L’Art Video

Cette page est une introduction à l'art vidéo. Il présente l'histoire de cette forme d'art apparue au début des années 1960. L'art vidéo commence avec les travaux des avant-gardes artistiques du XXème siècle (DADA, Futurisme...) pour se conclure par les installations actuelles dans les musées d'art contemporain...

Cette page est une introduction à l’art vidéo. Il présente l’histoire de cette forme d’art apparue au début des années 1960.

L’art vidéo commence avec les travaux des avant-gardes artistiques du XXème siècle (DADA, Futurisme…) pour se conclure par les installations actuelles dans les musées d’art contemporain…

Introduction

Ce cours décrit l’invention de l’art vidéo, un art hybride qui rend tangible l’utopie artistique des avant-gardes : celle d’un art total qui synthétiserait tous les arts. Si les artistes depuis la modernité ont imaginé des formes d’art qui s’ouvriraient sur les autres domaines du sensible, c’est bien l’art vidéo qui a rendu possible la fusion des arts : arts visuels, sculpture, théâtre, arts sonores, littérature, danse, cinéma. La technique, celle de la caméra vidéo, a permis de concrétiser cette utopie d’un art total. Cette transdisciplinarité s’est amplifiée pour devenir une évidence par l’utilisation artistique des nouvelles technologies.

Les origines de l’art vidéo

Décomposition du mouvement : Etienne-Jules Marey et Eadweard Muybridge inventent simultanément la chronophotographie, qui exerça une influence profonde sur les Futuristes comme Giacomo Balla, et sur Duchamp, Schwitters (Dada).

Eadweard Muybridge – Descending Stairs and Turning Around – extrait de la série Animal Locomotion – 1884 – 1885

Ils inventent simultanément (1882), la chronophotographie.

Etienne-Jules Marey – Décomposition du mouvement

(Les sujets à droite ne font pas l’objet de dossiers. Le cinéma est hors-sujet également…)

 

Georges Melies

Créateur du spectacle cinématographique, il fut le premier à faire rêver le public en réalisant des spectacles de fiction sur pellicule. Il inventa les trucages dont la plupart sont encore utilisés aujourd’hui et construisit le premier studio de cinéma au monde à Montreuil-sous-Bois en région parisienne. Il était à la fois réalisateur, scénariste, créateur de décors, dessinateur, acteur, producteur,…

En 1897, Georges Méliès achète un hangar à Montreuil et installe son studio : « Star Film ». Il tourne les premiers films fantastiques, avec des effets spéciaux, des superpositions et des couleurs peintes sur la pellicule et se met en scène.

De 1896 à 1914, il réalise près de six cents « voyages à travers l’impossible », autant de petits films enchanteurs, mystérieux, naïfs, à la beauté poétique aujourd’hui parfois surannée. Courts métrages de quelques minutes projetés dans des foires et vus comme une simple évolution de la lanterne magique. Il ne reste hélas aujourd’hui qu’une petite partie de son oeuvre, le reste ayant été détruit par lui-même lorsqu’il fit faillite.

 

Dziga Vertov

Vertov crée le montage dialectique c’est-à-dire la mise en oeuvre d’images composites visant à libérer le regard des masses de la nouvelle Russie.

Comme le Futurisme Italien, le futurisme Russe est fasciné par la modernité :Télécommunication, avion, voiture, train, technique, mouvement, réalisme socialiste, abstraction, collage, montage… mais ce qui est intéressant c’est ce futurisme exprimé par le cinéma, qui anticipe l’art vidéo.

“Je suis le ciné-oeil. Je suis l’oeil mécanique. Moi, machine, je vous montre le monde comme je peux le voir. (…)C’est là que nous travaillons, nous maîtres de la vue, organisateurs de la vie visible (…), maîtres des mots et des sons, les virtuoses du montage de la vie.”

Dziga Vertov

 

Dziga Vertov – L’homme à la caméra – 1929

Il faut mettre en regard de ce futurisme russe, le futurisme italien et son anticipation des arts technologiques et de l’art vidéo.

