Niki de St Phalle



Niki de Saint Phalle, née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, le 29 octobre 1930 et morte à San Diego le 21 mai 2002, est une plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films française.

Ces oeuvres les plus connues :
-Les tirs :
  • En 1961 date de sa première exposition, elle se rend célèbre en réalisant les Tirs : fixés sur une planche, des tubes remplis de couleurs sont recouverts de plâtre et sont percés à l'aide de tirs à la carabine. Cette nouvelle manière de peindre la projette sur la scène artistique internationale.

-Les nanas :
Elles explorent les représentations artistiques du rôle de la femme et réalise des poupées grandeur nature. Ces femmes prennent progressivement consistance et deviennent les Nanas. Une série est en exposition permanente à l'endroit où s'installe le marché aux puces de Hanovre (Allemagne).

Elle a aussi travaillé comme mannequin pour Vogue, Life et Elle encouragée par le peintre Hugh Weiss.
Elle intègre le cercle des nouveaux réalistes, jouant le rôle de médiatrice entre les avant-gardes espagnole et américaine. Elle crée des ex-voto, puis des Nanas, femmes plantureuses et colorées en grillage, papier mâché et polyester typique de l'art espagnol .
Ses œuvres plus tardives comme la Fontaine Igor Stravinski à Paris devant Beaubourg, le Jardin des Tarots à Capalbio en Toscane, ou les Meta-Tinguely en hommage à son mari disparu, mêlent poésie et humour, esprit du jeu et angoisse. Engagée dans l'association AIDS, elle succombe à une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses œuvres à base de résines synthétiques.
En 1994, elle publie Mon secret où elle raconte le viol commis par son père — 35 ans, banquier respecté — quand elle avait 11 ans.