Will Cotton



On plonge les femmes dans les friandises!
Un jeune qui s’est dit : j’aime les femmes et j’aime les bonbons, pourquoi faut-il séparer ces rêves?



photowilljeankallina2001.jpg?


Bibliographie


Will Cotton est né en 1965 à Melrose, Massachusetts, U.S.A. C’est un peintre américain, et ses sujets préférés sont les femmes nues et les bonbons, séparés et ensemble.

Cet Américain a une connexion avec l’Europe à travers la France. Il étudiera les Beaux-Arts à Rouen pendant deux ans (20-21 ans). Il retournera ensuite aux États-Unis ou il continuera ses études à New York, au B.F.A (Bachelor of Fine Arts) et au New York Academy of Art.
Il vit et travaille toujours au Big Apple. Cotton reste un homme discret, et consacré à son travail.

Ses travaux ont été exposés à travers l’Amérique et l’Europe. En 2000, ces travaux étaient exhibés au Musée de l’Art moderne à San Francisco. Suite à cela de nombreux exposé se sont présenté et qu’il a accepté avec joie : Allemagne, New York, Paris, Italie… Qui pourrait refuser ??
Les œuvres qu’il a créées font partie de nombreuses collections privées. Il y a toujours quelqu’un qui est à la recherche d’une de ces œuvres…
En 2004, Will Cotton a reçu la récompense de « Princess Grace Foundation » pour l’art contemporaine à Monaco. C’est un artiste discret mais reconnu à la fois.

En 2012, Cotton ne s’échappe pas aux regards encore une fois avec l’Académie de New York de l’art qui lui récompense d’un doctorat honoraire.


Boone2012.jpg?



Ses Inspiration


Il récupère ses inspirations à travers le monde entier. Au contraire de certains artistes, Cotton accepte et bénéficie de la société de consommation. Dans ses œuvres il utilise le langage commun de cette société, notamment la publicité. Will Cotton s’inspire des icônes des différents pays, la plupart étant des icônes culturelles communes. Il ne tient pas compte des frontières et veut rapprocher les populations à travers art ‘fun’. On retrouvera des images comme la pinup, la terre des friandises, les contes fantastiques, maison de pain d’épices…

Pour des inspirations plus ‘réelles’, il regarde le peintre François Boucher, le photographe Carleton Watkins, et les peintres de pin-up tel que Gil Elvgren.

Finalement, pour ces orientations concernant le décor, et les paysages, Cotton se tourne vers la beauté pure de la nature. Sa première inspiration était du Hudson River School, un mouvement artistique né aux États-Unis du XIXe siècle, fondé par un groupe de peintres du paysage influencés par le romantisme.


Will Cotton s’inspire et mélange les époques, les cultures, la réalité, la fiction, les paysages...


images.jpg?



Oeuvres


Le dernier exposé au public de Cotton date du 3 mai au 23 juin 2012 à New York. Sa collection entière à travers les années est devenue vaste. Il a assuré de nombreuses expositions groupées et seul, tout au long de sa carrière.
L’art est une chose liée à la subjectivité de chacun, donc pour choisir une œuvre exemplaire pour une artistique pose problème. Aujourd’hui je vais prendre ses œuvres les plus connus, qui forment en eux-mêmes un mouvement artistique.
Cotton n’a pas une œuvre particulière qui a fait sa célébrité, mais un ‘style’ de peinture.

will.jpg?

chloe.jpg?

chichi.jpg?

C’est pour lui, classique. Le paysage est fait à partir de friandise et des femmes nues sont installées au centre. D’un côté historique, il revisite à sa manière une forme de baroque mais avec une touche de classicisme. Le but de Cotton à travers ses peintures, crée en 2006 c’est le désir ; il veut que celui qui admire ce tableau soit englobé par la sensation de désir. Ce but précis vient de sa fascination avec la publicité, « chaque jour nous sommes bombardés avec des centaines, si pas des milliers de messages créent spécialement To inciter du désir en nous » - Will Cotton (interview, 2008).

Cotton a commencé à développer le fait que le paysage lui-même devient un symbole d’envie en 1996. Il l’exécute parfaitement dans ces œuvres dix ans plus tard. Les modèles sont un ‘bonus’ dans l’image, qui apparaît depuis 2002, qui ont pour rôle d’accentuer le décor. Ces modèles sont pris en photo, ou peint dans de vrais gâteaux et de véritables bonbons, dans son studio.



Projet


Son projet le plus médiatisé correspond au clip musical de Katy Perry ‘California Gurls’ en 2010. Will Cotton était le directeur artistique de ce clip, California Gurls, qui reposait directement sur les thèmes et les images de ses peintures. Perry a approché Cotton avec un intérêt pour son travail, qui est ensuite devenu la principale référence visuelle de la vidéo. Cotton a créé des accessoires originaux pour le tournage, y compris le plateau du jeu de société ‘Candy Land’ en trois dimensions à l'aide de véritables biens cuits au four et des bonbons. Il a travaillé en étroite collaboration avec le directeur de la vidéo, Matthew Cullen, et l'équipe de création pour recréer des paysages en grandeur nature de ses tableaux. Des images à partir des œuvres de Cotton comme "Candy Stick Forest" et "Sugar Beach", parmi plusieurs autres, ont été utilisés comme source d'inspiration pour les scènes dans la vidéo. Son travail sur la peinture « Cotton Candy Katy », une peinture de Perry couché au milieu de nuages de barbe à papa, a également été présenté comme art de couverture sur l'album de la chanson, Teenage Dream.



"<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/F57P9C4SAW4" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>"

Will Coton Candy Katy


Liens


http://www.willcotton.com/

http://www.youtube.com/watch?v=F57P9C4SAW4

http://ilovewildfox.com/iloveyouwildfox/2012/12/2/will-cottons-dream-world.html

http://www.gq.com/blogs/the-q/2010/07/post-1.html