Yves Klein: Manifester l'immatériel


Manifester l'immatériel est une étude consacrée aux oeuvres immatérielles d'Yves Klein, entre 1957 et 1962 : «L'exposition du vide» (avril 1958) et «Anthropométries de l'époque bleue» (mars 1960).
Dans cette étude, des textes de l'artiste sont mis en relation avec la pensée philosophique et religieuse occidentale depuis l'Antiquité (ex. Platon). Une pensée préoccupée à la fois par la vérité qui gît dans l'invisible et par la splendeur, le charme du visible.
L'auteur soulève le caractère paradoxal et tendu entre le processus d'immatérialisation d'Yves Klein et l'accent qu'il met sur le corps et la présence concrète. Ceci est montré entre autre par l'importance que porte Yves Klein à la notion de trace : à chaque occasion, il organise des publications, prises de vue photographiques ou tournages de film pour donner corps à l'immatériel.