Les Nouveaux Médias dans l'Art



image 41NgwhFMKHL_SX359_BO1204203200_.jpg (28.5kB)
Couverture du livre Les Nouveaux Médias dans l'Art



Michael Rush, Les Nouveaux médias dans l'art, Thames & Hudson, collection L'Univers de l'art n°82, Paris, 2000


Présentation de l'auteur :

Michael Rush, titulaire d'un doctorat d'Harvard, a mis en scène et réalisé des pièces et des films multimédia consacré à l'art, et est aussi un critique spécialisé en art numérique et dans les nouveaux médias. C'est régulièrement qu'il publie pour de nombreux quotidiens et revues tel que le New York Times et Art in America. Il est également le directeur du Palm Beach Institute of Contemporary Art en Floride et dirige le Rose Museum à l'université de Brandeis dans le Massachusetts. En 2003, il publie son ouvrage emblématique L'art Video.


Présentation du livre :


Durant les années 50/60 on a constaté l'apparition puis la banalisation de la télévision et des caméras portatives commercialisées pour le grand public notamment aux Etats-Unis. Ainsi ceci a engendré de nouvelles formes de pratiques artistiques qui forment l'origine de l'art vidéo. En 70, ces nouvelles technologies provoque une réelle révolution dans le monde artistique. En effet, les artistes s'appropriant ces nouveaux médias font exploser les frontières de l'art en affirmant un processus de dématérialisation de l'oeuvre.
L'ouvrage de Michael Rush s'organise autour de quatre domaines de création. En effet le livre est découpé en quatre chapitre, nous avons dans un premier temps Les performances médiatiques, puis L'art vidéo, Les installations vidéo et pour terminer L'art numérique. A travers ces chapitres l'auteur analyse et présente une multitude d'oeuvres des artistes majeurs et aussi divers que Nam June Paik, Bill Viola, Peter Brook, Doug Aitken, Mona Hatoum, Pipilotti Rist ou encore Vito Acconci.
Dans ce livre l'auteur révèle alors l'importance de ces nouveaux modes d'expression artistique qui confronte le réel et le virtuel et qui sont en constante évolution. Cet ouvrage est simple et efficace car il délivre les informations nécessaires à la compréhension de ces nouveaux médias tout en montrant un large éventail d'illustrations dont la moitié sont en couleurs.
Cet ouvrage de la collection «L'univers de l'art» aux éditions Thames&Hudson rencontra un tel succès qu'une réédition augmentée des analyses des œuvres créées ces cinq dernières années et d'une quarantaine d'illustrations vont venir s'ajouter à cette réédition.

Plan détaillé du livre :


L'introduction de l'ouvrage abordera dans un premier temps un art qualifié de temporel, nous verrons donc les films et le cinéma d'avant garde avec la présentation de Duchamps à Cage en passant par Fluxus évidemment.
La première partie du livre s'intitule Performances et nouveaux médias. On démarre alors dans les années 1960 avec la mise en place du contexte et la présentation des performances dites «d'atelier». On nous parlera alors de Gutai et les actionnistes Viennois. C'est ensuite les performances multimédia et la question d'identité sexuelle qui se posera avec des tendances minimalistes et conceptuelles en passant par le caractère politique avec le postmodernisme et la nouvelle scène.
La seconde partie s'intitule L'art vidéo. On nous aborde ainsi cette nouvelle forme d'art en tant que nouveau médium à part entière avec la vidéo conceptuelle notamment et certaines démarches introspectives
La troisième partie s'intitule Les installations vidéo. Cette partie nous présente des sculptures vidéos, le «Surveillance art» et aussi des vidéos à contestation politique . On nous parlera également d'image poétique et de quête identitaire.
Pour finir, la quatrième partie s'intitule Le numérique dans l'art. Elle aborde alors la question du traitement numérique dans la photographie avec des œuvres aussi filmiques et numériques. Ainsi, l'art informatique nous sera présenté suivit de l'art interactif puis de la réalité virtuelle.