Miguel Chevalier


image miguel_chevalier_hermes.jpg (43.7kB)


Biographie


Miguel Chevalier est un célèbre artiste français de l'art numérique et virtuel né au Mexique le 22 avril 1959. Il vit et travaille ensuite à Paris. Il utilise depuis 1978 l'informatique comme moyen d'expression dans le champ des arts plastiques. D'un point de vue international, il s'inscrit dès lors dans une avant-garde, il est un pionnier de l'art virtuel et du numérique. Il s'est alors peu à peu imposé comme l'un des artistes les plus marquants de la scène artistique contemporaine.


Son travail


L'oeuvre de Miguel Chevalier se révèle expérimentale et surtout pluridisciplinaire, prenant ainsi ses sources dans l'histoire de l'art dont il reformule les données essentielles. Son travail aborde la question de l'immatérialité dans l'art, les logiques induites par l'ordinateur, tels que l'hybridation, la générativité, l'interactivité et la mise en réseau. Il articule son travail autour de thématiques récurrentes telles que l'observation des flux et des réseaux qui organisent notre société ou encore la relation entre nature et artifice, les villes virtuelles et les arabesques. Il aborde les problématiques de l'image hybride, générative et interactive, les images qu'ils nous livrent interrogent perpétuellement notre relation au monde.
Du fait qu'il utilise des techniques avancées, Miguel Chevalier est souvent présenté par le biais du High Tech ou du spectaculaire. Des notions de magie, de poésie et d'un côté ludique se dégage de ses œuvres. Il n'y a pas d'angoisse du futur dans son travail, pas de vision négative ou catastrophique mais une volonté de montrer que l'homme peut s'y intégrer harmonieusement et s'en jouer


Certaines de ses oeuvres réparties dans des groupes


Autre nature
Les œuvres qui ont une appartenance à ce groupe ont comme point de départ l'observation du monde végétal et sa transposition dans l'univers numérique. Le processus de croissance des graines par exemple, qui s'épanouissent puis meurent est régi par un programme informatique qui leur permettent de se renouveler en permanence.

Seconde Nature, créée en 2010
Il s'agit d'une création permanente réalisée en collaboration avec l'architecte-designer Charles Bové, pour la place d'Arvieux à Marseille. C'est une œuvre qui allie réel et virtuel. Elle est composé d'une sculpture orange de 18m de haut qui rappelle la forme des coquillages. Lorsque la nuit tombe, un jardin virtuel génératif monumental de 28m x 14m est projeté sur la façade du bâtiment. Il est inspiré de la flore méditerranéenne et évolue selon les saisons. Ces plantes virtuelles sont autonomes, elles naissent aléatoirement, s'épanouissent et meurent en permanence. Il est également interactif car au passage des visiteurs au pied de la sculpture, les plantes se courbent et tournent sur elles-mêmes.

image secondenature2010.jpg (0.3MB)



Flux & Networks

Pixels Liquides
Il d'une série d'oeuvres dans lesquelles de la peinture virtuelle coule en permanence. Il y a une interactivité avec le visiteur puisque en fonction de son déplacement ceci crée une trainée de couleur qui se mélange avec la peinture dite lumière avant de s'effacer lentement.

image pixelsliquides2012.jpg (0.4MB)
Pixels Liquides



La vague des pixels 2012
Il s'agit ici de différents «tableaux graphiques multicolores» qui se succèdent aléatoirement, alternant alors entre une vague composée de motifs en référence à l'univers numérique et de formes puisant dans l'abécédaire de Herbin. Cette vague ondule, se forme et se déforme à l'infini, créant sans cesse des univers renouvelés. Il y a ici aussi interactivité avec le visiteur. En effet, des capteurs de présence permettent à cet univers fluide de réagir aux mouvements. Cette œuvre perturbe les perceptions.

image vague_des_pixels_v21.jpg (29.2kB)



Digital City
Miguel Chevalier possède la faculté de construire un imaginaire et d'influer sur les événements en changeant un espace. Il propose un éblouissement devant le miracle de la nature transcendée, devant celui de la vitesse de l'énergie et des réseaux célébrés par exemple dans cette série Digital City. Là encore, dans cette atmosphère onirique de l'artiste, l'acteur c'est vous !

image croissancesetmutations.jpg (0.5MB)
Digital City


Digital Arabesques 2010
Les créations de cette série revisitent la tradition de l'art islamique et notamment les arabesques par le biais des nouvelles technologies. Des arabesques géantes fractales sont générées à l'infini grâce à un logiciel inédit.

image arabesques.jpg (89.1kB)
Digital Arabesques





Pour plus d'informations, de photographies ou de vidéos, vous pouvez vous rendre sur son site officiel. http://www.miguel-chevalier.com/en/index.html