Sol Lewitt




Né le 9 septembre 1928 dans le Connecticutaux États-Unis et mort en 2007, Sol Lewitt est un artiste américain minimaliste et conceptuel. Il étudie les beaux-arts à l’université de Syracuse, puis à la Cartoonists and Illustrators School (aujourd’hui School of Visual Arts) à New York. Il travaille ensuite comme graphiste dans le cabinet d’architecture d’I.M. Pei, puis en tant que réceptionniste au Museum of Modern Art, où il rencontre les artistes Robert Ryman, Dan Flavin et Robert Mangold, ainsi que la critique Lucy R. Lippard. Identifié dans un premier temps à l’art minimal américain, LeWitt s’en détache rapidement pour favoriser une approche conceptuelle de la création artistique.

Si les dessins muraux constituent la pratique la plus emblématique de l’œuvre de Lewitt (que l’artiste débute en 1968, à l’âge de 40 ans), son œuvre inclut également des pièces en trois dimensions (nommées « structures »), des dessins sur papier, des séries photographiques, des œuvres graphiques et des livres d’artiste. LeWitt utilise ces différents médiums comme autant d’outils pour mieux explorer ses processus mentaux.

Lewitt bénéficie de sa première exposition monographique en 1965, à la John Daniels Gallery de New York. Dès lors, son travail est inclus dans de nombreuses expositions en galeries, musées et au sein d’événements artistiques internationaux. Dans son œuvre « Paragraphs in Conceptual Art publié dans Art Forum en 1967, l’artiste expliquera l'art conceptuel en tant qu'art où l’essentiel d'une œuvre se réside dans sa conceptualisation, son idée, sa vision, son rêve, et le médium (le matériel) joue alors un rôle minimal. En 1968, il a réalisé une série de photo Buried Cube Containing an Object of Importance but Little Value (« cube enterré avec un objet d'importance, mais de peu de valeur »). C’est ce que LeWitt appelle la mort de «la position de l’auteur ». Il a aussi déclaré que : « une fois que c’est hors de portée, l’artiste n’a plus aucun contrôle sur la façon dont le spectateur percevra l’œuvre. Différentes personnes comprendront la même chose d'une manière différente. »


Ce qui est au cœur de ses travaux, c’est la « structure » . L’un de ses sculptures emblématiques, 5 Part Piece (Open Cubes) in Form of a Cross est composé de quatre cadres de cube attachés les uns les autres, sous la forme d’une croix. L’unité ces quatre cubes forment non seulement le cinquième cube central qui partage leurs arrêts mutuels, mais aussi en ensemble ils constituent la croix. Il serait important avant tout de noter l’absence du socle qui souligne son rapport avec l’esthétique de l’art minimal auquel LeWitt faisait partie. De même, les cubes évidés sont peints en une seule couleur, blanche, afin de minimaliser toute qualité d’expression. Contre le sentimentalisme de l’expressionisme, l’artiste se met à travailler avec des formes géométriques systématiques. En 1974, il a lancé un projet en regroupant 122 variations uniques dans lesquelles un cube peut être incomplet. Chaque partie de la structure est un cube ouvert – incomplet d’un ensemble de variation. De sorte qu’ils restent connectés tout en permettant à chacun d’exister singulier. « Utiliser une forme simple de façon répétée, dit-il, limite le champ de l'œuvre et concentre l'intensité, l'arrangement de la forme. Cet arrangement devient la finalité de l'œuvre, tandis que la forme n'en est plus que l'outil. »