Mathieu Laurette (Apparitions 1993-1995)

aaa.jpg



Matthieu LAURETTE est né en 1970 à Villeneuve St Georges, en France. Artiste multimédia, il est diplômé de l’école supérieure d’art de Grenoble en 1995. Son travail porte principalement sur la critique de la culture de masse, l'économie et la société de consommation. A travers des stratégies de détournements, d'infiltrations et d'interventions, il renverse à son avantage les failles du système commercial et du pouvoir social. Son principal outil de communication est celui des médias de masse (télévision, internet...).

Actuellement il vit et travaille à Paris, New York et Amsterdam.

Sections




1 Biographie
  • 2 Son œuvre : Apparition (1993-1995)
  • 3 Expositions Collectives et Récentes
  • 4 Récompensé
  • 5 Ses Représentants
  • 6 Citations
  • 7 Liens
  • 8 Sources

Biographie



De 1989 à 1992 il étudie à l'École régionales des beaux arts de Rennes, puis de 1993 à 1995 à l'École supérieure d'art de Grenoble.

Dès 1993 il lance son premier projet Apparitions. Il s'agit pour lui de s'infiltrer et d'intervenir directement à la télévision (émissions, jeux télé, journaux).

Entre 1991 et 2001, il met au point Money-back Products (Produits remboursés). Ce projet consiste à vivre en étant pratiquement toujours remboursé, grâce aux produits commerciaux où figure la mention " satisfait ou remboursé". Matthieu Laurette réussi pendant un certain temps à s'entretenir et s'occuper de sa maison de cette manière, ce qui fait parler de lui médiatiquement en France et à l'étranger.

Depuis 1997 il s'occupe du Citizenship Project (Projet citoyenneté). Véritable projet de recherches et d'enquête sur les moyens d'obtenir légalement un passeport dans chaque pays du monde. Les informations qu'il récolte sont ensuite mise à disposition sur un site web.

En 2000 il est présentateur d'un jeu télévisé espagnol nommé El Gran Trueque (Le grand troc) sur la chaîne locale basque Canal Bizkaïa. Il permet aux téléspectateurs de pouvoir troquer divers objets directement avec lui, au travers des caméras de télévision.

Depuis 2000, il explore les relations entre arts et célébrité avec Déjà Vu, où il fait intervenir des sosies de personnes célèbres durant des expositions ou des vernissages.

Entre 2003 et 2004, avec The Louisiana Repo-Purchase, il monte un canular pour la chaîne locale américaine New Orleans Access Television, sous la forme d'un micro-trottoir où une fausse journaliste questionne les passants à propos du "Louisiana Purchase de 1803" légalisant la vente de la Louisiane aux États-Unis par la France.


Il a été invité en tant qu'artiste et professeur dans plusieurs universités mondiales (San Francisco, Paris, Barcelone, Edimbourg, Genève, Amsterdam...).

Aujourd'hui il donne plusieurs conférences en France ainsi qu'à l'étranger, notamment à New York, à Québec et à Berlin.



Son œuvre : Apparition (1993-1995)



Apparitions (sélection 93-95) est un corpus constitué des images où l'on peut apercevoir Matthieu Laurette lors de ses différentes apparitions dans des émissions télé.

Il débute sa série d'apparitions pour la première fois en tant que simple spectateur, dans des émissions grand public comme Frou Frou sur Antenne 2 en 1991. Mais c'est dans le célèbre jeu télévisé Tournez Manège sur TF1 qu'il débute réellement cette série d'apparitions. Il y est en tant que participant, et répond aux questions d'Évelyne Leclerc; ce qui lui permet d'affirmer son statut d' « artiste multimédia » devant la France entière. Dès lors, il fait de la télévision et des médias de masse son support principal de travail.

Matthieu Laurette se confronte directement avec le médium télévisuel en acceptant les règles de l'industrie du divertissement et s'inscrit donc dans la « société du spectacle ». De ce fait, il contourne les difficultés que posent la diffusion de vidéos d'artistes directement à la télévision, qui plus est, sur des chaînes à grande audience. Il infiltre ces espaces pour pouvoir partager avec le public ses méthodes de consommation (cf:Money-back Products) , ses combines, et exposer les lois du marketing ainsi que ses failles, grâce auxquelles il s'octroie des avantages. Son travail porte sur la question de participation de chaque individu dans la société.


