Muybridge Mélies Vertov


Décomposition du mouvement : Eadweard Muybridge et Etienne-Jules Marey inventent simultanément la chronophotographie, qui exerça une influence profonde sur les Futuristes comme Giacomo Balla, et sur Duchamp, Schwitters (Dada).

image muybridge_descending.jpg (37.7kB)

















Eadweard Muybridge - Descending Stairs and Turning Around - extrait de la série Animal Locomotion - 1884 - 1885


Ils inventent simultanément (1882), la chronophotographie.


image marey_saut.jpg (53.5kB)



















Etienne-Jules Marey - Décomposition du mouvement






image marey23.jpg (75.3kB)





























image marey.gif (62.7kB)







































Georges Mélies

Créateur du spectacle cinématographique, il fut le premier à faire rêver le public en réalisant des spectacles de fiction sur pellicule. Il inventa les trucages dont la plupart sont encore utilisés aujourd'hui et construisit le premier studio de cinéma au monde à Montreuil-sous-Bois en région parisienne. Il était à la fois réalisateur, scénariste, créateur de décors, dessinateur, acteur, producteur,...

En 1897, Georges Méliès achète un hangar à Montreuil et installe son studio : « Star Film ». Il tourne les premiers films fantastiques, avec des effets spéciaux, des superpositions et des couleurs peintes sur la pellicule et se met en scène.

De 1896 à 1914, il réalise près de six cents « voyages à travers l'impossible », autant de petits films enchanteurs, mystérieux, naïfs, à la beauté poétique aujourd'hui parfois surannée. Courts métrages de quelques minutes projetés dans des foires et vus comme une simple évolution de la lanterne magique. Il ne reste hélas aujourd'hui qu'une petite partie de son oeuvre, le reste ayant été détruit par lui-même lorsqu'il fit faillite.



  • image melies.jpg (62.6kB)
image melies2.jpg (0.1MB)























Dziga Vertov - L'homme à la caméra - 1929

Méthodologie des projections en art vidéo.

Vertov crée le montage dialectique c.a.d. la mise en oeuvre d'images composites visant à libérer le regard des masses de la nouvelle Russie.

"Je suis le ciné-oeil. Je suis l'oeil mécanique. Moi, machine, je vous montre le monde comme je peux le voir. (...)C'est là que nous travaillons, nous maîtres de la vue, organisateurs de la vie visible (...), maîtres des mots et des sons, les virtuoses du montage de la vie."

Dziga Vertov

Futurisme russe.

Télécommunication, avion, voiture, train, technique, mouvement, réalisme socialiste, abstraction, collage, montage...