Alain Lapierre

Alain Lapierre est un artiste contemporain français. Il obtient son Diplôme National Superieur d’Expression Plastique de l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier en 1996.

Oeuvres de Alain Lapierre

Les oeuvres Vanitée et La Vache sont deux structure en mouvement inspirées par le rôle des machines dans notre monde la place qu’on lui a faite et notre rapport à elle. Vanitée est composée d’un stromboscope associé à un radiographe, le tout surmonté d’une plante artificielle et clignotant régulièrement. La Vache quant à elle est composée d’une corne de vache reliée par un cable à un écouvillon qui se balancent de façon rapide et régulière grâce à un moteur, le tout posée sur une caisse en bois.

« Que peut-il y avoir de touchant dans une machine? Son incapacité à faire ce pourquoi elle est faite, le ratage La comparaison avec l’être humain et l’absurdité de ses actes La dérision et l’ironie de son existence La possibilité d’être toujours améliorée ou remplacée Sa fragilité, son imperfection, son inutilité de touchant dans l’humain ? »

L’oeuvre intitulée « Dessin » est une projection de dessins animés aux dimensions variables, crée en 2004, très éloignées de l’idée commune qu’on se fait du dessin animé classique. « Superpositions transparences, effacements des dessins en mouvements laissent la place à autre chose, au même endroit: enchaînements de traits et de masses dans la durée. Pas de papier, le rapport à la texture qu’il faut créer, des jeux de lumière, des apparitions et des disparitions, une projection de dessin en train de se construire ? du cinéma ? »


L’oeuvre intitulée « Travelling » suit le même principe, créée en 2005, c’est une projection de dessins animés au sens premier du terme. En mixant les mediums les plus divers (dessins, photographie, séquences vidéo et sonores) et en les adaptant au support informatique, Alain Lapierre cré des pièces hétéroclites à la frontière du film expérimental, du dessin d’animation, du scénario interactif. Hybridation d’images, de son, de formes dont la cohérence narrative et plastique tient souvent à la trame sur laquelle s’agencent et s’organisent les séquences: circulation ou apparition aléatoire; déploiement en arborescence ou développement de l’étirement de la ligne.

« Un banquet » est un film performance, qui revisite sous une forme moderne  » le banquet » de Platon créé par Alain Lapierre en 2008 et qui dure 60 minutes. Il met en scène 12 intervenants qui discourent sur l’amour en s’inspirant de l’éloge antique. Artistes, chercheurs en sciences fondamentales, historiens de l’art, jeunes parents, psychanalystes (…) tous acteurs de la vie de la cité (élément d’importance dans le texte antique) ont été invités à rédiger ou concevoir une intervention rendant compte de leur vision et de leur conception de l’amour dans le monde contemporain. Leurs interventions prennent des formes diverses (philosophiques, sociologiques, poétiques ou artistiques), elles sont mises en scène au cours de deux repas filmés. Le film se décompose en trois parties qui sont juxtaposées. Un banquet principal qui se déroule en intérieur où les éloges s’enchaînent, puis un second banquet, en extérieur – plus axé sur le mode de la discussion – tient lieu de réponse au premier. Des portraits de chaque intervenant viennent s’intercaler en flash back pendant leur éloge. Notons que « Un banquet » a été réalisé avec l’aide de la Région Languedoc-Roussillon, la DRAC Languedoc-Roussillon et le soutien des associations Aperto et Champ contrechamps.

Expositions de Lapierre

  • Projection/conférence, ECM Carré d’art de Nîmes Projection, Monoquini, Montpellier 2006
  • Panoplie, présentations de CDRom, Salle Rabelais, Montpellier 2006
  • Métonymique, création sur le site internet: www.panoplie.org 2005
  • Galerie La boite Noire, Les Chantiers de la Boite Noire Alice n°0, Montpellier Galerie Lac&s, dans le cadre de Art en Dépôt , Limoges 2004
  • Galerie Tonnerre de Brest, dans le cadre de Art dans la ville, St Etienne 2001
  • Fondation ARPACS Pioch Pelat, Castelnau le Lez, Exposition Collective 2000

Expositions collectives

  • Flash Festival, selection florilège Dessin sans statut, Galerie Brot. undespiel, Berlin Stock en stock, Galerie Aperto, Montpellier 2006
  • Festival vidéoformes, sélection nouveaux médias, Musée du Ranquet, Clermont-Ferrand, 2006
  • Galerie L’art du temps, Clermont-Ferrand Jardins publics/Jardin privés Salle de la Bascule, Galerie Aldébaran, Castrie, 2005
  • D’un espace à l’autre, Biennale d’art contemporain de Saint-Cloud, Musée des Avelines, St cloud Dessin ?, Carré St Anne, Montpellier 2004
  • Festival Arborescence, Atelier Cezanne et Moulin Recense, Aix en Provence Dessin d’artistes, Chapelle des Pénitents, Aniane Présentation de Cdrom dans le cadre des rencontres ECM nationale, diago Kawenga, Montpellier Camping, Ecole National Supérieur d’Art de Limoges-Aubusson 2003
  • Exposition en duo Un pied dans ton jardin, Maison Val Marie, Montpellier 2001
  • Exposition en duo, Atelier du Préau, Montpellier 2000
  • Interventions éphémères, Abbaye de Combelongue, Rimont 1998
  • Biennale des jeunes créateurs d’Europe et de la mediterranée, Montpellier Carré st Anne, Turin, La cavallerizza, Helsinski, Cable Factory Topos Thes i, Cave Coopérative de Montpellier 1997
  • Lieux Communs; jardins second, Ecole Française d’archéologie, Athènes Jeunes créateurs du sud, Abbaye de Combelongue, Rimont 1996