Article nécessitant d'être complété. 21/03/2016

Ulrike Gabriel


L’artiste autrichienne Ulrike Gabriel a réalisé une installation intitulée Terrain 01, dans laquelle une trentaine petits robots roulants couverts de panneaux solaires sont disposés dans un espace circulaire. L’interacteur a sur sa tête des électrodes qui analysent son état de relaxation. Plus il est relaxé, plus l’intensité des lampes placées au-dessus de l’arène des robots est grande, et plus les robots se déplacent rapidement. Plus il est proche d’un état de méditation, plus il développe de l’énergie pour les robots. Sans doute, Ulrike Gabriel veut exprimer l’énergie dégagée par la méditation, elle rend tangible notre état de détente et nous invite à méditer. Ulrike Gabriel développe cette installation pour deux personnes connectées à un dispositif similaire : Terrain 02. Dans cette installation, les deux interacteurs sont autour d’une table avec deux sources d’éclairage correspondant à chaque interacteur : une source au-dessus de la table et une source au-dessous. Dans cette installation des données cérébrales venant des deux interacteurs sont plus nombreuses que dans la précédente installation. Panique (d’un utilisateur), les robots vont d’avant en arrière, évitement, le robot évite les objets, etc…Les robots se déplacent de façon plus ou moins fluide en intégrant les différentes données cérébrales. Le système reflète les relations non verbales entre les deux interacteurs