Thomas Hirschhorn

Portrait

"Je dépense toute mon énergie à lutter contre la qualité de l’oeuvre. Il ne faut pas viser l’amélioration, mais la dégradation. Il ne faut pas être mieux, il faut toujours être moins bien." Thomas Hirschhorn

BIOGRAPHIE
Thomas Hirschhorn est un plasticien né à Berne en 1957.
Il passe son enfance à Davos, dans les Grisons. De 1978 à 1983, il suit les cours de la Schule für Gestaltung (école des arts décoratifs) de Zurich. Depuis 1984, il vit et travaille à Paris. Il se fait très vite une réputation dans les années 1990 grâce à ses installations : il ne tarde pas à être exposé, tant en France qu'à l'étranger (Munich, Berlin, Francfort, Bilbao, Biennale de Venise, Tate Modern de Londres), y compris en Suisse (Lucerne, Berne, Saint-Gall, Fribourg, Genève). Thomas Hirschhorn est une figure engagée, il a déclaré en 2004 qu'il refuserait d'exposer en Suisse tant que Christoph Blocher siégerait au Conseil fédéral.

OEUVRES
Thomas Hirschhorn, dès la fin des années 1980, se concentre sur la création de sculptures précaires faites main.
Il conçoit ses sculptures à partir de matériaux qui vienne de la vie courante, tels que des vieux papiers, des feuilles d'aluminium, des cartons, scotch renforcé, sacs poubelles, journaux...

Thomas Hirschhorn caveman
Portrait

Thomas Hirschhorn n’utilise que des matériaux de fortune issus de la vie courante pour réaliser ses collages et ses sculptures politiquement et socialement engagées. Il mêle des matériaux d’emballage avec ses propres textes et ceux d’autres auteurs, des visuels provenant de journaux et de revues, des petits avions fabriqués par lui-même, des montres, des circuits de trains électriques...

Thomas Hirschhorn suffers from showing the wrong way
Portrait

Ses sculptures sont souvent des "monuments" dédier à des personnes qu'il admire.
Thomas Hirschhorn refuse d'être un artiste réduit aux salons mondains. Ses oeuvres requièrent parfois la participation de la population locale.
Thomas Hirschhorn se pose les questions que nous nous posons tous, face au monde mondialisé qui est le notre.
L'artiste milite en faveur de davantage de justice et d'égalité.
"Energie oui, qualité non" affirme l'artiste, créateur d'installations désordonnées, improvisées et pauvres, mais qui en réalité est fortement structurées.
L'oeuvre de Thomas Hirschhorn est traversée par les questions, les contradictions, les scandales et les grands maux de la societé contemporaine, une société marquée par la mondialisation.

Thomas Hirschhorn power of brazil
Portrait

Ses oeuvres évoquent le thème de l'exclusion et engendrent une réflexion sur la démocratie et la condition humaine en général.
Les installations de Thomas Hirschhorn lui valent la reconnaissance du milieu artistique dès les années 1990. Hirschhorn expose ainsi à Paris, Munich, Berlin, Londres, Francfort, Bilbao, Venise, Lucerne, Berne, Fribourg, Genève, Saint-Gall...

Thomas Hirschhorn universal gym
http://gallerycrawl.typepad.com/.a/6a010536537d42970b0112790b6a1128a4-pi

En 2000, lors de la remise du prix Marcel Duchamp, le jury a estimé, à propos de Thomas Hirschhorn, que "le lauréat fait preuve d’une réelle maturité et d’un grand sens de sa responsabilité d’artiste, et de même, que son œuvre relève d’une originalité et d’une inventivité remarquables".

OEUVRES ET CREATIONS

  •  2 Tränen etc., vidéo, 1995
  •  Remix Pizza, vidéo, 1996
  •  World-Understanding Engine, 1996
  •  Skulptur Sortier Station, installation, Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, Paris, 1997
  •  Pilatus Transformator, installation, 1997
  •  Jumbo Spoons, 1999
  •  Archeology of Engagement, 2001
  •  Critical Laboratory, 2001
  •  Bataille Monument, Kassel, 2002
  •  Musée précaire Albinet, Aubervilliers, 2004
  •  Swiss-Swiss Democracy, installation, Centre culturel suisse, Maison Poussepin, Paris, 2005
  •  Concretion, ensemble d'œuvres, Centre d'art contemporain le Creux de l'enfer, Thiers (Puy-de-Dôme), 2006
  •  Jumbo Spoons and Big Cake, installation, Musée d'Art Contemporain de Montréal (Montréal),(2007)
  •  Théâtre précaire, biennale d'art contemporain de Rennes, (2010)
  •  Crystal of Resistance, installation, Biennale de Venise, Venise, (2011)