Oliver Beer



Oliver

Biographie


Né en 1985, Oliver Beer musicien et plasticien, sort diplômé de la Ruskin School of Drawing Fine Art de l’Université d’Oxford. Actuellement résident à Londres, cet artiste s'est particulièrement intéressé aux relations entre le son et l'espace et ce depuis 2007. Cet intérêt particulier a été fondé notamment par sa personnalité mais aussi par sa formation que ce soit dans les Beaux-Arts comme dans la musique. Les spectateurs eux-mêmes viennent consolider cet relation par le simple fait de leur présence. Son but est donc d'expérimenter l'interaction qu'il se produit entre l'espace et le vivant. Lorsque nous parlons du vivant comme Oliver Beer l'entend, nous faisons référence à la voix humaine qu'il utilise afin de "stimuler" les structures architecturales qui résonnent grâce aux vibrations que vont faire les voix humaines présentées, transformant ces lieux ; ces structures en véritables instruments. Oliver Beer va donc considérer ces lieux-là comme des environnements originaux.
Oliver Beer va aussi crée certaines installations, des films mais aussi des scultures dont l'inspiration semble tiré directement de sa propre biographie, mais où il va faire reposer des considérations à la foi sur l'émotion et sur la perception.

Grâce à son travail, Oliver Beer a obtenu un certain nombre de prix :

2013 : Villa Arson artist in residence
2011 : Palais de Tokyo artist in residence
2010 : Art Council award and commission
2009 : Added to the Zabludowicz 176 collection
2009 : Saatchi Gallery News Sensations
2007 : Owford Universty Scholarship

Le travail d'Oliver Beer a été présenté dans plusieurs expositions personnelles mais aussi dans certaines projections comme par exemple l'Ikon Gallery de Birmingham, au Palais de Tokyo à Paris, à l'Abazzia di Farfa à Romes, à la Biennale de Lyon, au Modern Art d’Oxford, au WIELS de Bruxelles, à la Ménagerie de Verre à Paris et au Hebbel Theater de Berlin, au Centre Pompidou ou encore à l’ICA de Londres. Oliver Beer a été accueilli en résidence notamment par le Palais de Tokyo et la Fondation Hermès.

Ci-dessous, nous vous proposons un lien direct permettant de consulter avec plus de précision le CV de l'artiste Britannique :
http://ropac.net/uploads/files/cv/fr/oliver-beer-145.pdf

Beer

Oliver Beer présentait une performance du 24 octobre au 24 novembre 2014 à la Fondation Louis Vuitton dans la galerie 8. Cette galerie est devenue un véritable instrument de musique. Elle est mise en vibrations par trois chanteurs placés à chacun de ses angles. Suivant une partition préalablement écrite par l’artiste, ces choristes activent en continu par leur simple voix les fréquences et résonances du bâtiment avec lequel ils font corps. Lorsque je m'y suis rendu, il a fallut attendre longtemps avant d'entrer dans la galerie pour une performance qui dure 5 minutes. Le problème c'est qu'on ne peut pas y entrer trop nombreux pour profiter pleinement de la performance. Une fois à l'intérieur, ils se mettent à émettre des sons face au mur pour nous faire découvrir l'architecture grandiose de la fondation d'une manière différente.
La fondation dont il est question a été conçue par l'architecte Frank Gehry.

FondaLV

FondaLV2

L'artiste britannique va travailler en parallèle de ses expositions sur un projet qui à le mérite d'être innovant. En effet, dans le cadre de sa résidence à la Villa Arson en 2013, Oliver Beer va se lancer dans un projet nommé "Reanimation 1", l'idée audacieuse est de retranscrire le fameux dessin animé de Blanche Neige et les sept nains (1937) image par image. Son originalité vient du fait que ce sont plus de 500 enfants qui vont réaliser ces scènes la. En avril 2014, le projet prit fin puis fut restitué à la Villa Arson en présence de l'artiste mais aussi des enfants qui ont contribué à ce projet d'éducation artistique. Ce travail explore les émotions ainsi que les perceptions à travers des voix mises en scène dans ce film.

Le lien présenté ci-dessous dirige vers le travail effectué par Oliver Beer et ces 500 enfants :

https://vimeo.com/107383105

image ARM140923110.jpg (0.7MB)

image OliverBeerportrait450pxLg.jpg (0.2MB)


Ce travail a été renouvelé mais cette foi en s'inspirant à la fameuse chute du dessin animé d'Alice aux pays des merveilles dans les mêmes conditions que le projet précédent, le titre de l'exposition où est présenté Alice Falling ; Rabbit Holte (Terrier du lapin), choisi par l'artiste lui-même fait littéralement écho à sa démarche artistique qui remet en question la perception que nous avons du monde.

La description de cette exposition et de son travail est présenté dans le lien ci-dessous :
http://www.mac-lyon.com/static/mac/contenu/fichiers/dossiers_presse/2014/dp_beer.pdf

Dans l'exposition Rabbit Hole plusieurs travaux de l'artiste sont réunis dans le but d'amener le spectateur dans une immense boîte quelque peu effrayante, mettant le spectateur dans le noir complet afin de mieux appréhender les vibrations des différentes voix qui diffèrent selon la position dans laquelle se trouve le spectateur dans les structures.


Voici une vidéo qui illustre ses performances: