WALEAD BESHTY


Exposé écrit sur un artiste

  • Né en 1976 à Londres, le plasticien, photographe, sculpteur et écrivain contemporain Walead Beshty utilise toute sorte de support dans ses projets artistiques. Par là, il repense l’esthétique de chacune de ses oeuvres afin qu’elle soit en adéquation avec son support utilisé. En 2002, à la suite d’une maîtrise en beaux-arts à l’université de Yale dans le Connecticut, il enseigne le design dans plusieurs écoles supérieures des Etats-Unis, tel que l’Institut d’Art de Chicago, et commence à exposer ses travaux dans des institutions et des galeries en Amérique et en Europe.

image Capture_decran_20160609_a_163339.png (0.8MB)
Alegoria, installation, Biennale de Venise (2015)


  • Il collabore avec de nombreux artistes, réalisant des expositions de groupes, et se fait connaître lors de la 56ème Biennale de Venise en 2015. Il y expose du 2 au 8 mars, dans le Parc Giardini, une installation intitulée Alegoria [image ci-dessus], mesurant 80cm de hauteur et 100cm de largeur. Provenant de la galerie Ceramica Suro de Mexico, elle est faite de restes de céramiques de couleur blanc cassé, fondues et vernies, ainsi que d’assiettes cassées. Le spectateur assiste à une citadelle miniature dévastée, mais qui continue à tenir debout. Par la tôle utilisée dans sa conception, les feuilles de métal glissées dans les parties internes de l’installation lui confère un aspect quasi-malléable, donnant l’impression que la structure pourrait s’écrouler à tout moment.
Walead Beshty inscrit son installation dans une temporalité ambigüe: est-ce une oeuvre appartenant au passé ? Mais si elle existe toujours, devons-nous la penser avec des yeux du présent ? La réception d’une oeuvre suppose un regard actuel, ainsi le spectateur par son observation de l’installation, réactualise celle-ci en la complétant, en lui inférant une durée de vie, une temporalité. Cette participation dynamique du spectateur est importante dans les projets artistiques de tout genre de Walead Beshty.

image Capture_decran_20160609_a_163423.png (0.4MB)
Sided Pictures


Lors de l’exposition Los Angeles Confidential dans le centre d’art de Pougues-les-Eaux du Parc Saint-Léger, l’artiste présente des photographies produites par exposition à la lumière d’un papier photo-sensible plié. Représentant des formes abstraites aux couleurs pastel cristallines, la série de photographies Sided Pictures [image ci-dessus] semble être le produit d’une vue microscopique d’un minéral à première vue. Le spectateur doit faire un effort pour recontextualiser chacune des images saisies et comprendre comment elles ont été obtenues. Walead Beshty le met à l’épreuve en le faisant se questionner sur la signification de ses photographies et sur leur ressort. A nouveau, sa participation est requise.

image Walead_Beshty.jpg (46.7kB)
Three Color Curl, 2010



  • A-travers ses projets artistiques, Walead Beshty initie le spectateur à résoudre l’énigme de la signification de ses oeuvres. Parce qu’elle n’est pas donnée explicitement, celui-ci est incité à porter une attention active sur l’oeuvre, c’est-à-dire qui la dynamiserait et en ferait saisir le sens. Cette recherche de la signification des travaux de Walead Beshty agit en nous comme une injonction; sous notre observation, l’oeuvre à son tour dévoile quelque chose d’elle qu’il nous faut analyser. Elle nous est donc donnée de manière inachevée, c’est pourquoi la réception de cette oeuvre, par le regard du spectateur, la parachève et lui donne un sens.