César

Biographie

César Baldaccini (dit César) est un sculpteur appartenant au mouvement Nouveau-réaliste (qui apparait dans les années 60). L’artiste est notamment connu pour ses « Compressions » et la création du trophée en bronze remit chaque année durant la cérémonie des Césars. Il naît à Marseille en 1921, dans cette même ville il s’inscrit à l’école des beaux-arts en 1935. Après 8ans passé là-bas, il s’inscrit en 1943 à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

César compte 4 types de sculptures différents. Il commence par « les Fers », puis « les Compressions », il travail par la suite « les Empreintes Humaines » et enfin « Les Expansions ». Son travail est largement connu du public, ses œuvres sont exposées dans le monde entier et dans les plus grands musés (MOMA, Centre Georges Pompidou, esplanade de la Défense…). Son premier travail débute avec une série de sculptures sur le Fer.Il est initié à la soudure en 1949, mais commence son travail en 1952. Il soude entre eux des morceaux de fers récupérés, cet assemblage donne lieu à des sculptures en reliefs. Si César commence avec le fer, c’est parce que celui-ci est un matériau que l’on trouve facilement et qui ne coûte rien.

Ses œuvres majeures

Une des œuvres représentative de son travail est sans doute Chauve-souris 1954, la sculpture faite en fer soudé mesure 144x225x12cm.

Chauve-souris – 1954

En 1954 il expose ses premières œuvres dans la Galerie Lucien Durand (Paris) et gagne le prix «Collabo» grâce à sa sculpture Le Poisson qu’il a réalisé à Villetaneuse (ville où il travaillera durant douze ans environ).

C’est en 1960 que César commence son travail sur «les Compressions». Il découvre à ce moment là la presse hydraulique qui lui permet d’effectuer une grosse compression, capable de compacter des voitures.


C’est à cette époque qu’il rejoint les Nouveaux réalistes, menés par Yves Klein et Pierre Restany, les artistes du mouvement prônent le retour à la réalité, mais ne se contente pas de fabriquer de la figuration. Leur travail étant de dénoncer le réel, la société qui les entoure, ils font de ces objets «des symboles puissants de la consommation».
C’est dans cette optique que César commence par compresser des voitures, il prend alors l’objet le plus représentatif du quotidien de la société de l’époque (et encore actuelle). Pour créer ses œuvres, l’artiste utilise la technique de «la compression dirigée».
Ce sont ces œuvres là qui feront de César un artiste reconnu.

Voiture Compressée – MAMAC (Nice)

En 1956, il se dirige vers un autre travail. Cette année là, il doit participer à une exposition sur La Main, de Rodin à Picasso, ce qui le pousse à créer, c’est ainsi qu’il commence son oeuvre sur Le pouce. Il découvre avec cette nouvel forme d’art agrandissement pantographique, qui lui permet d’agrandir comme il le souhaite la matière.


Pour ses nouvelles œuvres, César commence par prendre des empreintes de sont pouces, puis les agrandit. Ca première oeuvre est un pouce en plastique rose de 40cm de hauteur. Par la suite il le décline, utilisant du bronze, du cristal, du marbre et de la résine. En 1981, il fabrique son Pouce le plus grand, il mesure 12m, il est installé dans le quartier de la Défense à Paris.
Mais l’artiste ne s’arrête pas là, il moule aussi d’autre doigts de la main, mais aussi des poings, des mains fermées et ouvertes.

Pouce – 1984 – Quartier de la Défense (Paris)

En 1967 il créé à nouveau une nouvelle forme d’art : les Expansions.
Pour cela il utilise la mousse polyuréthane qui a un grand pouvoir d’expanssion. Il cherche avec cela à faire de grande oeuvres trés légéres, avec ces nouvelles oeuvres, il est en totale opposition avec ses Compressions. Pour ses Expansions son procédé est de laisser le liquide qui se solidifie par la suite, couler sur le sol. Par la suite il les travail, ajoute des couche de polyester, ou les taille avant qu’elle ne se solidifie.
Il présente des happenings aux quels les gens assistent et découpe certaines de ses oeuvres pour en offrir des morceaux.

Expansion n°14 – 1970

Pour conclure

César est donc un artiste qui a marqué son temps, il a sans cesse chercher de nouvelles créations, afin de repousser les limites, faisant des œuvres qui s’opposes les une aux autres. Son envie d’expérimentation lui à permit de se renouveler sans cesse. Jusqu’à la fin de sa vie il n’a pas arrêté de travailler, ce qui a fait de lui un artiste connut et reconnut de tous. Son travail est toujours exposé dans les plus grand musées, ce qui prouve son talent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.