qui a sa vidéothèque en 1967 à Varèse.
En Belgique les Beaux Arts de Bruxelles propose des programmes et des installations vidéo d'artistes belges et étrangers.
En France, l'A.R.C. présente la première grande exposition internationale d'art vidéo ''Art Vidéo Confrontation 74'' en 1974.
Les Pays-Bas, I'Angleterre, le Portugal et l'Autriche ont eux aussi un art video qui s'impose.


Liens et source
[http://www.4t.fluxus.net/]
[http://arts.fluctuat.net/nam-june-paik.html]

Liens internes:
Fluxus
Arts Sonores Fluxus