La musique acousmatique: propositions... ... positions


Fait par Lauréna PASCUAL et Aurélie GARCIA


image bayle.jpg (11.9kB)

Titre du livre: Musique acousmatique – Propositions... ... positions

Auteur: François Bayle

Editeur: Buchet/Chastel

Collection: Bibliothèque de Recherche Musicale.

Date d'édition: mars 1993

Nombre de pages: 269



L'auteur:


François Bayle est né en 1932, aux îles Comores, à Madagascar. C'est un  penseur, théoricien et écrivain d'une musique acousmatique. Surtout reconnu en tant que compositeur français, il a fait une formation musicale autodidacte dans les années 60 et il est devenu chef du Groupe de Recherche Musicale (GRM). Il a écrit d’autres œuvres comme Le monde sonore, L’image de son, Portrait polychrome, Parcours d’un compositeur.



Le genre
:

Ce livre est une réflexion sur la généralité des musiques acousmatiques , mais aussi sur la musique au sens plus large et le son.



Résumé bref:

François Bayle a créé un courant de recherche, la « musique acousmatique ». Celle-ci est une situation de pure écoute sans que l'attention puisse découler d'un instrument visible ou prévisible. Elle est sous forme d'images de sons ou i-sons, et ne se perçoit qu'à partir de leur projection.
Le mot acousmatique a un sens historique, il vient du grec akousma qui est la perception auditive. L'auteur prend sa philosophie de Pythagore qui disait « écouter sans voir ou les yeux fermés, pour mieux goûter les sons ». Le bruit acousmatique est un élément de base de la musique concrète apparu dans les années 50. En proposant la musique acousmatique, François Bayle a voulu désigner le travail de studio pour le distinguer des instruments électroacoustiques de scène (guitare électrique...).
Ensuite, l'auteur imagine un dispositif original de projection sonore généralisable à toutes les esthétiques « l'acousmonium ». Celui-ci un l'instrument de la mise en scène de l'audible, plus précisément cela correspond à des haut-parleurs. L'auteur fait également référence à l'acousmathèque, qui diffuse des musiques acousmatiques, des productions radiophoniques. Avec l'Acousmonim, ils offrent au public des concerts.
Quant à l'Acousmographe, qui a été créé en 1990, c'est un outil informatique pour représenter graphiquement les sons de la musique.


Extrait


L'extrait que j'ai choisi, est la préface du livre à la page 13. Préface écrite par Michel Chion en octobre 1992. Michel Chion est un compositeur de musique acousmatique, enseignant de cinéma et critique. Il a été membre du GRM de 1971 à 1976. Michel Chion nous présente le volume de textes de François Bayle. Malgré l'amitié et les années de travail en commun, François Bayle reste l'aîné admiré de Michel Chion. En effet, quand François Bayle publia son premier texte qui ouvre le recueil Musique en jeu, son écriture est aussi « buissonneux, dense et vibrionnant» que ses compositions musicales. François Bayle n'était pas reconnu à sa juste valeur, ses textes étaient disséminés un peu partout. Le fait de pouvoir contribuer à un regroupement de volume est une fierté et un honneur intimidant pour Michel Chion.
Michel Chion présente le recueil comme une réflexion des musiques acousmatiques, la musique au sens le plus général et le son. On n'y trouvera des définitions, des concepts comme celui d'image de son ou i-son qui sont consacrés dans la plupart des textes.