ART CONTEMPORAIN Céline Delavaux et Christian Demilly
Chez palette…, 96 pages, 2009


Couverture

« L’art ne répond pas aux questions, il les pose ! » c’est par ce ton exclamatif que les auteurs introduisent leur livre.
C’est un livre que l’on trouve au rayon jeunesse des librairies ou des médiathèques.
La page de couverture (cf. plus haut) est à l’image de l’art contemporain : esthétique, plastique, attirante pour l’œil, ludique. L’éléphant qui est ici rose est à la base l’œuvre de Daniel Firman, Würsa.
Le contenu est divisé en plusieurs parties correspondantes aux thèmes fondateurs de l’art contemporain. Tout au long de la lecture nous découvrons un éventail d’œuvres contemporaines illustrant les propos des auteurs.


I. Dispositifs

Où se trouve la frontière entre « œuvre d’art » et simple objet du quotidien ? Seule la démarche peut les différencier : pour l’artiste contemporain l’objet permet d’exprimer son travail, il perd alors sa définition primaire. Un artiste peut par exemple se questionner sur le temps qui passe, le vide, l’histoire, les règles que l’on nous impose, la place de la femme dans notre société, l’art lui-même, etc.

II. Matériaux

L’artiste contemporain explore, dépasse, il va jusqu’à utiliser des matériaux dénués de leur rôle d’origine : goudron, sable, verre, latex, air, nourriture, personnes, détritus, etc. « Tout est permis ! ». L’artiste peut ainsi travailler sur la matière, la nature qui l’entoure, autrui. Parfois même il raconte des histoires.

III. Spect-acteur : le regardeur à l’œuvre

Nous abordons ici l’importance du public : quelle va être sa réaction ? Admiration, rejet ou indifférence ? C’est ainsi que l’œuvre prend vie. Parfois c’est la présence du spectateur qui produit l’œuvre elle-même. L’oeuvre n’est rien, elle est inutile sans le spectateur. Ainsi beaucoup d’œuvres contemporaines interagissent avec ce dernier en le plongeant dans un univers, dans un autre espace temps, dans un rêve, dans une illusion.

IV. Le jeu du je

L’artiste est présent dans son œuvre par sa signature mais peut aller plus loin en décidant de se choisir lui-même comme son sujet. L’œuvre prend alors la forme d’autoportrait. Aujourd’hui l’artiste va plus loin que seulement se dessiner, il fait de sa vie une œuvre d’art : ils se mettent en scène, utilisent leur corps, travaillent sur leur mémoire, retranscrivent des univers intimes.

V. Dérision

L’art contemporain se moque du passé, de la société actuelle. C’est avec humour qu’il arrive à porter un regard sur notre condition d’homme. Cette dérision est souvent permise par le grotesque ou au contraire une grande finesse. Ainsi l’artiste contemporain montre « la réalité sous un angle décalé ».

VI. Lieux

L’art contemporain cherche à s’émanciper de son parcours imposé c'est-à-dire un atelier, une salle d’enchère, un musée. L’artiste choisit son lieu : espace public, nature, usine désaffectée, immeuble en démolition, etc. L’œuvre devient donc très souvent éphémère. un nouveau défis est relevé : s’adapter au lieu. Aujourd’hui l’art est partout.


Ce livre nous informe donc sur les bases de l’art contemporain en nous donnant de nombreux exemples variés toute en nous faisant prendre conscience que cet art n’a pas de règle.

fin