Helen Mayer et Newton Harrison


Helen Mayer et Newton Harrisson
Helen Mayer et Newton Harrisson


Reconnus comme des pionniers de l'art écologique, le couple Newton et Helen Mayer Harrison agit depuis plus de 40 ans en faveur de l'environnement et de la protection d'espèces menacées. Ils ont mis leur talent artistique au service du développement durable et ont collaboré avec de nombreux scientifiques, architectes, biologistes et autres artistes en faveur de la biodiversité et du développement communautaire.


Origine


D'abord professeur à l'Université du Nouveau Mexique, Newton Harrison fonde en 1967, en collaboration avec un autre professeur, le nouveau Département des Arts Visuels à l'Université de Californie de San Diego.

Également ancienne professeure de littérature et responsable de recherche à l'Université du Nouveau Mexique, Helen Mayer est nommée directrice des programmes éducatifs de l'Université de Californie. Très intéressée par l'environnement, elle y fait la connaissance de Newton Harrison et choisit de mettre en parallèle ses travaux malgré le poste de directrice de L'UC qu'on lui propose.

Leur collaboration, qui s'avèrera fructueuse par la suite, commence réellement à la fin des années 60 avec l'exposition ''Fur and Feathers'' au Musée de l'Artisanat de New York. Ils y présentent une carte répertoriant l'ensemble des espèces menacées du monde entier. Pour eux, c'est le déclic ; ils prennent ainsi la décision de travailler uniquement sur des projets en faveur de l'environnement.

Débuts


Au début des années 70, leurs travaux portent sur la création d'une agriculture urbanisée. Ils commencent à construire des fermes de poissons, de vergers et de pâturages portables puis les exposent dans divers endroits comme la Hayward Gallery de Londres, la National Gallery de Berlin, le Musée d'art contemporain de Houston et de Los Angeles, ainsi que dans plusieurs galeries universitaires (Portable Fish Farm, 1971) . Ils cherchent par là à montrer la menace qui pèse sur de nombreuses espèces animales et végétales et l'importance de leur préservation.

Ils font par la suite la connaissances de nombreux scientifiques et biologistes et intègrent leurs différentes recherches dans leur travail artistique. Il en découle de ce fait des oeuvres mi-artistiques, mi-scientifiques comme ''Spoil Pile Reclamation'' en 1973 ou '' The Lagoon Cycle'' en 1978 aujourd'hui mondialement reconnues. Ainsi, ils décident pour les oeuvres à venir de toujours conserver un côté politique et informatif et chercheront à toucher le plus possible les spectateurs en transmettant des messages clairs et distincts sur l'environnement, la biodiversité et la nécessité du développement durable.

Leur travail est ainsi rapidement remarqué par la communauté internationale et ils ne tardent pas à être considérés comme des pionniers de l'art militant.

Des artistes reconnus

Le couple Harrison commence alors à toucher réellement à tout, que ce soit au niveau des arts (peinture, photographie, sculpture...) que de la culture et de la connaissance (Histoire, écologie, politique...). Le concept d'art militant prend alors toute sa dimension puisqu'à travers leurs oeuvres, ils cherchent à faire passer un message et à proposer des solutions. Pour cela, ils se documentent énormément et établissent leurs travaux en fonction des informations récoltées et de l'importance de leur action.

Leurs différents projets ont portés par exemple sur la restauration de bassins naturels , la rénovation urbaine (''Baltimore Promenade'', 1981), l'agriculture (''Full Fram'', 1974)... Ces projets ont souvent conduits à des changements dans la politique gouvernementale des pays et ont élargi le dialogue et apportées des solutions pratiques sur les thèmes écologiques et environnementaux aux Etats-Unis et en Europe.

Full Fram
Helen Mayer et Newton Harrison - Full Fram - 1975

Ils ont présenté leurs travaux dans de nombreuses ville du monde entier : à Venise (Italie), Sao Paolo (Brésil), au Musée d'Art Moderne de Chicago, à San Francisco, à Bonn (Allemagne), à Toulouse, au Musée de la Révolution à Zagreb (Croatie)... Ils reçurent en 1991 le deuxième prix à Biennale de Nagoya au Japon, et le prix Groeneveld aux Pays-Bas pour leurs travaux sur le paysage néerlandais en 2002.
Newton et Helen Mayer Harrison ont beaucoup travaillé sur l'importance de l'eau et sa préservation. Ils ont par exemple oeuvré à la restauration de la rivière San Joaquin à Sacramento et de la rivière Sava en ex-Yougoslavie. Plus récemment, ils ont mis en place une installation de près de 120 m² intitulée ''The Santa Fe Watershed : Lessons from the Genius of Place''. Cette action avait pour but la restauration de la rivière Santa Fe et des chemins y menant et a été instaurée dans le plan de la ville.

