Max Neuhaus



"Notre perception de l'espace dépend autant sur ce que nous entendons que sur ce que nous voyons."
Max Neuhaus


Max Neuhaus était un percussionniste et interprète de musique contemporaine des années 60. Il s'adapta pour devenir un des pionniers dans le domaine de l'art sonore.
Il créa de nombreuses œuvres sonores ainsi que des installations sonores qui ont permis au son d'être un moyen autonome dans le domaine de l'art contemporain.
Son site perdure encore, où l'on peut trouver des informations conséquentes sur cet artiste: Site de Max Neuhaus(en)

Biographie

Sa vie
L'artiste Max Neuhaus est né en 1939 au Texas. Il sort de l'école de musique de Manhattan après avoir obtenue une maîtrise en musique.
Durant ses études, il fut confronté au travail d'un groupe de compositeurs américains expérimentaux qui avait composé de la musique de percussion (John Cage).
Il n'était pas une star mondialement reconnue par tous les écoutants. Il était un bruiteur de l'anonymat, fabriquant des installations de sons ("sound installations").
Il a creusé de nouveaux terrains en grand nombre où les sons ont pu apparaître et se faire entendre dans l'espace public, avec beaucoup d'inventivité et de vivacité.
Il a expérimenté, dès les années 70, des installations sonores magnifiant et requalifiant de façon auditive des espaces publics parfois peu réceptifs.
Percussionniste (inspiré par le jazzman Gene Krupa) dans ses débuts, il fait ses adieux à la percussion et au spectacle vivant à 28 ans.
Il a été l'un des premiers à créer de la musique électronique "live" (1968), et aussi l'un de ceux qui a le plus participé à l’avènement du son dans l'art contemporain.
C'est en 1966 qu'il inaugure une pratique, répandue aujourd'hui, le “soundwalk” ou promenade d'écoute collective, sous l'intitulé ''Listen''.

Max Neuhaus est décédé le mardi 23 février 2009 des suites d'un cancer. Le monde du son et l'art contemporain sont en deuil, ils perdent l'un de leurs plus grand contributeur.

Oeuvres

Station de radio et réseaux téléphoniques: Dans la première offre publique en 1966, il associe une station de radio au réseau téléphonique et créé ainsi une des deux voies publiques phonétique, espaces de vingt miles de diamètre qui englobe la ville de New York, dans lesquels tout habitant pourrait se joindre à un dialogue direct avec le son en faisant un appel téléphonique.

Oeuvre à Times Square: New York, à Times square où, entre 1977 et 1992 (et 2002) un son s'échappait d'une bouche d'aération, l'"après-bruit" d'une sonnerie de cloches graves, rendu impossible à identifier du fait du tintamarre ambiant. C'est une des seules installations sonores de Neuhaus aux USA.


Listen: Le sens clair et simple du mot, qui est d'accorder une attention sur le plan phonétique et sa propre forme visuelle. C'est l'un des premiers travaux de Max Neuhaus en tant qu'artiste indépendant, en 1966. L'objectif de se projet a été de partager des sons avec un public non averti, en extérieur afin de ne pas enclaver les sons dans un espace confiné et qui seraient mélangés aux nuisances de la vie quotidienne.

En 1977, il crée Radio Net, une œuvre basée sur la mise en boucle de plusieurs stations de radio publiques (environ 190) avec le réseau téléphonique. Chaque auditeur appelant la station devenant partie intégrante de cette boucle gigantesque. Ce projet perdure et est intitulé ''Auracle''. C'est un outil internet, contrôlé par la voix, où il est possible de créer des sons avec les autres participants en temps réel.

Expositions


Il était un bruiteur de l'anonymat, mais il a exposé dans de prestigieux endroits, pour le bonheur de ces visiteurs que ce soit seul ou avec d'autres artistes.

