Peter Fend


Peter fend est un américain né en 1950. Il fonde avec d'autres artistes comme Walter de Maria le "Ocean Earth Construction and Development Corporation" en 1980, renommé plus tard "OCEAN EARTH", plusieurs artistes forment ce groupe actif dans l'écologie, leur but selon Peter Fend est de "renforcer l’influence de l’art ainsi que de redéfinir l’architecture, conçue dans un sens global, comme rapport à notre environnement, y compris l’eau, l’air et la terre."

Peter Fend s'intéresse aux énergies renouvelables et ce qu'elles peuvent apporter a l'écologie en s'approchant du "Land Art", une discipline artistique utilisant la nature comme cadre ou comme matériaux d'une sculpture qui subit souvent l'effet des éléments.

Un article sur le blog "La figure dans le paysage" explique que OCEAN EARTH soutient une démarche irakienne consistant a séparé les fleuves en plusieurs bras alimentant et fertilisant ainsi plus de zones dans les alentours, faisant même passé des fleuves par d'autres pays.

Peter Fend voit ses œuvres, ses expositions comme un moyen de faire passer son idée de réorganisation de la planète,les pays n'existent plus dans sa vision les zones sont séparés en fonction des climats, des cultures, chaque groupe, chaque zone ayant les mêmes ressources et étant égales.
Il aspire à ce qu'on perçoive ses travaux comme un possible futur plus que comme une simple sculpture. (communiqué de presse des Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Il propose dans ses expositions des maquettes de ces aménagements planétaires, des découpages des continents en plusieurs morceaux à l'idée qu'il se fait de l'égalité des ressources, une maquette d'un espace sans hydrocarbures, non pollué ("corridor sans pétrole", une maquette de station amarrée produisant de l'énergie sans pollution ("Structure pour nouvelle richesse"). Il mélange éléments et images dans une représentation a son image du bassin du Golfe.
L'écrit est très souvent présent dans ses œuvres, présentant un titre ou un espace (pays, lieu...).

  • Dans Corridor sans pétrole de 1993, il propose de délimiter sur l'océan et sur Terre un corridor de plusieurs centaines de kilomètres de large sans hydrocarbure. Ainsi une zone écologique océanique sera moins polluée et son phytoplancton produira une source d'énergie renouvelable.

image






















- En 1993 Offshore soil ring:
prototype pour la culture de l'algue Macrocystis
structure PVC, corde, métal, tissu, plâtre
dimensions variables.

acquisition 1993 | à la galerie Anne de Villepoix et American Fine Art, Paris/New York

Installation au FRAC Poitou-Charente

Maquette d'une station offshore (sur la mer) destinée à produire de l'énergie renouvelable sans pollution et sans effet de serre.


image