Livre: Possession et chamanisme de Bertrand Hell



Bertrand HELL


Bertrand Hell, né en 1953, est un anthropologue et ethnologue français spécialiste du chamanisme et de la possession. Il occupe la chaire d'ethnologie de l'université de Franche-Comté depuis 1994. Après un diplôme de l'institut d'études politiques de l'université de Strasbourg en 1974, il obtient un doctorat de troisième cycle en ethnologie en 1980, puis un doctorat d'État en 1992 dans cette même université. Ses travaux portent sur l'efficacité des cultes et des rituels liés aux esprits. Recherches menées au Maroc (en particulier sur les confréries populaires dont celle des Gnawa) et à Mayotte (cultes des esprits patros et trumba). Enquêtes de terrain au Brésil, en Mongolie, en Haïti et chez les Navajo. En 2012, il s'associe au curateur et critique d'art Jean de Loisy pour organiser au musée du Quai Branly l'exposition Les maîtres du désordre, dont il assure la partie scientifique.
Fiche de lecture :
Dans son livre Bertrand Hell explique et développe le chamanisme et ses possessions en expliquant qu’il ne s’agit pas d’un phénomène du passé bien au contraire. Et que partout que se soit en Afrique, en Sibérie ou aux Amériques, l’idée d’un mariage entre le vivant et le surnature est possible. Car lorsque les malheurs frappent et détruisent les certitudes, le recours aux spécialistes des esprits ou bien à la croyance du être supérieur et intermédiaire existe. Et B.Hell nous pose la question En quoi le Vaudou haïtien ou le chamanisme coréen permettent –ils de faire face à l’infortune ? Comment le tambour du chamane bouriate ou le couteau sanglant du possédé marocain peuvent-il faire reculer la maladie ? Comparant ses connaissances des cultures des cultes de possessions marocains et de plusieurs recherches sur le fondement anthropologique de ces pratiques, il nous invite à comprendre la place de ceux qui côtoient les esprits dans les sociétés actuelles. C’est dés lors que l’on voit se dessiner le visage du maitre du désordre associé a la transgression et rompant les a priori réducteurs en offrant un éclairage sur l’efficacité du chamanisme et de la possession.
Son livre est composer de plusieurs partie pour nous éclairer de façon réfléchit. Dans une première partie nous avons l’ETAT DES LIEUX, chapitre 1 : avec une explication sur les pouvoirs du chamane, ainsi que les pouvoirs d’une possédée, la magie et sa religion. Chapitre 2 : théorie et terrains où nous avons l’usage de la théorie des possessions étau chamanisme dans l’islam (les Gnawa), les liens avec les génies et ou une hypothèse psychopathologique est faite. Mais aussi nous avons un aperçut des mythes et des rites ainsi que de leurs évolutions. Puis il y a une seconde partie appeler LA QUETE DU SENS, qui consiste en 3 chapitres sur la délivrance des messages, le monde des esprits et l’irruption du sauvage… Et de nouveau une coupure se fait pour laisser apparaitre une troisième partie intitulé LES MARQUES DU DESORDRE avec 2 chapitres des furies et des altérités avec le mouvement, le crier et le gesticulerais aussi le contact dangereux ainsi que des signes du contre monde avec le lourd fardeau des transgressions et des subversions, et la transcendance des théorie sexuel bravant l’interdit. Et enfin nous arrivons à la dernière partie des plus longues appeler UNE PHILOSOPHIE DU DESORDRE. Qui explique l’alliance des esprits, le pragmatisme et l’adaptabilité mais aussi de la nécessité du désordre et pour finir LA CLEF DU SYSTEME …