Liste de quelques apparitions:

  • Le 5 décembre 1994 dans La Grande Famille sur Canal+
  • Le 16 mai 1996 dans Je passe à la télé sur France 3
  • Le 16 mai 1997 dans le Journal de 20h sur France 2
  • En 2004, il apparaît sur la chaine américaine NBC lors du journal The Today Show, où il est placé derrière les journalistes, tenant une pancarte où il est écrit "Guy Debord is so cool"

Expositions Collectives et Récentes



Grâce a sa notoriété Matthieu Laurette va de nombreuses fois être invité à participer à la mise en place de divers projets et colloques dans le monde dont voici les plus marquants:

  • 2005, Superstars. The Celebrity Factor. From Warhol to Madonna, Kunsthalle Wien, Autriche

  • 2006, Notre Histoire, Palais de Tokyo, France

  • ART ET IV CONTEXTE: le marché, les galeries et les-WORLD ART SCENE

1 Décembre 2008 - 30 Juin 2009 Exposition de groupe avec Douglas Huebler, Anselm Reyle, Maurizio Cattelan, Christian Jankowski, Jesús (Bubu) Negrón, Reena Spaulings Matias Faldbakken, Danica Phelps, Vik Muniz, Aaron Young, Matthieu Laurette, Joséphine Meckseper, Yael Bartana, Josh Smith organisée par Julieta Gonzalez

  • LES Archipels REINVENTÉS: LES 10 ANS DU PRIX RICARD

13 Octobre 2009 à 11 Janvier 2010 Exposition de groupe avec Boris Achour, Christophe Berdaguer et Marie Péjus, Mircea Cantor, Loris Gréaud, Vincent Lamouroux, Natacha Lesueur, Didier Marcel, Tatiana Trouvé et Raphaël Zarka organisée par Emma Lavigne Au Musée National d'Art Moderne - Centre Pompidou à Paris

  • ALLOUCHE DOVE - MATTHIEU LAURETTE "OEUVRES SUR PAPIER (extraits)"

20 March - 17 April 2010 20 Mars - 17 Avril 2010

  • LAURETTE Matthieu: CHOSES

Du 1 2010 Janvier - 31 Décembre 2010 Global Studio Demix Paris

Récompensé



En 2003 Matthieu Laurette obtient Le prix Ricard pour son installation retraçant l'évolution de son projet Mobile information Stand For  MoneyBack Products (International Version).

L'installation réunit un ensemble d'outils et de formes propres au registre mis en place par Matthieu Laurette au cours des années 90.

Il expose une installation retraçant l'évolution de son projet d'étude sur les produits remboursés, une réflexion pragmatique et conceptuelle sur ses moyens de subsistance. Mais aussi sur les lois du marketing et des mass médias.

Créé en 1999, le Prix Ricard S.A. est décerné par un jury composé de collectionneurs et d'amis des grands musées français, et récompense l'un des artistes à chaque fin d'exposition.

Depuis 2000 les œuvres des lauréats sont exposées au centre Georges Pompidou de Paris, ce geste sert d'encouragement pour les jeunes artistes à s'exposer dans des musées.
[modifier] Ses Représentants

Matthieu Laurette depuis fin des années 1999 évolue dans les milieux dit "huppés". Des lieux où "l'art média" comme il l'appelle, est compris et cela signifie un publique ayant des connaissances en art mais aussi en économie et en politique. Les galeries qui le représentent ont su comprendre son travail et le mettre en valeur. A ce jour il n'y a que deux galeries qui l'exposent: la galerie Gaudel de Stampa[1] à Paris et Deweer Art Gallery à Otegem en Belgique[2].

Citations



« Je ne crois pas uku aux utopies. J’ai grandi dans une situation politique, économique et sociale qui a vu s’écrouler ou ne pas aboutir différentes propositions – surtout dans l’art – qui visaient à « résoudre » des problèmes de société. Je n’aborde pas mon travail avec l’idée de découverte, d’invention. Je ne me définis pas non plus comme un créateur [...]. Dans quelle mesure en effet le statut de l’artiste n’est-il pas uniquement un statut plus ou moins économique et juridique ? » Matthieu Laurette [3]

« Ma première apparition, c'était à l'émission télévisée Tournez manège sur TF1, un jeu basé sur l'idée américaine de "Blind Date" ; deux équipes, l'une de trois hommes et l'autre de deux femmes (ou vice versa), étaient physiquement séparées par une cloison et devaient choisir un partenaire sans jamais le voir. (Cette séquence était en fait appelée «Choisissez-moi!"). Au début de l'émission, chaque participant se présentait lui-même en répondant aux questions de la présentatrice. Elle m'a demandé ce que je voulais faire plus tard dans la vie et je lui ai répondu: "artiste". Elle m'a ensuite demandé avec quel médium je voulais travailler... "la peinture, la sculpture?...", question à laquelle j'ai répondu "multimédia". Dans un contexte pareil, le mot était complètement énigmatique. Il n'avait probablement aucun sens pour le grand public. En 1993, ce mot était utilisé exclusivement dans le monde de l'art et pas encore avec les ordinateurs, les jeux vidéo, etc...Cet épisode fut mon acte de naissance artistique ! » Matthieu Laurette interviewé par Jérôme Sans [4]

Liens







Sources






  • L'art contemporain mode d'emploi Elisabeth Couturier