Le Cinema d’Avant-garde

Marcel Duchamp

Cinema Experimental

Stan Brakhage

JonasMekas

Expended Cinema

 

——
Début des sujets de dossier

Lettrisme

Les débuts de l’Art Vidéo

John Cage

Le concept d’art vidéo inventé par Georges Brecht

Fluxus les inventeurs de l’art vidéo

FluxFilm

CinemaCorporel

Valie Export

Wolf Vostell

Nam June Paik

GerrySchum

Le passage de l’art vidéo aux USA en 1965

Nam June Paik arrive aux Etats Unis et achète le premier portapak de Sony (Nam June Paik est le premier acheteur!).

Nam June Paik – Magnet TV – 1965

Paik est l’un des premiers à s’acheter une caméra vidéo portable, lorsque Sony met cet appareil sur le marché américain en 1965. Depuis, il n’a pas cessé de réaliser des bandes vidéo. Dans les années soixante et au début des années soixante-dix, il continue à travailler sur les images brouillées, et en 1972, il construit avec l’ingénieur Shuya Abe l’un des premiers vidéo-synthétiseurs; cet appareil va permettre de retravailler les images vidéo en faisant des effets, notamment et surtout des effets de solarisation. L’utilisation de ce synthétiseur est très perceptible dans la plus célèbre des bandes de Paik, Global Groove, de 1973. Mais ce qui ressort également de cette œuvre, c’est que Paik manifeste un intérêt très vif pour l’existence, rendue possible grâce à la télévision et aux images satellites, d’une communication globale ainsi que pour l’existence simultanée de toutes les cultures du monde en tous points du monde.

Depuis lors, la production d’un flux d’images paraissant ininterrompu est une caractérisque stylistique importante du travail de Paik. De ce point de vue également, il semble avoir marqué fortement la jeune génération des artistes vidéo.

Nam June Paik & Charlotte Morman – TV bra for living-sculpture – 1969

Deux TV miniatures sont disposées sur les seins de Charlotte Moorman qui joue du violoncelle. Les images sont diffusées en direct sur les deux TV et d’autres, disposées autour.

Paik et Morman – Human Cello – 1965 et 1971 (execution de la pièce “26’1 1499 for a string player de Cage)

Concerto for TV Cello and Video tape – 1971

Le développement du travail artistique en vidéo doit également beaucoup, d’un point de vue historique, à un autre artiste, Les Levine.

En 1965, Les Levine fait partie, avec Paik, des premiers acheteurs du portapak. Le titre de sa première bande, Bum, reflète toute l’importance qu’il accorde à ce nouveau média. Par la suite, il travaillera beaucoup sur la télévision et les nouveaux moyens de communication.

Les Levine – Iris – 1968

Différentes images des spectateurs sont injectées en “circuit fermé” sur 6 téléviseurs recouverts de translucide de différentes couleur.

Ce qui est intéressant dans ces œuvres c’est l’utilisation de la vidéo pour les premières installations en temps réel… On est là aux prémices du temps réel, de l’interaction avec le spectateur qui vont se développer dans les arts technologiques (installations virtuelles).

Une autre œuvre essentielle est celle de Bruce Nauman qui détourne la technique de la bande magnetique vidéo, en introduisant une boucle physique qui provoque un décalage entre l’enregistrement live et la lecture de la bande…

Cette même astuce est utilisée par Dan Graham

 

Bruce Nauman – Live / Taped video corridor – 1969/70

Live taped video corridor – 1970

Declaration de Nauman sur Live / Taped video corridor

Wolf Vostell – TV Buttertly

Michael Snow – De La – 1969

Deux robots fonts tourner dans toutes les directions deux caméras vidéo. Les images sont diffusées sur deux moniteurs.

