alexandermcqueen

Alexander McQueen est né à Londres en 1969. Il est le plus jeune d’une fratrie de six enfants, dont trois sœurs, pour qui il confectionnera des robes très tôt. L’ « enfant terrible de la mode » quitte l’école à l’âge de 16 ans pour devenir apprenti auprès des tailleurs Anderson and Shephard puis de Gieves and Hawkes, les deux étant situés sur Savile Row, une rue populaire de Londres connue pour sa forte concentration de tailleurs pour hommes. Il aura le privilège d’habiller des personnalités comme le prince de Galles. Plus tard, le « hooligan de la mode anglaise » travaille auprès du plus ancien costumier au monde, Angels and Bermans où il perfectionne ses techniques de coupe. Il s’envole ensuite pour Milan et devient l’assistant du couturier Romeo Gigli. De retour à Londres en 1994, il intègre l’école d’art Central Saint Martin’s. Sa collection diplômante est achetée dans sa totalité par la critique de mode et découvreuse de talent Isabella Blow : c’est le début de sa carrière. Il lance sa marque l’année d’après. En 1996, il est le plus jeune créateur à recevoir l’award du British Designer of the year, il le recevra encore trois fois. La même année, il succède à John Galliano à la tête de Givenchy, où il se fait remarquer par son style controversé.
  • En 2001, la marque Alexander McQueen est acquise à 51% par le Gucci Group, ce qui le conduit à quitter, un an après, la maison Givenchy qui appartient à LVMH, le principal concurrent du groupe. Il est élu, en 2003, Meilleur Designer International par le renommé Council of Fashion Designers of America.
En 2004, il se lance dans le prêt-à-porter masculin et reçoit le titre de British Menswear Designer of the Year.
En 2005, Alexander McQueen dessine une collection de baskets pour Puma, puis, en 2007, une ligne de bagages de luxe pour Samsonite.
En février 2010, Alexander McQueen se donne la mort dans son appartement de Londres.