Expositions individuelles

2009:
  •  Three 'similar' rooms - Galleria Giorgio Persano, Turin
2008:
  •  Drawings Max Neuhaus: A New Sound Work - The Menil Collection, Houston, TX
2000:
  •  Images from eight vectors - Christine Burgin, New York, NY
  •  Drawings - MOMA PS1, New York, NY
  •  Lisson Gallery, Londres (Angleterre)

1995:
  •  Evocare l'udibile - Museo d´arte contemporanea Castello di Rivoli, Turin
  •  Evocare l'udibile - Villa Arson, Nice

1978:
  •  Projects: Max Neuhaus - MOMA - Museum of Modern Art, New York, NY

1975:
  •  Galerie Inge Baecker, Bad Münstereifel


Expositions avec d'autres artistes

2011:
  •  Proofs and refutations - David Zwirner, Inc., New York, NY

2006:
  •  Drawn into the World - Museum of Contemporary Art Chicago (MCA), Chicago, IL

2005:
  •  Collection Eté-Automne 2005 - CAPC - Musée d'art contemporain, Bordeaux
  •  Private View 1980-2000 - Collection Pierre Huber - Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne
  •  Nothingness - Galerija Gregor Podnar - Ljubljana, Ljubljana

2004:
  •  Nothingness - Galerie Eugen Lendl, Graz
  •  Treble - Sculpture Center, New York, NY

2003:
  •  Einbildung - Das Wahrnehmen in der Kunst - Kunsthaus Graz, Graz

1999:
  •  Tuscia Electa 1999 - 2000 - Tuscia Electa, Greve in Chianti (FI)
  •  Crossings - Galerie Rudolfinum, Prague
  •  48th International Art Exhibition Venice Biennale / Biennale di Venezia - La Biennale di Venezia, Venise

1998:
  •  Crossings - Kunst zum Hören und Sehen - Kunsthalle wien project space karlsplatz, Vienne

1997:
  •  2nd Gwangju Biennale - Unmapping The Earth - Gwangju Biennale, Gwangju

1992:
  •  documenta 9 - Documenta, Cassel

1977:
  •  documenta 6 - Documenta, Cassel



Récompenses


1965:
  •  Young Concert Artists International Auditions<br />
à completer...

Bibliographie


  •  Strongin, Theodore (1964-06-03). "Concert Is Given By Percussionist". New York Times.
  •  Goldstein, Malcolm (Juin 1964). "Neuhaus Realizations". The Village Voice.
  •  Tazzi, Pier Luigi (Novembre 1997). "Constructed Sound: Max Neuhaus". Carte d'Arte Internazionale (Messina).
  •  Safran, Yehuda (Decembre 2004). "Shaping Sound". Domus 876.
  •  Loock, Ulrich (2005). "Times Square, Max Neuhaus's Sound Work in New York City". Open: Cahier on Art in the Public Domain.
  •  Loock, Ulrich (2007). "The Time Piece for the Stommeln Synagogue". Max Neuhaus Time Piece Stomme. Pulheim: Der Bürgermeister.
  •  Salzman, Eric (Novembre 1968). "Max Neuhaus' Electronics and Percussion". Hifi Stereo Review.
  •  Johnson, Tom (1976-10-06). "Creating the Context: Max Neuhaus". The Village Voice.
  •  La Barbara, Joan (Octobre 1977). "Max Neuhaus: new sounds in natural settings". Musical America.
  •  Ammann, Jean-Christophe (1983). "Notes on Max Neuhaus". Max Neuhaus: Sound Installation [German, English]. Kunsthalle Basel.
  •  Tomkins, Calvin (1988-10-24). "HEAR". The New Yorker.
  •  Rockwell, John (1983) “Environmental Composers & Ambient Music: Max Neuhaus.” In All American Music.
  •  Javault, Patrick (Février 1986) “Max Neuhaus: Noises in the Corridor.”
  •  Restany, Pierre (Juin 1987) “Max Neuhaus: concetto e metodo di una architettura Sonora.” Domus, no. 684
  •  Ratcliff, Carter (Octobre 1987) “Max Neuhaus: Aural Spaces.” Art in America 75, no. 10
  •  Schwarze, Dirk (1995) “Max Neuhaus und Karel Malich.” Kunstforum International, no. 131

Vidéos



The Art Gallery of Knoxville, Max Neuhaus Installation
et bien d'autres sur youtube et dailymotion