Declaration de Michael Snow sur De La 

BiographiedeMichaelSnow

FrankGillette

MichaelSnow

JudYalkut

L’art vidéo des années 70

MarshallmacLuhan

AntFarm

JohnBaldessari

DouglasDavis

Fred Forest et l’art sociologique

ShigekoKubota

Nam June Paik

VitoAcconci

AbramoviculayVideo70

JeanlucGodard

Dan Graham

PeterCampus

BillViola

WolfVostell

WoodyVasulka

L’art vidéo des années 80

L’art vidéo des années 80 voit la séparation nette entre art vidéo pour le musée et la vidéo pour la télévision. Autonomie ou télévision ? Les années quatre-vingts cherchent la réponse à cette question.

Les années quatre-vingts sont marquées par l’explosion des possibilités de réalisation dans le domaine de la vidéo, aussi bien sur le plan technique que sur celui des infrastructures.

Lire la suite sur le lien ci-dessus.

Liste des artistes :

ErickaBeckman

MariejoLafontaine

DaraBirnbaum

IngoGunther

VomBruch

GeneralIdea

DieterKiessling

IraSchneider

BukySchwartz

StudioAzzuro

MarcelOdenbach

FabrizioPlessi

Nam June Paik

AntoniMuntadas

GaryHill

TonyOursler

KeigoYamamoto

Servaas

WolfVostell

Les années 80 voient aussi l’émergence d’un art satellitaire avec Stéphan Barron en Europe et Nam June Paik aux USA.

Stéphan Barron réalise Thaon/New York en 1987, la seule transmission par satellite réalisée par un artiste européen.

L’art vidéo des années 90

BillViola

JeffreyShaw

Laurette et ses Apparitions

JeffreyShaw

EijaLiisaAhtila

DougAitken

Steve Mc Queen (plusieurs pages)

RodneyGraham

CompagnieMotus

L’art vidéo au début du XXIème siècle

Une partie de l’art vidéo passe le relais aux arts technologiques : arts multimédia et environnements virtuels.

L’art vidéo est reconnu dans l’institution muséale et prend de nouvelles formes en utilisant les mêmes techniques que le cinéma. Les installations vidéo tournées avec des moyens professionnels sont montrées enfin dans les musées et les grandes expositions internationales.

Mathieu Laurette (Apparitions 1993-1995) continue le dialogue avec la télévision et la société du spectacle.

A

EmmanuelleAntille

B

MatthewBarney

Stephan Barron

AnnaBiskov

BLU

MarcoBrambilla

CandiceBreitz

RutaButkute

C

DavidClaerbout

JordiColomer

F

Fischli & Weiss

PeterFriedl

G

Douglas Gordon

H

PierreHuyghe

J

IsaacJulien

K

MikhailKarikis

YoichiroKawaguchi

L

Mathieu Laurette

MarkLewis

CristinaLucas

M

AlmagulMenlibayeva

NatachaMerritt

AernoutMik

SarahMorris
O

UrielOrlow

Q

ChrisQuanta
R

LeticiaRamos

Pipilotti Rist

MikaRottenberg

MichalRovner

BenRussell

S

TeresaSerrano

Roman Signer

KimSooja

Pierrick Sorin

CatherineSullivan

T

Sam Taylor Wood

PeterTscherkassky

W

GillianWearing

SamtaylorWood

Y

GoangmingYuan

YangFudong

Z

ArturZmijewski

Art Vidéo en ligne

https://www.exquise.org/

https://www.beauxarts.com/videos/8-videos-dart-qui-vont-vous-scotcher/

ArtevideoNight

Sites de consultation en ligne d’art vidéo :

http://www.ubu.com (le plus ancien, énorme collection également dans le domaine des arts sonores).

http://www.pointligneplan.com (contenus payants – VOD)

http://www.videoart.net (site américain)

Chercher aussi les vidéos d’art sur les sites de vidéo grand public:

http://www.vimeo.com

http://www.youtube.com

http://www.dailymotion.com

Bibliographie Art Vidéo

Leave a Reply

Your email address will not be published.