Le Street Art


Space Invader
Banksy
Basquiat
Grems
Christian Guémy
Psyckose

Le Street Art

Quand la rue devient la galerie


Bien qu'il soit difficile à situer et dater précisément, ce mouvement artistique serait né dans les années 60 à New-York. Underground jusqu'aux années 80, il prend de l'ampleur dans les années 90 grâce à des artistes tels que l'américain Above ou l'anglais Banksy. Il assoit sa notoriété dans les années 2000, et ne cesse de prendre de l'ampleur depuis quelques années.

Le street art est influencé avant tout par la bande dessinée, et l'affichage (en particulier celui d'après-guerre de R.Savignac.).

Graffiti, pochoir, mosaïque, stickers, tape art, collage d'affiche, yarn bombing ou installations constituent les principales techniques de cet art éphémère et populaire. En effet, les créations ont une durée de vie qui ne durent souvent que quelques jours, et sont destinées à être vues par le plus grand nombre.

La peinture «trompe l'oeil» est devenue aujourd'hui très populaire. Elle est rendue possible grâce à des calculs précis de l'espace à peindre. Pour que l'illusion soit parfaite, le spectateur doit se placer en face de la peinture. Les clichés de ces prouesses artistiques circulent en masse sur internet.

Bien que le street art soit majoritairement représenté par les hommes, les femmes parviennent à se frayer un chemin dans le milieu. Elles sont à l'origine du yarn bombing, ou l'art du tricot qui habillent par exemple voitures ou autres support inattendu.

Ultra-libéral, l'art urbain est un art officieux, hors la loi. Les artistes agissent souvent dans l'ombre, et n'ont que peu de temps pour créer leurs oeuvres. C'est un art qui vit en accord avec son époque. Leurs représentants transgressent les règles pour laisser leur trace dans l'histoire, marquer la société de leur empreinte, exister et être vu.

  • Clercy Alexandra