Travaillant sur le réchauffement depuis le début des années 70, Newton et Helen Mayer Harrison planchent aujourd'hui sur la montée des eaux et leurs conséquences pour les espaces surpeuplées en bordure de mer.
Internationalement reconnus, aujourd'hui, leurs travaux sont pour la plupart le fait de commandes et entrent dans le cadre des politiques environnementales mondiales.

Œuvre principale

The Lagoon Cycle

The Lagoon Cycle
Helen Mayer et Newton Harrison - The Lagoon Cycle - 1978

Peut-être leur oeuvre la plus connue, ''The Lagoon Cycle'' est une complexe mural de photographies de 110 m de long et 3 m de haut et est composée de 60 parties différentes.

Il s'agit d'une installation de photographies relatant l'histoire d'un lagon. Cette histoire est mise en scène au moyen d'un dialogue semi-autobiographique entre un "Lagoon Maker" et un "témoin" et sert à établir le fondement philosophique de l'argument écologique. En effet, on fait face à l'ensemble des éléments qui caractérisent et construisent un lagon d'eau. L'oeuvre se place dans une optique de présentation de la bio-diversité et rappelle l'importance de l'environnement dans la préservation de la couche d'ozone.

Cette oeuvre a été en partie commandé par John Kluge et fait partie de sa collection privée. Elle a été exposée au Musée Johnson de l'université Cornell, au County Museum of Art de Los Angeles et à La Villette à Paris. Aujourd'hui, elle appartient au Centre Pompidou. Après des expositions au Musée Johnson à l'Université Cornell, Los Angeles County Museum of Art et de la Villette à Paris, il a été acquis par le Centre Pompidou dans le cadre de la collection française.

''The Lagoon Cycle'' a également été édité sous forme de livre. Il présente un portfolio de 45 images sur l'oeuvre.
Peninsule Europa

Autres œuvres


Sierra Nevada, 2011
Helen Mayer et Newton Harrison - Sierra Nevada -2011

The Force Majeure
Helen Mayer et Newton Harrison -The Force Majeure - 2008-2009

Greenhouse Britain
Helen Mayer et Newton Harrison - Greenhouse Britain -2007-2009

Tower Village Sketch (gauche) - EcoTower (droite)
Helen Mayer Harrison and Newton Harrison - Tower Village Sketch (gauche) -  EcoTower (droite) -2009

Endangered Meadows of Europe
Helen Mayer et Newton Harrison - Endangered Meadows of Europe - 1994

Green Heart of Holland
Helen Mayer et Newton Harrison - Green Heart of Holland - 1984

Helen Mayer Harrisson et Newton Harrisson conçoivent des projets de grande envergure, pour l'aménagement ou le réaménagement de zones géographiques.

Dans Vision for the green heart of Holland, ils proposent de réaliser en Hollande, un corridor biologique de 140 kilomètres de long et de un à deux kilomètres de large, comme interface entre les zones urbaines et une grande zone risquant d'être conquise par l'urbanisation. Dans l'oeuvre graphique If This Then That de 1974, ils mettent en évidence les conséquences de l'effet de serre.

Ces oeuvres sont à la limite de l'art, de l'action militante et de l'action sociale.

Elles s'insèrent dans l'Esthétique relationnelle, définie par Nicolas Bourriaud . D'inspiration écologique, ces oeuvres se basent sur la science, mais contrairement aux activités scientifiques ou militantes, elles utilisent les ressorts de l'imaginaire, et se situent à mi-chemin entre utopie et réalisme. Elles opèrent comme des symboles et modifient notre vision du monde.

Full Farm
Helen Mayer et Newton Harrison - Full Farm - 1974


Liens


http://theharrisonstudio.net/index.html

http://www.feldmangallery.com/media/pdfs/Bios/harrisons_bio.pdf

http://weadartists.org/winter-fall-2012-sierra-nevada-an-adaptation

http://www.feldmangallery.com/media/harrisons/harexh_03/press/harrisons%20in%20nyartworld03.pdf